[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Le restaurant « La Bobine » répond au collectif de défense du DPM

dans Actualités/Courriers des lecteurs

« Un article Facebook du 4 avril de l’auto-proclamé « collectif de défense du DPM » accuse notre établissement d’agrandissement et de provocation envers la loi… Pour avoir remplacé une série de planches en mauvais états et sécurisé le lieu par la même occasion.

Nous sommes tristes de lire la déformation et la manipulation de l’information qu i ont de vives répercussions auprès des Réunionnais(es). Quelle est l’objectif de mentir ouvertement aux réunionnais(es) que le même collectif dit défendre ?
1- l’emplacement de cette terrasse fait partie de l’AOT signé avec la mairie.
2- l’emplacement de cette terrasse a toujours été existant , et ne fais pas partie d’un agrandissement comme le pré-suppose l’article énoncé.

Si nous estimons que le sol de l’établissement est à renforcer pour des raisons de vétusté ou de sécurité. Il en va de la responsabilité de l’établissement de faire le nécessaire.
Nous ne souhaitons pas provoquer des débats ou règlement de comptes par média interposé. Mais il est flagrant que ce collectif et par la même occasion Mr Karl Bellon utilisent des outils de communication pour une campagne de dénigrement à l’encontre de nos établissements.

____________________
Cet évènement nous rappelle une autre triste accusation que le tribunal a formellement réfuté : la pollution de l’eau dû au déversement des eaux usées dans le lagon. Suite à une photo d’un camion spécialisé dans la vidange industrielle, La Bobine (et les restaurants de bords de mer) ont été accusé de vidanger les eaux usées dans le sable, d’installation non-conforme etc. Imaginez-vous la stupéfaction des Réunionnais(es), les réactions et l’image de nos établissements.
Là également, manipulation et mensonge. Les restaurants sont raccordés au tout à l’égout. Comme toutes les structures légales qui ont une autorisation de la loi pour exercer.
Nous regrettons les méfaits et conséquences de ces agissements sur la population, qui ont confiance envers les têtes de files (et Mr Karl Bellon en premier). Ces mêmes personnes propagent ou laissent se propager mensonges ou interprétations des faits.

Nous pouvons continuer ainsi concernant nos fournisseurs malheureux, qui ne sont pas payés… Le Quotidien a interviewé des fournisseurs (de longues dates) et les réponses montrent qu’ils sont payés. Ces même entreprises sont pour certains des producteurs locaux. Grâce à la popularité des restaurants du
bord de plage, des fournisseurs et producteurs locaux vivent de leurs métiers. Les Réunionnais(es) et touristes consomment les produits péï.

– a nou ossi nou peu di : NOU LA Fé 🙂 –

N’est pas l’un exemple d’une économie locale et saine pour La Réunion ? Les institutions et les restaurateurs ont tous conscience depuis très longtemps que la montée des eaux et le recul du cordon dunaire représentent un véritable problème écologique.
C’est pour cela que les municipalités successives ce sont engagées pour le recul des établissements ce que nous avons également soutenu.

Aujourd’hui, notre recul doit être réalisé sans plus attendre ».

Pour rappel, le 4 avril dernier, le Collectif de défense du DPM adressait un courrier au Maire, au Sous-Préfet et au Directeur de la DEAL :

« Monsieur le Maire,
Monsieur le Sous-préfet,
Monsieur le Directeur de la Deal,

Copie, au Préfet de La Réunion.

Messieurs,

Depuis le vendredi 16 mars 2018, nous ne sommes pas intervenus pour laisser le temps judiciaire et administratif se mettre en place afin que la LOI soit respectée sur le DPM.

Un jugement a été rendu et le juge a demandé la suspension des AOT des 6 établissements de la plage.

Nous avons appris par la presse en date du 26 et 27 mars 2018 d’un temps de pause ou d’attente de la part de l’Etat, de ses services, de la Mairie de Saint-Paul.
Nous prenons note de la position et poursuivons notre combat de faire une application stricte de la loi sur les plages réunionnaises.

Nous regrettons que les exploitants des établissements ne fassent pas preuve de respect d’une décision de justice,

Nous regrettons que le Maire de Saint-Paul (gestionnaire du DPM) ne fasse pas constater d’une activité illégale sur le DPM,

Nous regrettons que les salariés de ces établissements soient livrés à eux-mêmes et qu’une campagne de manipulation et de désinformation soient mises en place,

Face à la situation, nous faisons toujours confiance à la justice de notre pays et espérons un dénouement proche de la situation.

Mais nous devons vous alerter que le « menfoutisme », le manque de respect, le bras d’honneur voir même l’arrogance des exploitants des paillotes fracturent et divisent les Réunionnais.

Ce sentiment d’impunité, d’une justice à 2 vitesses, d’un poids / 2 mesures dans la gestion des affaires amènent une certaine exaspération dans les foyers réunionnais.
Nous espérons que la prise de conscience soit partagée et que personne n’est à regretter le manque de courage dans ce dossier.

pour ce jour, la goutte qui fait déborder le vase : l’insolence du restaurant la BOBINE qui nargue les Réunionnais que nous sommes en continuant en toute impunité les travaux de sa terrasse.

Votre inertie, votre manque de responsabilité sont condamnables.
Laisser cette situation perdurer sous les yeux des Réunionnais est une prise de risque inconsidérée.

Nous vous saluant bien bas, et vous laissons avec la patate chaude !

Le Collectif de Défense du DPM – Très en colère et déçu ! »

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Le restaurant « La Bobine » répond au collectif de défense du DPM"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
fontaine
Invité
fontaine

Aucune excuse!!!! que la loi fasse son travail!!! en GROS!!! DEHORS rendez nous notre espace!!!!

esméé974
Invité
esméé974

C’est pas reculer que vous auriez dû faire, mais carrément ne pas construire aussi proche de la plage et qui plus est la clôturer.
Trop d’impunité sur les plages de la Réunion. Prochaine étapes ouvrir les yeux sur les habitations « pieds dans le lagon ». L’argent n’achète pas tout, et si la justice ne le sais pas , la nature s’en chargera de vous le rappeler

Antoine
Invité
Antoine

Monsieur, ne construisez pas sur le littoral. Cessez d’abimer cette plage et de compromettre son existence : dès la première houle, à cause de votre construction, cette partie de plage va disparaître totalement, exactement comme ce qui s’est produit aux Roches Noires. Vous porterez alors une grande responsabilité dans cette destruction. Ne construisez pas votre richesse sur le bien public, commun et inestimable, des réunionnais.

Marre
Invité
Marre

Ils n’ont rien à faire là. Point.Trait.
Qu’ils aillent ouvrir leur bobine aux Antilles, à Nice ou en Corse que l’on rigole

Fred
Invité
Fred

Fermer moi ces restos illégal…mes enfants ont besoins de respiré et profité dans le futur de cette espace encore naturelle et de ce lagon riche de vie .Mais pas de pollution toxiques ☀️

Jo de la Rivière
Invité
Jo de la Rivière

« Des raisons de vétusté »…… »les institutions et les restaurateurs(? restaurateurs ?) ont tous conscience DEPUIS TRES LONGTEMPS que la montée des eaux…..un véritable problème écologique « ,  » les municipalités successives », Bref, cela traduit bien, que vous avez suffisamment « profité » du « système » depuis des années….. Qu’aujourd’hui les réunionnais ne sont plus dupes des « magouilles » institutionnelles et qu’ils veulent seulement « profiter » eux aussi de la plage qui est à TOUT LE MONDE.

loulou
Invité
loulou
ils ont raison de porter plainte une facilité afin de se cacher derrière leurs mépris à l’égard de la nature , nous aussi nous porterons plaintes contre les restaurateurs pour le non respect du code en vigueur , les réunionnais peuvent porter plainte contre le préfet et les politiciens pour le laisser faire sur le littoral réunionnais et même écrire au ministre de l’outre mer, le ministre de l’environnement, nous marchons sur la tête l’argent n’ a pas d’odeur , respectons les coraux et pour le 31 décembre pétards mégots de cigarettes et les bouteilles dans la mer c’est vrai… Lire la suite »
Wilfried Melezan
Invité
Wilfried Melezan

Déjà y a la lois ai en Martinique c des constructions de maison ai non des paillotes on fait grève pour la vie chère ai c le pays qui bouge ai non une vingtaine de manifestants ai la reunion vous êtes pas solidaire vos grève dur pas plus de 2 4 jours will972

Jackie Brown
Invité
Jackie Brown

Petit va régler les problèmes dans ton île et avec ton écriture avant de donner des leçons à des gens qui en savent plus que toi sur le sujet

LE FAUCON
Invité
LE FAUCON
Bien ……….il y a une loi de votée LOI LITORAL . ceci dans le but de ne pas voir fleurir sur nos plages des restos qui en plus polluent par des déchets papiers gras , bouteilles en plastique ou en verre mégots de cigarettes ..voir serviette hygiéniques ….. déjection animale ,hé oui nos plages sont des poubelles …..En CORSE ces constructions sont interdites car n’étant pas démontables . rappelez vous une année En CORSE un Préfet à lui même détruit une paillote au BULL ce même Préfet quelque temps apprêt fût assassiné .par LA MAFIA CORSE .
grondin
Invité
grondin
mais au moins aux antilles ,ils font respecter leur culture ,patrimoine, et c’est les antillais ki traviail dans bureau ,ll’ecole pas comme la reunion i envoye kreol travail ailleurs et nena i sort en france pou assise 6 mois et travail 6 mois e kan i fait un greve c sur 15 jrs 1 mois ,ici la reunion le pa solidaire ,i manz le ki zot camarade kan MR untel la dit kreol rouve zot zye ,b mi pense ke la reste aster prend dan dent meme band zelus na rien a foutre du moment zot poche le plein mais… Lire la suite »
loulou
Invité
loulou

bravos bravos et encore bravos la vérité si je mens

grondin
Invité
grondin
si la loi existe la reunion ,c’est pou tout do moune ,pas rienk kreol ,et une question ki m’intrigue ,nout boite de nuitkreol les roches noires le ferme par ce cher MAIRE DE SAINT PAUL b la gendarmes i met PV ,retrait permis la i ve fais comprend a nous ke la pas rienk kreol i boit ,la mi pense que c’est le pire a la sortie bonne nuit parske gendarme lete tout le temps sortie Roche noire parske pou zot kreol c’est le pli delinquant ,buveurs d’alcool ,fumeurs mais messie Force de l’ordre la loi le pou tte do… Lire la suite »
loulou
Invité
loulou
je m’exprime tu t’exprimes en détruisant la nature la côte de la réunion est saturée les plages sont mortes , les filaos attendent la fin et rendront l’âme bientôt vous mettez en avance l’emploi je suis d’accord mais sur le dos de la nature si on laisse faire bientôt il y aura des paillottes dans le lagon pour de l’argent l’homme est prêt à tout casser sur son passage après lui le déluge, moi je suis honnête st gilles ne ressemble plus à rien, moi de mon côté photos à l’appuie j’ai adressé un courrier à mr hulot ministre de… Lire la suite »
grondin
Invité
grondin

a moin mi dit rend a nous nout MER nout ESPACE parske ici le pas ST TROPEZ parske lo band zelus tant zot i gagne l’argent le bon pou zot ,MR le prefet ,la i fo fait out travail POINT BARRE

justice
Invité
justice

on vous demande de dégager eh bien faites le…. décampe…

Erick Murin
Invité
Erick Murin

C’est un dénie de justice, le portrait d’un réel Système colonial .C »est quoi cette maladie qui arrive aussi vite dans mon île: L’apartheid dans le droit

Derniers de Actualités

Aller en Haut