Procès Valencourt: Monseigneur Aubry rejoint la partie civile. La procureure requis la prison ferme contre le gourou

dans Actualités/Infos Réunion

Le chef de groupe de prière Marie Porte du Ciel, Augustin Valencourt risque la prison ferme.  Lors du  premier jour du procès, hier au Tribunal correctionnel de Saint-Pierre, la procureure a requis quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt contre le gourou. Le septuagénaire est surtout soupçonné d’abus de faiblesse et de blanchiment d’argent.

Réputé pour son pouvoir guérisseur, Augustin Valencourt a rassemblé de nombreux adeptes entre 1982 et 2015. Il a transformé son domicile en église. Il a reçu des dons évalués à plusieurs dizaines de milliers d’euros  de la part des fidèles en échange des statuettes religieuses et de l’huile d’olive de supermarché. Cela pour « éviter la malédiction de Dieu ».

Avant le procès, 25 de ses ex-adeptes se sont constitués en partie civile. L’évêque de la Réunion, Monseigneur Aubry, les a rejoint au début du procès. Lors de son audience, ce dernier a indiqué qu’ «il y a dérive sectaire (…) Dans un pèlerinage, on peut faire du commerce, on a besoin de souvenirs et de support. Comme à Lourdes où les commerces sont très nombreux. Mais ils sont tenus par des commerçants », indique-t-il.

Le procès continue ce matin.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*