Rencontre Hervé Morin-Cyrille Melchior : « donner plus de visibilité aux territoires ultra-marins »

dans Actualités/Collectivités/Conseil départemental/Infos Réunion/Politique

Hervé Morin, président des Régions de France, actuellement en visite dans notre île, a été reçu à la Villa du Département par le président du Département Cyrille Melchior hier mercredi. Pour le président de la Région Normandie, « La Réunion et la région de Normandie ont en commun une terre riche notamment dans la production agro-alimentaire. » L’ancien ministre de la Défense a salué le projet concernant la pharmacopée réunionnaise. Le Département souhaite en effet valoriser les 19 plantes de l’île inscrites à la pharmacopée française depuis 2015.  Pour ce faire, la collectivité s’appuiera sur les recherches de Claude Marodon, pharmacien, afin de réaliser un état des lieux des surfaces, des pratiques, des productions et des modes de commercialisation existants. Suivra un appel à projet pour la production de plantes à parfum, aromatiques et médicinales sur 8 Espaces Naturels Sensibles (ENS).

Comme l’a précisé Cyrille Melchior, « nous voulons mettre en place une diversification agricole, ainsi l’échange entre nos deux territoires pourra permettre à nos agriculteurs de découvrir de nouvelles filières d’exploitation. »

Le président du Département a rappelé que les problématiques des régions et des départements étaient similaires. « Avec la gestion des fonds européens Feder et Feader, les collectivités portent les mêmes problématiques. On a parlé aussi de l’insertion des jeunes en difficulté, du vieillissement de la population, du logement… des sujets qu’Hervé Morin porte aussi dans sa région. Ces échanges étaient importants car en tant que président des Régions, il rencontre régulièrement le président de l’ADF (Assemblée de France) ou encore le président de l’Association des maires de France. Il s’agit de mettre en commun les problématiques mais également les solutions. Ce que je veux pour La Réunion, c’est trouver les solutions les mieux adaptées. Et si des régions ont pu mettre en place des projets innovants qui fonctionnent, pourquoi ne pas s’en inspirer ? »

Pour Hervé Morin, les Outre-mers possèdent des spécificités qui ne sont pas toujours comprises par le gouvernement. En ce sens, le président des régions de France a précisé qu’en marge de la Conférence nationale des territoires, un document serait rédigé et intégrerait un gros chapitre dédié aux territoires ultramarins. « Je sais que les problématiques ne sont pas les mêmes que l’on soit aux Antilles où à La Réunion, mais il est des sujets qui reviennent comme la jeunesse, la mobilité, l’éloignement… ».

Une évidence pour le président Cyrille Melchior qui rappelle que « le pouvoir central doit mieux prendre en compte les problèmes des territoires que ce soit les territoires d’outre-mer et les territoires hexagonaux. « Nous avons intérêt à travailler en commun en plaçant la solidarité au coeur de l’ensemble de nos politiques pour être plus fort et pour gagner en efficacité. »

(Crédit photo : Bruno Bamba, service Com’ du Département)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar