VIDEO : Implants Essure, le cauchemar d’une vingtaine de réunionnaises

dans Actualités/Infos Réunion/Vidéos

Le 3 aout 2017, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonçait que les implants contraceptifs définitifs Essure étaient suspendus pour une durée de trois mois dans l’Union européenne. « L’ANSM a été informée ce jour que ce dispositif faisait désormais l’objet d’une suspension temporaire de son marquage CE par l’organisme notifié irlandais NSAI, dans le cadre de sa procédure de renouvellement ». L’ANSM préconise « par mesure de précaution de ne plus implanter » ce dispositif et demande au laboratoire Bayer « de procéder au rappel des produits en stock » dans les établissements de santé français.

Ces petits implants de stérilisation féminine en forme de ressort, fabriqué par le laboratoire pharmaceutique allemand Bayer, sont suspectés d’être à l’origine de graves effets neurologiques, musculaires, hémorragiques et allergiques.

Le retrait du dispositif peut imposer une ablation des trompes, voire de l’utérus. C’est le cas de Nathalie que nous retrouvons dans notre reportage.

Plusieurs Réunionnaises ont posé ce dispositif médical et ont vu leur santé se dégrader.  Willy Fontaine, notre correspondant, les a rencontrées :

Disponible depuis 2002 et remboursé par la Sécurité sociale depuis 2005, Essure est prescrit aux femmes demandeuses d’une contraception définitive et irréversible. Il consiste à insérer par les voies naturelles – en principe sans anesthésie générale – un petit ressort métallique dans les trompes de Fallope, où il provoque une cicatrisation qui les obstrue. Depuis 2001, environ 1 million d’unités du dispositif médical Essure ont été vendues dans le monde, dont 240 000 en France, selon le laboratoire Bayer.

Le Réseau d’entraide soutien et information sur la stérilisation tubulaire (Resist), a recueilli de nombreux témoignages de femmes signalant des effets secondaires : hémorragies, migraines, douleurs, fatigue chronique, réaction allergique, dépression….
Fin 2016, Resist a lancé à l’attention du ministère de la Santé une pétition pour le retrait du marché d’Essure qui a recueilli à ce jour près de 77 000 signatures.
Les représentantes de l’association réclament notamment à Bayer une étude sur la toxicité des implants et requièrent la suspension de la distribution d’Essure, au nom du « principe de précaution ».
Au Brésil, l’Agence nationale de surveillance sanitaire a ordonné le retrait du marché de l’implant de stérilisation, ainsi que la suspension de sa vente, de sa distribution et de son utilisation, arguant de graves effets secondaires du dispositif.

29 Commentaires

  1. Bonjour je contente de voir ce témoignage moi aussi je porte je veux enlever comment faire j ai souvent mal a mes lombaires règles abondante a 50ans.

    • bonjour y suffit de voir votre medecin traitant et lui en parler ensuite y faut voir un dermatologue pour faire le test d allergie au nickel et voir le gyneco pour l enlever mais y faut vous dire quil faut enlever les trompes et des fois l utérus moi c bientot pour l enlever sa fait 5 ans que je vis un cauchemar

      • Bonjour, merci de l’intérêt que vous portez aux témoignages, Avant de penser au retrait qui est une opération très lourde, il faut trouver la bonne personne qui sera à l’écoute de vos problèmes (corps médical). On passe par des caps très difficiles, si l’on vous envoie balader, n’hésiter pas à consulter ailleurs, Il y a beaucoup de lecture sur les réseaux d’entraide si vous avez internet, c’est un bon moyen de s’informer. Nous sommes de plus en plus nombreuses à manifester des effets secondaires tellement différents et chacune en fonction de notre parcours pourra vous soutenir. Nous ne sommes pas médecins mais serons à votre écoute. Bonne journée

    • Franchement moi je l’ai depuis 2009 et j’ai aucun soucis et je pense c’est comme la pillule ou le stérilé c’est la réaction de l’organisme de chacun. .c’est mon avis

  2. Inquiétant !
    La santé de nombreuses femmes est en jeu !
    Des études n’ont pas été menées correctement et voilà les résultats sur nos dames !
    Les labos ne pensent qu’au profit tout simplement !

    • Bonjours, rapprochez vous de votre gynécologue, s’il n’est pas à votre écoute il faut en changer. Il y a beaucoup de lecture avant d’effectuer le retrait qui est une opération très lourde. Vous trouverez beaucoup d’infos et de témoignages sur la page de R.E.S.I.S.T, et les groupes de discution sont très ouverts. Nous avons toutes des réactions d’intolérence parfois différentes l’une de l’autres et chacune notre propre parcours. Il faut un temps d’informations avant l’opération. Bon courage

  3. Je l’ai depuis janvier 2015 et je n’ai aucun symptômes. Le dispositif à même amélioré mes problèmes de pertes blanches. J’en suis très satisfaite.

  4. posé en mai 2012 début du cauchemar 2013 sans savoir de quoi toutes mes douleurs venaient , E libre en janvier 2017 et ma vie d’avant essure reprend son chemin tous doucement quel bonheur !!

  5. porteuse de ces implants depuis 2010.. les problèmes s accumulent et s aggravent de jours en jours… pour être simple on m enleve juste les trompes l’utérus le col de l’utérus et les ovaires ..

  6. Bonjour Monsieur Madame
    J’habite à Marseille,France et on m’a implanté les usures depuis 2009 et je doit dire que j’ai eu des migraines atroces des problèmes de dos, deux ulcères sur le colon des crises de collite ainsi qu’un juste et un fibrome aux ovaires je ne sait pas si tout ces symptômes sont liés aux usures mais j’aimerai en être sur je ne sait pas aujourd’hui à 51 ans si je dois les enlever et si je risQue encore des complications à qui dois je en parler ?

    • Bonjour Madame, puis je vous conseiller de vous rapprocher le plus rapidement d’un gynécologue et de votre médecin traitant pour vous aider dans les démarches? Bien évidemment, si vous ne vous sentez pas à l’aise et non écouter, ce qui arrive malheureusement encore, vous rapprochez de l’association R.E.S.I.S.T où vous pourrez demander de l’aide aux adhérentes, beaucoup sont proches de chez vous. Je vous souhaite beaucoup de courage. Bonne journée.

  7. Bonjour moi je les ai depuis 2009 et aucun soucis et je pense que c’est comme pour la pillule ou le stérilet la réaction de l’organisme de chacune quoi !!!!!

    • Bonjour, moi depuis 2008, anémie par carence martiale durant 4 ans suivi d’hémorragies, allergique au nickel depuis le début. Je m’appelai souffrance… Je revis depuis le retrait, Rester bien vigilante. Bien cordialement.

  8. Allez sur le site Resist.France.org
    Vous y trouverez des témoignages et des conseils.
    Le mieux est de devenir adhérente à l’association. Vous serez soutenue et pourrez disposer des contacts du réseau R.E.S.I.S.T pour choisir le chirurgien compétent pour le retrait le plus proche de chez vous.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*