[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Primes supprimées : ça manifeste depuis 6h au CHU de Bellepierre

dans Actualités/Infos Réunion

Depuis 6 heures, les automobilistes sont au ralenti aux abords du CHU de Bellepierre, sur le Boulevard Sud.

En cause ? La manifestation des agents de l’hôpital suite à une décision prise la semaine dernière de leur supprimer certaines primes.

Les syndicats ont fait part lundi de leur volonté de durcir le ton face à cette potentielle mesure dans les tuyaux. Une mesure prise par les  autorités compétentes, sur la base des recommandations de la Chambre régionale des comptes qui  préconise  la suppression d’une série de primes dont bénéficiaient jusqu’à présent les agents hospitaliers. A en croire un courrier daté du 27 avril dernier que Lionel Calenge et Laurent Bien, respectivement directeur général du CHU de La Réunion et directeur de l’hôpital Gabriel Martin et de l’EPSMR, viennent d’adresser à François Maury, directeur général de l’ARS, « les mandats de paye du mois de mai pourraient être rejetés si ceux-ci maintiennent l’indexation de certaines primes sans bases légales ». Eux-mêmes ont été informés par les comptables publics.

Selon la direction générale du CHU, « ces primes sont limitativement énumérées » : prime de service, indemnité de sujétion spéciale, prime sujétion spéciale AS/AMP, NBI, IFTS et prime de technicité ingénieurs, supplément familial de traitement…

Les comptables publics font référence aux préconisations de la Chambre régionale des comptes qui, dans son rapport pour les exercices 2012 et suivants sur la gestion du CHU, a en effet recommandé « la suppression des indemnités sans base légale ».

Si la direction générale du CHU ne conteste pas l’analyse juridique du fondement de l’indexation de certains compléments de rémunération dont la Cour des comptes dans son rapport public annuel de 2015 a souligné « le cadre juridique inextricable », elle sollicite de l’ARS « une position claire au nom de l’Etat » et « une intervention coordonnée avec les autorités compétentes pour pouvoir harmoniser le dispositif indemnitaire juridiquement opposable à tous les établissements publics de santé, en lien avec la CRC et les comptables publics ».

La direction générale du CHU demande par ailleurs à l’ARS de « disposer d’un délai technique suffisant pour que les éditeurs d’applicatifs de paye puissent procéder aux modifications nécessaires » et de « donner le temps nécessaire aux responsables hospitaliers pour engager une action de communication adaptée en direction des personnels hospitaliers par la révision – parfois substantielle – de leur rémunération ».

Lionel Calenge et Laurent Bien écrivent encore à l’attention de François Maury de l’ARS : « nous insistons sur la demande de cette clarification préalable de votre positionnement sur ce sujet techniquement complexe et socialement sensible ». C’est le moins que l’on puisse dire en effet, car il en va du pouvoir d’achat des agents qui risque sérieusement de subir le choc de cette suppression des primes manifestement déjà programmée par les autorités compétentes, eu égard au déficit abyssal du CHU de La Réunion. A suivre !

Y.M.

([email protected])

 

Tags:

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Primes supprimées : ça manifeste depuis 6h au CHU de Bellepierre"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Claude GINDREY
Invité
Claude GINDREY

‪PUPH PHAR IADE participez à l’élaboration des congrès d’anesthésie réanimation malgaches et à celui du réseau d’institut IA santé :des CHU plus humains ? https://fr.slideshare.net/mobile/claudegindrey/hopital-et-intelligence-artificielle-ocean-indien‬
‪merci pour votre soutien‬

kachane
Invité
kachane

Ce n’est pas lui qui a passé à la télé, vantant des voitures électrique du SAMU974 ?

Derniers de Actualités

Aller en Haut