Long Island – Son Samsung Galaxy Note 9 prend feu dans son sac à main

dans Actualité Internationale/High-tech

C’est le New York Post, qui nous signale le premier cas d’explosion d’un Galaxy Note 9 .

Le 3 septembre 2018, un peu après minuit, Diane Chung, qui est agent immobilier à Long Island, affirme que son smartphone s’est brusquement mis à produire un « sifflement » avant de dégager une « épaisse fumée ».

« J’avais fini d’utiliser mon smartphone et je l’ai mis dans son sac à main quand tout à coup, j’ai entendu un sifflement strident, et j’ai remarqué une épaisse fumée sortant de son sac à main », affirme-t-elle. .

Pris au piège dans un ascenseur à ce moment précis, la femme a vécu selon ses dires, « une expérience traumatisante« .

Le contenu du sac où était stocké le Note 9 a été détruit, heureusement pour Diane Chung, un homme présent dans l’ascenseur a mis le smartphone brûlant dans un chiffon, avant de le plonger dans un seau d’eau après être sorti de l’ascenseur.

Dans ce qui pourrait être le premier cas d’un note 9 qui prend feu, la réclamation légale de l’agent immobilier Diane Chung rappelle les déboires en 2016 de la compagnie sud-coréenne avec le Galaxy Note 7.

Le Samsung Galaxy Note 9, qui coûte environ 1 009 à 1259 €, n’est pas censé avoir ce problème, ont déclaré les responsables de Samsung avant sa sortie le 24 août.

«La batterie du Galaxy Note 9 est plus sûre que jamais. Les utilisateurs n’ont plus à s’inquiéter des batteries », a déclaré le PDG Koh Dong-jin, le jour de sa sortie.

Une autre responsable de Samsung, Kate Beaumont, directrice de la planification des produits, a déclaré que la société avait désormais mis en place une «vérification de la sécurité des batteries» en plusieurs étapes

Diane Chung a mis son sac à main sur le sol de l’ascenseur et a essayé de le vider, elle s’est brulé les doigts alors qu’elle voulait prendre son Samsung Galaxy Note 9.

Elle s’est alors retrouvée piégée seule dans l’ascenseur et «extrêmement paniquée», Diane Chung lâcha le téléphone et commença à frapper sur tous les boutons de l’ascenseur, la fumée épaisse rendant difficile la visibilité de clavier de commande. En atteignant le hall, elle sortit de l’ascenseur le téléphone qui grésillait.

L’incendie de son Galaxy Note 9 l’a empêchée de contacter les clients et a tout brulé dans son sac, affirme Diane Chung, qui a qualifié l’expérience de «traumatisante».

Samsung aurait dû savoir que le téléphone était «défectueux», déclare très en colère Diane Chung, qui souhaite des dommages non spécifiés et une ordonnance restrictive interdisant la vente de tout Galaxy Note 9.

« Nous n’avons reçu aucun rapport d’incidents similaires impliquant un appareil Galaxy Note9 et nous enquêtons sur cette affaire », a déclaré un porte-parole de Samsung.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar