[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Réforme des institutions : Anaïs Patel demande à Emmanuel Macron d’accorder à la Réunion le Droit d’adapter les Lois comme les autres DOM

dans Courriers des lecteurs/Politique
« J’ai demandé au Président de la République de profiter de cette rare occasion : la révision de la Constitution pour supprimer l’article 73 alinéa 5 et ainsi mettre fin à une discrimination constitutionnelle.
J’ai rappelé que La Réunion est régie par l’article 73 de la Constitution comme la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et depuis le 31 mars 2011, Mayotte mais que sur ces cinq DOM, seule la Réunion ne disposait pas de la faculté d’adapter les lois (article 73 alinéa 5 de la Constitution).
Cette possibilité d’adapter les lois ne concerne, évidemment pas les domaines régaliens de l’Etat comme la monnaie ou la sécurité et ne concerne qu’un nombre limité de domaines. Il est donc possible que les départements et les Régions d’Outre-Mer puissent être habilités à établir des règles adaptées à leur territoire (Article 73 alinéa 3 de la Constitution).
J’ai expliqué que l’adaptation des règles applicables sur nos territoires ultramarins est fondamentale tant de nombreux domaines tels que dans le domaine agricole, la construction de logements, les normes environnementales etc…
Les mesures règlementaires et environnementales sont définies pour le climat de la France continentale c’est-à-dire un climat tempéré alors que la Réunion est une île volcanique et montagneuse en zone tropicale.
J’ai également souligné au Président de la République que la suppression de l’alinéa 5 était urgente au regard des défis que nous avons à relever : « une situation sociale hors norme » (Cf. Rapport de l’Insee du 25 août 2013), 4 Réunionnais sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté et 22,4 % de la population active est au chômage (dont 50% de jeunes).
Il a été important de préciser à Emmanuel Macron que : « Si cette exclusion a été un temps justifiée par la peur des anti-indépendantistes, aujourd’hui les Réunionnais n’ont plus cette crainte et ont conscience de porter la France en eux ». « 
 Anaïs Patel LREM
Tags:

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Réforme des institutions : Anaïs Patel demande à Emmanuel Macron d’accorder à la Réunion le Droit d’adapter les Lois comme les autres DOM"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
michel
Invité
michel

Voilà une qui croit au père Macron. Elle veut faire sauter un verrou que la droite locale est garante. Il faudra faire changer la vision libérale de Macron. Déjà la dame devrait se charger de faire appliquer la loi sur l’égalité réelle, avant de vouloir transformer les lois de la République ou de les adapter au profil local. Elle parle de seuil de pauvreté, mais elle ne nous dit pas le montant en euro à vivre concernant ce seuil, parler en pourcentage c’est du bla-bla.

jean alain alamelou
Invité
jean alain alamelou

femme la n est meme pas ni un deputé ni senatrice ni maire ne represente pas la republique et la elle parle comme si elle connait le sujet elle connait rien dans ces affaire institutions elle a ete soufler dans l oreille pour dire ces connerie laisser vira causer elle est un simple representant politique de macron

grondin
Invité
grondin

BIEN DIT

Cèdric
Invité
Cèdric

Ce que vous devriez lui dire chère madame patel c’est de faire en sorte que la rèforme sur la loi de non cumul des madats soit applicable dès 2020, là on pourra dire que vous êtes utile, comparer a l’autre cruche de brigitte hoarau. Merci

grondin
Invité
grondin

ou pe dit 2 fois ,i tarde pas li presente a li bientot,avec son joli minois et son nom macron va fait ,tjrs 1 patel

jean
Invité
jean

encore une qui ne connait pas le fonctionnement de la république; à quoi servent les députés, sénateurs, lois pour vous?
à part un selfie, on ne retiendra pas grand chose de vous.

thierry
Invité
thierry

enfin Macron au bras d’une belle femme …..SIC

thierry
Invité
thierry

faudrait se faire blanchir les dents pépère…..ca renifle les égouts

loulou
Invité
loulou

madame si vous pouvez lui dire que certains restaurateurs font n’importe quoi sur la côte ouest de la réunion des constructions sans permis de construire et le non respect du littoral des paillottes sauvages à st gilles de la réunion avec la complicités des maires vive la France et vive la république bananière

lobill
Invité
lobill

je ne comprends pas ce qu ‘elle veut dire , que les députés des dom votent une loi différent , il faut que ça soit plus clair .

grondin
Invité
grondin

b ou voit pas elle pou fait remarque a li tjrs band gros zozo ,l’argent le la donc i faut li court derriere quel depute nena la reunion ??? plus largent i interesse assez a zot

grondin
Invité
grondin

MADAME PATEL , okipe out pei na tellement a faire que la out demande macron ,C4EST DU N4IMPORETE QUOI ,parske aux antilles band na le solidaire a ou ale fait la loi aux antilles

carnaval chez chéloi
Invité
carnaval chez chéloi

Avec tous les élus main-tord, main-longue etc que nous néna ? Disons va donne à zot l’autorisation massacrer l’île, détourner le pognon à tour de bras.

Faut mette le peu sous tutelle !!!

carnaval chez chéloi
Invité
carnaval chez chéloi

« une situation sociale hors norme » (Cf. Rapport de l’Insee du 25 août 2013), 4 Réunionnais sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté et 22,4 % de la population active est au chômage (dont 50% de jeunes). oui et alors ? Elle compte faire comme Macrreu demander la démonétisation des pauvres minimas sociaux pendant que les autres se goinfrent (entreprises et les aides, élus, fonction publique, etc)

Encore une méprisante inutile !

Derniers de Courriers des lecteurs

Aller en Haut