VIDÉO/ Michel et Marlène Admette dans les studios de Free Dom

dans Actualités/Infos Réunion

Michel Admette, l’icône du séga réunionnais et sa femme, Marlène, étaient dans le studio de Free Dom cet après-midi. Le couple a été l’invité de Francky entre 13 et 14h, pour parler de la carrière de l’artiste.

Considéré comme le prince du séga de l’île Intense, Michel Admette a commencé sa carrière avec le trio Fantasio. C’est avec « La Route en corniche » (1960)  un titre ayant connu un grand succès à l’ouverture de la Route du Littoral, qu’il s’est faisait connaître. Le disque a été venu à 40 000 exemplaires.

L’artiste a poursuivi sa carrière à Paris en 1986 où il a perdu son fils, Jean-Paul, au mois de janvier 1990.  Ce n’est qu’en 2002 qu’il a décidé de retourner à La Réunion.

VIDEOS LIVE

Publiée par Radio Free Dom sur mercredi 13 juin 2018

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "VIDÉO/ Michel et Marlène Admette dans les studios de Free Dom"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
HERVE
Invité
HERVE

le prince de mes valoches plutôt !!! has been qui veut gratter des sous

Régionléla
Invité
Régionléla

di out kamard debouze vien 974, na okip a lu!!

Producteur
Invité
Producteur

Il faut quand même l Admettre moi j en veux pas

Papy 974
Invité
Papy 974

Avoir perdu un fils, c’est difficile à vivre … mais avoir la haine envers Jamel Debbouze est incompréhensible … avec le temps tout s’en va chantait Léo Ferré !

RSA
Invité
RSA

Mon cher Papy 974 , et si on inversait les roles qu’en dites vous ? Jamel Debouze devrait avoir le courage au moins de discuter et s’expliquer avec Ce Monsieur si il avait au moins un brin d’humanité et surtout de courage , son silence fait de lui un coupable .

gence yves
Invité
gence yves

« respect les né avant lo chien » à l attention des deux post ci dessous « zot y y rate l occasion ferme zot geule  » par respect pou gramoune là respect à lu car mi pense pas si zot momon la fais 400 albums….

Soley
Invité
Soley

Le temps y passe mé ou vieilli pa Michel ! Kontinue de chanter pou nou ! Pou moin, ou fé partie du patrimoine la Réunion !