Lettre ouverte au Préfet, prédisent de la CIREST et maire de Saint-André : justice pour Cajou, mon Ami

dans Courriers des lecteurs

Messieurs,
Je me permets de vous interpeller par le biais de ce courrier concernant un drame qui s’est joué en août au lotissement Galissiaz à St André et dont nous estimons que les Services de la Cirest sont les uniques responsables ( !). En effet, suite au passage de la fourrière le 8 août dernier, après l’appel d’un habitant du quartier excédé par les chiens qui trainaient là depuis quelques jours, le chien de mon voisin a été embarqué.

Ce chien magnifique et très affectueux vivait là paisiblement depuis 4 ans chez ses maitres, et sortait quotidiennement faire son tour dans le voisinage. Il était apprécié de tous, notamment des enfants du quartier qui lui avaient donné un petit surnom. Apprenant le ramassage du mercredi par la fourrière que le samedi suivant, les propriétaires se sont rués à ladite fourrière dès le lundi matin pour récupérer leur chien. Mais celui-ci s’est avéré introuvable. Une voisine les a pourtant contactés le mardi pour leur dire qu’elle-même était allée récupérer son chien le jeudi, et qu’elle avait bien vu leur chien là-bas. Le délai légal d’euthanasie étant de 4 jours, le chien ramassé le mercredi ne pouvait faire l’objet d’un abattage le vendredi.

Du reste j’ai contacté le vétérinaire de la Clinique de la Ravine Creuse qui intervenait ce jour là et qui ne se souvient pas avoir vu le chien en question. Où est donc passé ce chien entre le ramassage le mercredi, le jour où il été vu à la fourrière, à savoir le jeudi, et le lundi suivant où il était introuvable sur place ??????

Permettez moi de me questionner sur la légalité des pratiques de la fourrière, en l’absence de toute explication des services de la Cirest, et ce malgré les sollicitations
répétées des maitres, et de moi-même. Aujourd’hui, cette affaire a failli virer au drame dans le quartier. Les voisins se sont violemment insultés et s’agressés verbalement devant mes fenêtres car cela tourne au règlement de comptes. La famille propriétaire du chien, ne dort plus, malade de chagrin et d’incompréhension, et se déchire.

Aucun responsable de la Cirest à ce jour n’a fourni d’explication à cette famille. Aussi, j’en appelle à tous pour savoir si il y a eu des dysfonctionnements des services de la fourrière de Saint-André et exiger justice pour ce chien qui ne demandait qu’à vivre tranquillement auprès des siens. En effet, de tels procédés tant envers les citoyens que les animaux sont tout simplement inadmissibles dans une démocratie et une société dite « évoluée ».

Une citoyenne, une contribuable et une électrice en colère. E.D.D.

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Lettre ouverte au Préfet, prédisent de la CIREST et maire de Saint-André : justice pour Cajou, mon Ami"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Paul
Invité
Paul

C’est bien triste. Mais cet animal était-il normalement identifié (puce électronique ou tatouage) comme l’exige la loi ? Dans ce cas les délais de garde sont plus grands et le propriétaire recherché.

EDD
Invité
EDD

Le problème est que ce chien a disparu en 2 jours de la fourrière alors que le délai légal est de 4 …!

titi 974
Invité
titi 974

S’il ne traînait pas dans la rue, il n’aurait pas été embarqué, j’espère qu’ils ont eu le temps de l’heuthanasier, ça servira de leçon au propriétaire

emr
Invité
emr

C’est ca la justification ? parce que que il trainait ? vous avez la vision bien basse !
Le fait que cela mette une famille dans la douleur n’est qu’un détail mineur ?
je vous plaint sincèrement si votre état d’esprit reste limité à ce point.
Vous êtes aveugle et sourd à tous ce qui vous entoure…restez dans votre tour d’ivoire et contempler ce qui est votre, le jour ou vous le perdrez, vous n’aurez que cris et douleurs…et là peut être que vous comprendrez la douleur d’une perte chère.

EDD
Invité
EDD

Choquée par ce commentaire (titi 974)… Et les gosses qui traînent dans la rue, on fait pareil ???
Ces propos sont d’une méchanceté inqualifiable.
A bafouer tous les règlements c’est la démocratie qui est en péril… A quand un état fasciste ???

Pedro
Invité
Pedro
Parlons en justement des règlements…les premiers règlements non respectés ici sont ceux du tatouage de son animal, l’implantation d’une puce et ne pas le laisser seul dans le chemin. C’est facile pour les propriétaires de s’en prendre au voisin qui a appeler la fourrière mais les premiers responsables de leur douleur ce sont eux et leurs multiples négligences. Avant de se plaindre des autres il faut savoir regarder devant sa porte, faire son autocritique et assumer ses manquements. Quant on tient à son compagnon à 4 pattes on le stérilise et on le puce…c’est la base pour éviter ce genre… Lire la suite »
EDD
Invité
EDD

Ghandi : « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux »

Maillot
Invité
Maillot

Mais svp pour éviter de genre de drame faites en sorte que vos chiens restent chez vous….il n’avait pas à aller faire son tour quotidien sans son maitre…..était il stérilisé? Combien de femelles a t »il courtisé pendant ses tours quotidiens et engendrait de ce fait des chiots ….errants….ceux là même qu’on retrouve agonisants sur les routes ou encore affamés et malades
Changeons un peu de mentalité et ramassons nos chiens .nous sommes tous responsables….si vraiment nous aimons nos compagnons ils ne doivent pas trainer….

Bisoutours
Invité
Bisoutours

Ils devraient s’occuper de la technopole à Saint-Denis qui est devenu une nouvelle SPA à ciel ouvert avec une horde de chien nourris gracieusement par les employés alentours dont je fais partie et qui le soir se transforme en chiens dangereux. Bienvenu dans la technor…. Pendant ce temps on vole les chiens des autres ailleurs.

Alisa
Invité
Alisa

Un chien n’a pas faire un petit tour dans le quartier comme vous dites il doit se promener avec son maître sans son maître c’est un chien errant ou divaguant. Vous mettez la faute sur la commune où la cirest …..mais le seul coupable c’est le propriétaire tu n’as pas été capable de garder son chien c’est chez lui donc arrêté d’accuser les autres

mya
Invité
mya

Pauvres animaux! Pourquoi l’homme doit-il être le  » MAITRE » de l’animal? Il le traîte si mal… sur cette terre…où on lui a donné trop de pouvoir, à l’homme.