Paillotes de l’Ermitage : Le Collectif de Défense du Domaine Public Maritime interpelle la mairie

dans Courriers des lecteurs

Bientôt 1 an où les Réunionnais s’adressent à vous pour le respect des LOIS sur le DPM. Depuis le 1er juillet 2018, les Réunionnais ont fait preuve de patience face à la provocation des Paillotes de maintenir leur activité malgré le constat de grande voirie. Le constat est le même, rien ne bouge pour l’application des lois sur nos plages de l’Ermitage.

Tous les dossiers qui ont été portés à votre connaissance n’ont été suivis d’effet, aucun changement dans l’intérêt du DPM, du lagon, de nos plages et de la Biodiversité. Aucune action, aucune application des lois pour la sauvegarde du patrimoine vivant. Cette nécessité environnementale est bafouée par vos services. La gestion du DPM est toujours mise sous cloche, rien ne se fait en faveur du lagon, des récifs coralliens, contre l’érosion côtière.

Messieurs les responsables, les Réunionnais deviennent impatients et souhaitent la totale transparence sur la gestion du DPM et attendent que des actions fortes soient mises en place pour la sauvegarde de notre patrimoine. Nous disons STOP, les vacances sont terminés, la cloche a sonné nous ne pouvons accepter que la situation perdure plus longtemps.

Ce courrier est plutôt un courrier de relance sympathique mais vous comprenez bien que depuis le 1er juillet 2018, l’incompréhension s’est installée et que l’inaction laisse place à la colère. Dans l’attente de signes forts de votre part, veuillez accepter Messieurs les Dirigeants à l’expression de nos sentiments respectueux.

Pour le Collectif de « DEFENSE DU DOMAINE PUBLIC MARITIME » Karl Bellon (mandaté).

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Paillotes de l’Ermitage : Le Collectif de Défense du Domaine Public Maritime interpelle la mairie"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
zorro
Invité
zorro
comment un simple individu peut se revendiquer ainsi des Réunionnais et menacer les autorités. Des menaces oui car dire que pour l’instant c’est sympathique laisse supposer des actions plus violentes. Mr le maire n’hésitez pas à porter plainte pour menaces contre ce gramoune. Il faudra bien que quelqu’un le calme un jour car il est tout seul dans son histoire (la Réunion c’est presque 900000 habitants et pas seulement quelques retraités gênés par la musique d’un restaurant. Son but : utiliser les quelques médias de l’île pour faire parler de lui chaque jour. Mr les journalistes, svp, ne vous laissez… Lire la suite »
Grondin
Invité
Grondin

Nous lé pas plus nous lé pas moin rend à nous not plage. Quand c’est un agriculteur qui construit sur son terrain tout de suite on envoi un bulldozer pour détruire. Alors qu’il a quatre à cinq enfants pas de pitié !