Les Réunionnais de la Creuse à la Réunion, à la recherche de leur famille

dans Actualités/Infos Réunion

Après les décisions prises par l’ex-ministre des Outremers, Ericka Bareigts en faveur des « Enfants de la Creuse », une première délégation officielle de 6 personnes est arrivée le 21 octobre à la Réunin.

Le but ? Lancer un appel aux familles, qui ont eu des enfants envoyés dans la creuse il y a une quarantaine d’années, de 1963 à 1982.

Simon A-Poi fait partie de ces enfants. Il a vécu dans la Creuse comme 1615 autres marmailles réunionnais. Il est passé par le foyer de Guéret dans un premier temps et depuis ,  il préside l’association des Réunionnais de la Creuse. « Nous sommes le premier groupe sur le département à venir officiellement rechercher nos familles, indique Simon A-Poi, pour que l’on puisse se rencontrer et échanger ». Actuellement à l’Auberge Du Désert, à St André, la délégation effectuera des visites officielles, comme ce jeudi à 10h à la Région, mais aussi chez des particuliers , pour des rencontres non ouvertes à la presse. Certaines familles sont recherchées, comme il l’explique sur Free Dom, dans ce PODCAST :

 

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Les Réunionnais de la Creuse à la Réunion, à la recherche de leur famille"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Hoarau
Invité
Hoarau

Bjr ils cherche la famille Hoarau Arzule mais de quelle ville? Mon père s »appelait Hoarau Arzule mais il
est décédé

Anonyme
Invité
Anonyme

C’est inhumain ce que le gouvernement et mes services sociaux de l’époque ont fait aux familles réunionnaises…déporter des enfants en profitant de la pauvreté de leurs parents ou grands parents…c’est une honte…si certains enfants ont été bien traités d’autres ont été réduits à l’esclavage et bien pire encore…

Un Métropolitain dubitatif
Invité
Un Métropolitain dubitatif
Pourquoi ce sont toujours les mêmes qui font le voyage ? Pourquoi la presse ne s’intéresse pas aux laissés pour compte de ce dispositif ( les handicapés, ceux qui sont trop traumatisés pour faire le voyage…) ? pourquoi ne dit-on pas que le billet est payé à 90% seulement ? Monsieur A-poi doit en être à son quatrième ou cinquième voyage, c’est seulement maintenant qu’il cherche une famille ? Où est la vérité ? Pourquoi les ex-mineurs exilés de force n’ont pas le droit à une vraie réparation ? Si ce dispositif marche si bien pourquoi il n’y a pas… Lire la suite »
Ti yabe créopolitain
Invité
Ti yabe créopolitain
Les pleureuses de funérailles sont de retour ? Toujours les mêmes me direz vous… Vous n »avez pas totalement tort.. Parmis ceux là, on ne peut que dénoncer l’imposture de ceux qui sont arrivés dans la Creuse avec leur fratrie au complet et n’ont jamais connu la vie dans des foyers à La Réunion assimilables à des bagnes pour enfants…Ainsi Mr A-Poi président fantôme d’une association qui n’existe que sur le papier car même une personne morte depuis longtemps en la personne de Jean-Pierre Gosse, déjà figure parmi les membres de son bureau…c’est dire … Il n’a jamais présenté le moindre… Lire la suite »
Chinoise
Invité
Chinoise

Très bien résumé notre histoire parler par ceux d’entre nous qui ne savent pas s »exprimer.Merci à :Hoareau ,l’anonyme! Et le Yabe.La Chinoise.

Génération Brisée
Invité

C’est bien résumée tout ça. Il faut que la vérité éclate.