Mgr Aubry à Cambuston : « apprend à débarricade zot cœur ! »

dans Actualités/Infos Réunion

Devant plusieurs milliers de fidèles rassemblés sur le stade de Cambuston près de l’église « Jésus Miséricordieux »à Saint-André pour la messe de « Jésus Miséricorde », ce dimanche après-midi, l’évêque de La Réunion, Monseigneur Gilbert Aubry a appelé à la paix dans tous les cœurs. Cette messe qui se déroule chaque année à Saint-André, huit jours après la fête de Pâques (Résurrection de Jésus Christ), constitue un grand moment de ferveur religieuse pour la communauté chrétienne. L’occasion pour le patron de l’Eglise de rappeler la passion du Christ, ses souffrances, ses douleurs, les doutes qui peuvent subsister à des moments de l’existence, mais tout en insistant sur le fait « qu’il faut toujours garder espoir ». Il a appelé les fidèles à entrer en communion avec Jésus. « Venons à Jésus avec nos fardeaux de douleurs et… d’espérance aussi en pensant à Jésus ressuscité, prince de la paix qui se donne dans le pardon. Oui Jésus, après avoir porté nos souffrances, nos douleurs a été crucifié mais il est ressuscité ».

Mgr Gilbert Aubry a invité les fidèles à se rappeler de cette miséricorde de Dieu pour avancer. « Il y en a qui vacillent, qui tombent dan’ bord la route, qui sont piétinés, qui se sentent abandonnés, qui se mettent alors à douter, à haïr, à maudire, ils sont dans la passion du Christ, mais le Christ lui, malgré tout ce qu’il a traversé, y compris les pires moments, les pires souffrances, lui n’a jamais haï, ni maudit, il n’a jamais douté de Dieu son père, notre père à tous… A notre tour, nous devons croire en Jésus qui n’est pas un zombie, qui n’est pas un hologramme ; Jésus est là, parmi nous, pour nous conduire vers le chemin de la paix. Lançons-nous dans la vie en faisant confiance à Jésus, en ne nous enfermons dans nos peurs mais en nous libérant de nos doutes, de nos travers, de nos défauts, en vivant dans la miséricorde de Dieu, dans cette conscience, ce regard, cet amour des autres tels que nous sommes là aujourd’hui rassemblés avec nos différences légitimes ».

Mgr Aubry a également convié l’assistance à ne pas « rester dans la provocation, dans l’accusation, synonymes de violence, à ne pas juger aussi » mais « à aimer, à débarricader, à déverrouiller zot cœur » en devenant de bons Samaritains, des Simon de Cyrène. En d’autres termes, si tel était le cas, il n’y aurait sans doute pas eu autant de violences dans le monde en général et à La Réunion en particulier. Cela ne tient qu’à nous. « Que la miséricorde de Dieu dans le sang glorieux du Christ baigne notre île, notre belle île, du battant des lames au sommet des montagnes ! » a souhaité l’évêque de La Réunion en clôturant cette belle messe préparée par toute l’équipe de l’église de Cambuston aidée des bénévoles des autres églises de la paroisse de Saint-André et de Sainte-Suzanne. Sans oublier le soutien logistique des municipalités de Saint-André et de Sainte-Suzanne respectivement représentées, ce dimanche, par Jean-Marie Virapoullé et Maurice Gironcel. Les organisateurs ont aussi vivement remercié toutes les personnes bénévoles (chorales, hommes du service de sécurité…) qui ont contribué au succès de ce rassemblement religieux. Les prochains grands rassemblements auront lieu le dimanche 22 avril à Sainte-Marie (journée des vocations), le lundi de Pentecôte au Chaudron et le 15 août à Sainte-Rose (fête de l’Assomption) lors de laquelle deux jeunes Réunionnais seront ordonnés prêtres.

Y.M.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Mgr Aubry à Cambuston : « apprend à débarricade zot cœur ! »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
thierry
Invité
thierry

ouais quand on voit tout les prêtres pédophiles au sein de l’église…cf un reportage très récent et choquant sur France 2 …..protégé par le clergé….

Grand Yab
Invité
Grand Yab

Avant de nous donner des leçons, Monsieur AUBRY devrait commencer par réprimander ses propres sbires. Je pense en particulier au curé du Chaudron qui n’a pas hésité à s’en prendre à plus faibles que lui en « barricadant » une issue… Catholiques, réveillez-vous et lisez la Bible : vous apprendrez qu’il ne faut pas réciter la prière par coeur (Matthieu 6:7-8), ni appeler un curé « mon père » (Matthieu 23:9). Laissez tomber (…) qui ne veut même plus partir à la retraite !

realiste
Invité
realiste

******Faites ce que je dis et ne regardez pas mais surtout pas ce que je fais.******

Marie-Josée
Invité
Marie-Josée

Très peu de monde cette année. Une homélie gnangnan. Il faut se renouveler Monseigneur. On s’ennuie en vous écoutant.