[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Mort de Naomi Musenga : l’opératrice du Samu sort de son silence

dans Actualité Nationale

C’est la première fois qu’elle s’exprime depuis les révélations sur la mort de Naomi Musenga. Contactée par l’intermédiaire d’un syndicaliste, l’opératrice du Samu, qui n’avait pas pris au sérieux l’appel de la jeune femme, a témoigné dans l’émission 66 Minutes sur M6.

Le 29 décembre dernier, cette opératrice du Samu prend sur le ton de la moquerie, l’appel aux secours de Naomi Musenga, 22 ans. Souffrant de douleurs au ventre, la mère de famille n’avait été emmenée à l’hôpital que plusieurs heures plus tard et était décédée peu de temps après à Strasbourg.

Il y a quelques jours, l’enregistrement de l’appel de la jeune Strasbourgeoise est rendu public. Depuis, « je suis lynchée sur la place publique. Si les gens connaissaient mon visage et mon nom, je ne serais plus de ce monde aujourd’hui », estime l’opératrice aujourd’hui suspendue sans retenue de salaire.

A la question de savoir si elle regrette ses propos, l’opératrice hésite avant de dire que « dans les conditions, on va dire qu’elle est malvenue« .

Elle expliquera surtout son comportement par la surcharge du travail. « On est sous pression en permanence. On travaille en 12 heures d’affilée. Ce sont des conditions de travail qui sont pénibles. Je peux rester deux ou trois heures accrochées à mon téléphone parce que je n’ai pas le temps de me lever tellement ça déborde de partout« .

Le parquet de Strasbourg a ouvert mercredi une enquête préliminaire du « chef de non-assistance à personne en péril ».

Tags:

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Mort de Naomi Musenga : l’opératrice du Samu sort de son silence"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Marie Virama
Invité
Marie Virama

En attendant on ne ressent aucunes compation de sa part dans son témoignage en gros on a la sensation que naomie a été un dommage collatéral et ca ca se sent parfaitement
Mme vous n’avez aucun remort c’est insupportable

Candide
Invité
Candide

Dans un monde de bisounours, ce serait insupportable. Mais quand vous avez des petits cons, sans doute mal élevés par des familles allocataires et démissionnaires, qui en fin d’année ne trouvent rien de mieux que d’inonder le 15 d’appels bidons, il faut changer de perception. Assise tranquillement devant votre ordinateur, sans aucune responsabilité à assumer, Marie Virama, c’est facile de juger les autres. Avez vous seulement, une fois dans votre vie, eu à prendre une décision qui aurait pu être fatale à une personne ?

Derision
Invité
Derision

Quand on choisit un tel metier l’on en connais les risques les contraintes et l’insuffisance que cela implique si cette dame n’était pas en position de le pratiquer correctement fallait peut-être revoir ses priorités et choisir « l’assistanat » plus adapté a ceratines personnes qui ne savent pas se donner corps et âmes a leurs boulot !

Will
Invité
Will

Candice, vous êtes ridicule !!!
Cette femme n’a pas porté assistance à une personne en danger de mort !! Pression ou pas, la femme avait l’air détendu lorsqu’’elle avait pris l’appel. Preuve flagrante à l’appui ! Alors svp laisse la justice faire son travail !!!

Allocataire
Invité
Allocataire

Mais (…) là c’est insupportable de t’entendre

Boby
Invité
Boby

Faudrait peut être l’écouter en entier avant de juger sur un extrait choisi.

Dpasser
Invité
Dpasser

Faut la virer, la punir severement,limite raciste cette s….e , elle merite pas de travailler o’u on cottoy des gens de toute communaute’ , c souvent le cas en metropole quand on est arabe ou black, comme pour les emploi et logement, ,(pas tous non plus) il y a des bons aussi,

Jean
Invité
Jean

C’est ce qui arrive quand les gens ne font pas correctement leur boulot. Faut arrêter elle sait très bien les difficultés de ce métier faut pas répondre a des personnes en détresse comme elle l’a fait…dansson interview on entend pas le remord, qu’elle se remette en question elle a merdé.

june
Invité
june

Madame candice ,meme ,si vous la défender les fait sont là ,c’est de sa faute,c’est de sa faute point ne rejettons pas la faute sur les autres personnes qui commente ,car aprés ,ils sont libre de s’exprimer .

lobill
Invité
lobill

elle n ‘est pas a sa place et y en a d ‘autre planqué comme elle , par compte certains médecin font bien leurs travaillent .

Derniers de Actualité Nationale

Aller en Haut