Législatives: Natahalie Bassire courtise les agriculteurs

dans Actualités/Infos Réunion/Législatives/Politique

La candidate aux législatives, Nathalie Bassire, n’ y est pas allée par quatre chemins. Ce lundi, celle qui est arrivée en tête de la course dans la troisième circonscription a lancé un message fort à l’endroit des agricultures. « En cette période difficile pour votre profession, je veux vous rappeler combien j’ai à cœur les enjeux agricoles. (…) Je considère que la protection des intérêts de l’agriculture et de l’agroalimentaire français et réunionnais est vitale pour notre pays et pour notre île. Premier secteur industriel de France, il s’agit en effet d’un pilier stratégique de l’économie française et réunionnaise, notamment du Grand Sud, que le gouvernement socialiste a négligé pendant cinq années, avec les conséquences auxquelles font face aujourd’hui les agriculteurs ».

« Toutes les filières sont concernées », ajoute-t-elle avant de poursuivre « La crise est autant conjoncturelle, avec des prix agricoles qui ne rémunèrent plus justement les agriculteurs, que structurelle avec un défaut de compétitivité qui s’est fortement aggravé depuis 2012.  L’urgence est donc d’agir sur le revenu de nos agriculteurs ; tout d’abord en allégeant massivement les charges sociales et fiscales, et en réduisant le poids des normes administratives et des contraintes, notamment en mettant fin à toute sur-transposition des règles européennes. »

« De plus, le lissage fiscal permettra aux agriculteurs d’étaler leurs revenus sur plusieurs années pour éviter que lorsque le chiffre d’affaires est bon cela ne devienne pénalisant l’année suivante quand vient le moment de l’imposition. Le droit des entreprises agricoles doit également être simplifié drastiquement pour laisser aux agriculteurs le choix de la forme juridique de leur entreprise. En outre, la possibilité sera donnée aux exploitants agricoles de se regrouper en organisations de producteurs de taille significative pour mieux défendre leurs marges. Les démarches pour leur création seront simples. »

« Je souhaite une revalorisation rapide des petites retraites agricoles, la mise en place d’un véritable congé de maternité pour nos agricultrices, un soutien accru à l’installation des jeunes agriculteurs, le lancement d’un Plan Marshall pour la construction de retenues collinaires individuelles et collectives, une augmentation importante de la part de la production locale dans nos cantines, un appui au développement de l’agriculture biologique et aux polycultures dans un souci de préparer l’avenir par la diversification.Enfin, je suis naturellement à vos côtés dans le combat que vous menez aujourd’hui pour une revalorisation du prix de la tonne de canne à sucre à La Réunion. »

La candidate qui se dit avoir « un suppléant défenseur acharné de l’écologie sociale« , lance alors qu’elle serai « particulièrement vigilante à ce que notre agriculture ne soit pas sacrifiée« . Pour conclure, elle lance « Je compte sur vous, vous pouvez compter sur moi« .

 

5 Commentaires

  1. Madame
    Je n sais pas comment vous pourrez mettre en valeur ce que vous av
    ncez
    Si les gens vous croient c’est très bien
    Mais vous croyez vraiment à ce que vous dites????
    Je vous croyais une femme droite et non parvenue
    on peut toujours se tromper
    en tout cas je vous félicite pour votre score

  2. mdrrrr un suppléant défenseur acharné de l’écologie sociale !!!! oui nous connait, une éolienne y connait pu ou sa tourner pou rempli sa poche, le cadet roussel de la politique, lu va bien ek toi et la plate-forme qui fait couler le bateau Réunion. Allez, je vous souhaite de perdre !

  3. Un engagement réel pour des professionnels laissés pour compte, et pourtant au combien indispensables. Je vous souhaite réellement de gagner le 18 juin 2017 Madame Bassire, afin de mettre en oeuvre votre programme et aider ces personnes.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*