[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Un fauteuil roulant pour sa fille : les confitures de papaye de « maman courage » rapportent 4000€ (VIDEO)

dans Actualités/Infos Réunion/Vidéos

Fin octobre, nous vous racontions l’histoire de Lucette Canaguy, cette « maman courage de Bras-Panon » et de sa fille Anna, 26 ans, handicapée moteur (voir photo ci-dessous). Lucette Canaguy n’a pas les moyens de payer un fauteuil roulant électrique à sa fille. Ce fauteuil coûte un peu plus de 5000 €. Selon les critères fixés par la Sécurité sociale par rapport au handicap dont souffre Anna, celle-ci n’a pas droit à cet équipement qui aurait pourtant facilité la vie à Lucette mais aussi à Anna pour ses déplacements. Or, il s’avère que Anna n’est pas autonome, donc la Sécurité sociale, selon les textes de loi en vigueur, considère que la jeune femme ne pourra pas s’en servir seule; Elle ne peut avoir droit à un fauteuil roulant. Lucette Canaguy n’est pas de cet avis. N’écoutant que son cœur de maman, prête à tout pour le bien-être de sa fille, elle décide alors de lancer, via sa page Facebook puis via letchi.com, un appel à la générosité des Réunionnaises et des Réunionnais. Nous sommes le 15 octobre dernier. Très vite, grâce aux réseaux sociaux, la nouvelle, reprise également par la presse dont Free Dom, fait le tour de l’île. Les Réunionnais, touchés par cette histoire vraie, commencent à réagir. Le téléphone de Lucette ne cesse de sonner. Parallèlement à cet appel aux dons, Lucette décide également de se lancer dans la production artisanale de confiture de papaye. Avec l’aide des amis et de la famille.

Trois semaines plus tard, Lucette Canaguy se dit heureuse. La cagnotte sur letchi.com a déjà atteint plus de 4000 euros. Quant aux confitures de papaye et de tomate, elles ont déjà rapporté plus de 2000 euros. « La générosité des Réunionnais a fonctionné », explique la « maman courage » au micro d’Yves Mont-Rouge :

Nous avons rendu visite, hier (mercredi) après-midi à Lucette Canaguy, qui nous a accueilli, toujours avec le sourire, chez elle, dans sa case à Bras-Panon, où elle fait les confitures de papaye et de tomate, au feu de bois s’il vous plaît. Les papayes arrivent des quatre coins de l’île. « Les gens font le déplacement pour me les apporter », nous explique Lucette (voir vidéo ci-dessous)

Petite visite chez Lucette Canaguy, « maman courage » de Bras-Panon, qui fait et vend de la confiture de papaye afin de pouvoir acheter un fauteuil roulant électrique à sa fille Anna, handicapée moteur.

Publiée par Yves Mont-Rouge sur Mercredi 7 novembre 2018

La « maman courage » dont les parents étaient restaurateurs nous a même expliqué les différentes étapes de ce qui est presque devenu son « travail » à présent pour le bien-être de sa fille. Elle fait des confitures du matin 6 heures jusqu’au soir, voire même jusqu’à une bonne partie de la nuit. Les papayes arrivent donc de partout. Il faut d’abord les peler. « Il y a des gens qui viennent donner bénévolement un coup de main », précise-t-elle, satisfaite.

Une fois épluchés, les morceaux de papaye sont disposés dans une grande marmite, placée sur le feu, et sont portés à ébullition.

Lucette surveille le niveau de cuisson

Passées à l’eau bouillante, les papayes sont retirées pour être passées à l’eau froide cette fois-ci.

Les morceaux de fruit sont ensuite disposés dans une autre marmite, Lucette rajoute du sucre, de la vanille et des morceaux de peau d’orange et laisse le tout cuire à feu doux.

Les morceaux de papaye sont retirés un par un, saupoudrés de sucre et mis à sécher.

Lucette Canaguy fait aussi de la confiture de tomate, très appréciée. « Les Réunionnais sont demandeurs », a-t-elle constaté, ravie, depuis qu’elle s’est lancée ce défi devant lui permettre de payer le fauteuil électrique à Anna.

Un dernier message que Lucette Canaguy souhaite passer : elle remercie évidemment chaleureusement toutes les personnes qui ont participé à la cagnotte toujours ouverte ainsi que toutes celles qui se sont montrées solidaires pour Anna en offrant les papayes, en les apportant carrément jusqu’à chez elle à Bras-Panon. Son téléphone ne cesse de sonner. Aussi, Lucette Canaguy demande aux personnes de ne pas laisser de message vocal (sa boîte en est pleine). En revanche, les textos seront les bienvenus, « pour qu’après ma longue journée de travail, je puisse prendre un temps et répondre aux personnes qui m’ont écrite. C’est plus simple que d’écouter les messages vocaux », explique-t-elle. Elle vous remercie toutes et tous de votre compréhension.

Enfin, vous pouvez toujours faire un geste en faveur d’Anna. Une grande journée solidarité aura lieu le 25 novembre prochain au lieu-dit « Libéria » à Bras-Panon.

(Crédit photos : Yves Mont-Rouge)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un fauteuil roulant pour sa fille : les confitures de papaye de « maman courage » rapportent 4000€ (VIDEO)"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
LA VERITE
Invité
LA VERITE

TRES COURAGEUSE DE LA PART DE CETTE DAME.
C BIEN MIEUX QUE LES 24000€ DE LA BALEINE ECHOUER PAYER PAR LA REGION

olivier du nord
Invité
olivier du nord

Bravo madame! Vous forcez l’admiration! Et permettez une fois de plus, hélas, de constater que notre triste France d’en haut n’en a que faire des déboires des handicapés!
Comment faire pour se procurer vos produits svp?

Derniers de Actualités

Aller en Haut