Macron en Guyane : affrontements à Cayenne

dans Actualités/Autres DOM

L’évènement était prévisible et avait même été confirmé par certains groupes de Guyanais, des tensions ont éclaté en marge de l’arrivée d’Emmanuel Macron en Guyane, dans le cadre de la 22eme conférence sur les RUP, les Régions Ultra Périphériques.

A l’origine des affrontements : des membres du collectif Pou Lagwiyann Dékolé. Ils ont fait face aux forces de l’ordre ce jeudi soir  sur la place des Palmistes. Les témoins font état d’utilisation  de gaz lacrymogènes par les gendarmes pour disperser des jeunes armés de cocktail Molotov, devant la préfecture de Guyane.

Un peu plus tôt dans l’après midi, un millier de personne ont participé à Cayenne à une marche organisée par le collectif Pou Lagwiyann Dekolé  pour réclamer le respect des accords signés avec l’ancien gouvernement à l’issue du mouvement social de mars-avril. Réclamant un rendez-vous avec le chef de l’État, rapportent nos confrères d’Europe 1 sur Radio Free Dom, les manifestants se sont ensuite rassemblés devant la préfecture où ils ont écarté une première série de barrières pour se rapprocher du bâtiment. L’Élysée a finalement proposé un rendez-vous vendredi matin mais les manifestants ont refusé, réclamant de voir Emmanuel Macron dans la soirée. Ce dernier avait une réunion de travail avec les élus de Guyane avant à un dîner républicain à la résidence préfectorale.

CREDIT PHOTO / capture d’écran de Guadeloupe 1ere

2 Commentaires

  1. Quelle idée pour le Président d’aller dans ce guêpier !
    Il aurait dû venir se promener à la Réunion … l’accueil aurait été plus chaleureux devant un cari de bichiques et salade palmiste !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*