[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Mort de Naomi Musenga : le calvaire de trois opératrices du Samu, accusées à tort

dans Actualité Nationale

Dans un message posté jeudi 10 mai, un utilisateur du réseau social twitter divulgue les coordonnées de Céline F, une personne présentée comme étant l’opératrice du SAMU ayant moquée Naomi Musenga, quelques heures avant qu’elle ne meure. Nom, prénom, adresse, téléphone : aucune information personnelle n’est épargnée.

Trois clichés accompagnent le tweet : l’un d’entre eux est une photo de famille souriante montrant la jeune femme entourée de son mari et de ses deux enfants en bas âge. « N’hésitez pas à la contacter pour lui souhaiter de mourir très vite », conclut le message.

Mais que la jeune femme indiquée n’est pas l’opératrice du SAMU.

En arrêt maladie le jour du drame, elle n’était pas même présente dans les locaux du SAMU.

Sur le réseau, les insultes s’enchaînent et se comptent par milliers. Le compte Twitter ayant diffusé la fausse information est resté actif jusqu’à dimanche soir. D’après une source de la gendarmerie locale suivant de près le dossier, la jeune femme n’a pas pu rentré chez elle le soir de la publication du tweet car « deux individus menaçants étaient postés à la porte de son domicile ».

Depuis, elle a dû déménagé en urgence dans une autre région ; menacés, ses deux enfants ont été contraints à la déscolarisation. La jeune femme, traumatisée, a décidé de ne plus jamais exercer la profession qui fut la sienne pendant cinq ans.

Le même utilisateur de Twitter a diffusé l’identité d’une autre opératrice du SAMU. Les photos qui accompagnent le tweet dénonçant Sylvie L. sont celles d’une troisième opératrice du SAMU, Emilie L. Elle non plus n’était pas là le jour du drame. Mais des milliers de messages, sur Internet, l’accablent.

Emilie L., Sylvie L. et Céline F. ont porté plainte auprès de la gendarmerie ; l’auteur des tweets reste pour l’heure non identifié.

Source : Le Monde

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Mort de Naomi Musenga : le calvaire de trois opératrices du Samu, accusées à tort"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Clindoeil
Invité
Clindoeil

Les bienfaits des réseaux sociaux…

Observateur
Invité
Observateur

Bientôt le Samu en victime. Voilà comment fonctionne la resistance

Derniers de Actualité Nationale

Aller en Haut