Noces d’or : Jean-Luc et Ginette renouvellent leurs vœux !

dans Courriers des lecteurs

Jean-Luc et Ginette Virginie ont fêté hier soir (29/06) leurs noces d’or et c’est aussi le jour qu’ils ont choisi pour renouveler leurs vœux.

 

 

C’est en 1968, lors d’un après-midi dansant à l’ancienne école de Girofles (actuelle MJC), que Jean-Luc et Ginette tombent littéralement amoureux. Ils ont alors 18 et 16 ans. Vêtue de sa plus belle tenue, Ginette, très convoitée ce jour-là, refusera unes à unes les avances de ses prétendants. Et pour cause, dans la salle, Jean-Luc a retenu toute son attention. Les deux adolescents échangent de premiers regards timides lorsque démarre la fameuse série de slows… C’est sur les premières notes de la chanson d’Enrico Macias, « Mon cœur d’attache », que Jean-Luc le romantique, décide de conquérir sa belle… Mais à peine le temps d’échanger quelques mots que la fête se termine…

Ginette et Jean-Luc se perdent de vue avant de se croiser par hasard, quelques mois plus tard, dans une boutique du quartier de Beaufonds. Le destin ! A partir de ce moment, les deux amoureux ne se quitteront plus et flirteront souvent sur l’ancien port de pêche de Saint-Benoît.

Deux ans après leur rencontre, Jean-Luc décide de prendre sa plus belle plume pour écrire sa demande en mariage qu’il termine en signant « Celui qui t’aime et qui mourra dans tes bras »… Si leur amour fait l’unanimité, la demande en mariage a du mal à passer auprès des parents : trop jeunes, selon eux. Mais pour Ginette et Jean-Luc l’amour n’a pas d’âge, ils réussiront alors à les convaincre ! De leur mariage naitront cinq enfants : 4 garçons et 1 fille. Ginette consacrera son temps à élever ses enfants, toujours épaulée par son mari, un papa-poule admirable : c’est lui qui confectionnait les layettes pour la naissance de ses enfants ! Jean-Luc et Ginette sont aujourd’hui grands-parents (14 fois) et arrière-grands-parents, une fois pour l’instant. Après avoir renouvelé leurs vœux à l’église, ils ont fêté hier soir leurs noces d’or entourés de leur famille et en présence du conseiller municipal, Henri Chanetef. Au menu, civet coq aux olives, bichiques, rôti porc, entre autres, et une belle déco réalisée par leur fille. Lorsqu’on lui demande le secret de longévité de leur couple, Ginette répond « toujours être présent l’un pour l’autre, dans la joie et le malheur ». Emue, elle évoque la maladie qu’a traversée son mari, une épreuve difficile qui a fini par sceller leur amour. Félicitations à vous M. et MME Virginie!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar