[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Ligue 1 : OM/Nice « Du très grand Payet »

dans Actualités/Infos Réunion/Sports

Avec notre partenaire infos EUROPE 1

Trois jours après leur qualification pour la finale de la Ligue Europa, les Marseillais ont dominé Nice avec un grand Dimitri Payet (2-1), dimanche, en clôture de la 36ème journée.
Jamais fatigué : l’Olympique de Marseille a encore eu de l’essence dans le moteur et toujours Dimitri Payet, passeur et buteur, pour battre Nice (2-1) dans l’euphorie de son exploit européen et rester dans la course au podium en Ligue 1, dimanche.

L’OM toujours en course pour le podium.

« On n’est pas fatigué », semblent chanter les Olympiens comme à une fin de fête où tout le monde s’éclate encore. Quatre jours après les 120 minutes de Salzbourg (2-0/1-2 a.p.) pour décrocher la finale de la Ligue Europa, ils ont répondu à Lyon et Monaco, vainqueurs dans l’après-midi de cette 36ème journée. L’OM reste quatrième à deux longueurs de l’OL et une de l’ASM. Gagner la C3 le 16 mai à Lyon leur offrirait à coup sûr la Ligue des champions, mais la voie du championnat semble plus accessible que le monumental Atlético de Madrid qui les attend en finale.

Payet dans une forme internationale.

Les héros n’étaient pas fatigués, sauf Rolando, buteur en Autriche à la 116e minute, sorti à la pause et remplacé par Grégory Sertic. Le Portugais se ressentait peut-être un peu de son tendon d’Achille, il s’est fait déposer par un fringant Mario Balotelli, auteur du premier but (5e). Mais Payet, lui, est increvable. Il fait vraiment tout pour montrer au sélectionneur Didier Deschamps qu’il mérite d’aller à la Coupe du monde. « Dim » a donné sa 22ème passe décisive de la saison à Valère Germain pour l’égalisation (13e), quatre jours après celle sur corner pour le but de Rolando à Salzbourg.

Payet a lui même marqué le but vainqueur (72e), plein de calme devant le but déserté après un excellent travail de Clinton Njie. Le « super remplaçant » camerounais venait de relayer Florian Thauvin et a conquis le ballon à la bagarre avec Dante pour donner cette passe, sur laquelle Germain s’est intelligemment retiré. Entre ces deux buts, l’OM a longtemps poussé, avec une énergie folle pour un 59ème match de cette si belle saison.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Derniers de Actualités

Aller en Haut