[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Mort de Naomi Musenga : l’opératrice du Samu est « effondrée »

dans Actus Nationales et d'ailleurs

L’opératrice, âgée d’une cinquantaine d’années, était expérimentée. Elle a été ambulancière avant de rejoindre le centre d’appels du Samu. Selon une source syndicale du CHU de Strasbourg, la femme qui « a pris conscience de la gravité de ce qu’elle a fait » est « effondrée ».

« Elle réalise tout doucement sa mauvaise parole si je puis dire dans la culpabilité. Elle est suivie maintenant par la médecine du travail, par un psychologue du travail parce que là, effectivement, il faut qu’on l’aide. C’est d’abord, avant tout, un très bon élément. Elle a aidé les hôpitaux, elle a aidé le Samu. Était-elle fatiguée ce jour-là ? Nous ne le savons pas. Est-ce qu’il y avait eu plusieurs appels avant celui-ci, nous n’en savons rien », assure Jean-Claude Matry, président de la CFTC des hôpitaux universitaires de Strasbourg.

Sans nier « une évidente faute professionnelle », une source syndicale, évoque une charge de travail conséquente. À cette période des fêtes, les opérateurs traitent entre 2000 et 3 000 appels par jour.

Plusieurs sources syndicales rappellent que l’opératrice n’était pas la seule à avoir traité l’appel. Ce sont tout d’abord les pompiers du Bas-Rhin qui ont transmis l’appel au Samu en présentant le dossier de façon moqueuse : « La dame que j’ai au bout du fil, elle me dit qu’elle va mourir. Si si, ça s’entend, elle va mourir. »

L’opératrice a été suspendue à titre conservatoire. Le parquet de Strasbourg a ouvert mercredi une enquête préliminaire pour « non-assistance à personne en péril ».

 

Tags:

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Mort de Naomi Musenga : l’opératrice du Samu est « effondrée »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
titus
Invité
titus

effondrée maintenant alors que ça s’est passé il y a 6 mois ! inexusable à la vue du dédain au téléphone ! elle qui plaisante même on mourra tous un jour ? pauvre —–

Nadia
Invité
Nadia

le regret vient toujours après mais en attend il y a une personne qui est dcd, pour une opératrice qui très expérimentée (ambulancière avant.) ce n’est pas une manière de parler au téléphone.

Magguy jones
Invité
Magguy jones
Des erreurs professionnelle personne n est pas épargné…mais parce qu on travail dans un secteur ou la vie des gens est « entre nos mains »… on se doit en toute circonstance d etre encore plus professionnelle et vigilant…cette pauvre dame c est tombé sur elle mais elle n est pas la seule qui peut etre dans un moment de saturation envoi boulet des patients paniqués … parfois c est peut rien parfois sa peut vraiment grave…gspr que celà touchera les medecins urgentiste ou autre service qui reçoivent les appel de personnes désespérées par leurs etats…qu’il se rappelleront de ce drame avant… Lire la suite »
MAUNIER
Invité
MAUNIER

Condoléances à toute la famille

Julie proserpine
Invité
Julie proserpine
Comme par hasard elle a juste été suspendue à titre conservatoire. Ça me fait bien rire, c’est vraiment se foutre de la gueule des gens. Et maintenant elle est effondrée il lui faut un suivi. Honte à vous madame, pensez vous à la famille de cette jeune femme que vous avez tué juste parce que vous vous croyez tout permis derrière votre bureau? Pensez vous à son bébé qui aujourd’hui se retrouve sans maman pour le reste de sa vie. C facil de dire qu’on est effondré par ce qu’on a fait quand il est trop tard. Si votre métier… Lire la suite »

Derniers de Actus Nationales et d'ailleurs

Aller en Haut