[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Région : crêpage de chignon entre Virapoullé-Bédier et « gros foutans » dans l’hémicycle

dans Actualités/Politique

Il faut s’attendre à tout lors d’une session plénière. Celle qui s’est déroulée, hier durant quasiment toute la journée, à la Région a parfois laissé place à des scènes pour le moins comiques. Joé Bédier qui se lève brutalement de son siège, se met debout en s’agitant dans tous les sens en disant qu’il peut « tout faire arrêter si Virapoullé continue d’insulter les élus de l’opposition ». Didier Robert intervient en disant : « mais vous vous croyez où là ? Asseyez-vous Monsieur Bédier ! ».

Quelques secondes auparavant, Jean-Paul Virapoullé venaitb de parler de « croque-mort » politique en accusant les membres de l’opposition et plus particulièrement d’être « dans les incantations ». Huguette Bello essaye de l’interrompre, mais Virapoullé, avec le sourire, réplique : « mais je parle de développement de La Réunion madame Bello, je parle de projet d’eau océanique profonde avec laquelle on pourrait faire de l’énergie,des cosmétiques… Ils le font déjà à Hawaï, pourquoi pas chez nous. Des cosmétiques… Nout’ deux i pourra mettre ! ». Rires dans la salle.

Joé Bédier n’est toujours pas content. pointant le doigt vers le maire de Saint-André, il crie : « je ne suis pas un élu croque-mort ». Lorraine Nativel et Huguette Bello, comme en écho, répètent : « je ne suis pas une élue croque-mort ! ». Virapoullé poursuit : « Je n’ai pas cité votre nom, je n’ai associé personne, c’est vous qui vous êtes reconnu Monsieur Bédier ! ».

Bédier a répondu en traitant Virapoullé de « fossoyeur », « d’insulteur » avec « des arguments crétins ».

Les élus du groupe majoritaire n’ont pas du tout encaissé la critique de l’opposition selon laquelle « il n’y a pas de résultat concret en dépit des belles paroles ». Chacun y est donc allé de son couplet pour contredire cette critique.

Faouzia Aboubacar Ben Vitry s’attaque à l’âge de Mme Bello laissant entendre, via une citation, qu’elle s’attendait à « un peu plus de sagesse » de la part d’une personne relativement âgée comme la conseillère régionale du groupe « le Rassemblement ». Elle laisse encore entendre qu’il faut laisser la place aux jeunes. Et elle précise : « regarde où j’en suis, je suis élue et je travaille pour La Réunion ».

« Foutan » de Mme Bello, sans ciller, à Mme Faouzia Vitry : « faites vous élire au suffrage uninominal un jour et après vous viendrez me parler ». Faouzia Vitry n’a plus rien dit. Elle s’est calmée net !

Dominique Fournel répondant aux critiques de Mme Bello sur la voie d’accès à l’hôpital de Cambaie qui devrait ouvrir ses portes en mars 2019 : « contrairement à ce vous soutenez madame, à aucun moment la Région n’a été associée à ce projet. Elle n’a même pas été informée de ce projet. La Région n’avait jamais eu connaissance de ce permis de construire. Mais cet accès se fera malgré tout et la Région y prendra sa part. L’accès se fera par l’ancienne départementale qui longe l’EPSMR. Cela dit, Madame Bello, avant de faire des conférences de presse pour dire n’importe quoi, appelez-nous, on vous donnera toutes les informations ».

Même reproche fait par Didier Robert à Huguette Bello sur l’aide régionale aux étudiants en carrières sanitaires et sociales. « Ce sont les députés, y compris celles et ceux de La Réunion, qui ont voté une loi dans le sens où une partie des dépenses devait être prise par les régions d’accueil. Il faut donc vous en vouloir à vous même ». Huguette Bello n’est pas restée jusqu’à la fin de la séance.

A plusieurs reprises, tel un maître d’école, Didier Robert est intervenu pour appeler certains élus, notamment ceux de l’opposition, à « l’apaisement » à « plus de pondération et de sagesse. Calmez-vous, pourquoi vous êtes agressifs comme ça ? Apprenez à ne pas interrompre vos collègues quand ils s’expriment ».

Réponse de Joé Bédier en désignant du regard Virapoullé : « commencez par mettre de l’ordre chez vous, en calmant votre vice-président déchu ». De nouveau, réplique de Didier Robert : « nous ne sommes pas encore aux municipales. Ce n’est pas Saint-André ici, vous êtes à la Région ». Un grand moment durant lequel l’hémicycle s’est un peu transformé en cour de récré.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Région : crêpage de chignon entre Virapoullé-Bédier et « gros foutans » dans l’hémicycle"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Portois
Invité
Portois

Mde bello prenez votre retraite aussi a mr virapoullé…laisser la place au jeune…quel honte quel exemple vous donnez au jeune…zot poche les pleins arrettez ….

Raoult
Invité
Raoult

Nou la laisse la place a un jeune….a Paris, et ou trouve ke li fey mieux

Portois
Invité
Portois

Quel jeune ? nous a la reunion i aime les vieux cokon…les jeunes i serve a koi,i aprend a l école et i laisse pas zot la place , les exemples nana …les
maires st paul st pierre tampon st andré st benoit …ect regarde au port le seul maire la laisse la place au autre…après i dit travail na point …allé mange zot retraite tranquille…

Bayoun
Invité
Bayoun

Vira à toujours été arrogant, les journalistes devraient venir assister aux conseil municipal de St andre Pour voir la manière dont le père et fils Vira se comportent…

noé
Invité
noé

Bédier fait l’acteur mal payé ! Il cause beaucoup sans plus !

oublitoimeme
Invité
oublitoimeme

a nous paye bans trou pete la!!!!!
Arznt i pullue la bas!

boucané
Invité
boucané

Oulala. Ca sent la fin pour Robert.

Derniers de Actualités

Aller en Haut