L’Italie n’ira pas à la Coupe du Monde 2018 en Russie[VIDÉO]

dans Sports

L’Italie ne parvient pas à se qualifier pour la première Coupe du Monde 60 ans après la défaite en play-off en Suède.

Drôle d’ambiance hier soir, passant de l’incrédulité à la colère et le résultat était impensable.

Mais aucun bruit que San Siro a pu produire n’a été capable de permettre à l’Italie de marquer un but, et les quatre vainqueurs de la Coupe du Monde ont manqué leur première finale de Coupe du Monde depuis 1958 après une défaite globale de 1-0 contre la Suède.

Les Azzurri, menés par l’infortuné Gian Piero Ventura, n’ont pas réussi à marquer plus de 180 minutes de jeu, ce qui signifie que le premier but de Jakob Johansson a suffi pour envoyer les Suédois en Russie.

La sélection plus que douteuse de l’équipe et les tactiques curieuses ont vu l’Italie passer à côté d’une place de barrage, où les Scandinaves l’ont emporté.

Pour ce qui reste des vainqueurs de la Coupe du Monde 2006 en Italie, c’était une manière honteuse et pénible de quitter le football international.

Gianluigi Buffon, qui rugissait avec passion, les larmes aux yeux avant le coup d’envoi pleurait à nouveau à plein temps pour des raisons plus malheureuses. Daniele De Rossi, l’un des principaux sous-performants dans cette défaite angoissante à deux pattes, peut également être prévu de se retirer du football international avec cela.

Une grande partie des critiques se concentreront sur Ventura, et dans l’immédiat après une telle défaite monumentale pour une nation obsédée par le football, il est impossible d’imaginer l’entraîneur de 69 ans obtenir un autre emploi sur la péninsule. Mais il y a d’autres facteurs qui ont contribué à cela, notamment l’une des équipes italiennes les plus faibles d’une génération et la fédération italienne de football (FIGC) dépassée par des rivaux qui ont joué le rôle du système de classement mondial de la Fifa.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*