S’accorder 6 800 € net par mois en moins de 30 minutes, c’est possible !

dans Actualités/Infos Réunion/Politique

6 800 € net par mois, c’est le salaire que s’octroie Didier Robert depuis maintenant environ trois mois  en tant que président directeur général (PDG) de la SPL RMR (Société Publique Locale de Réunion des Musées Régionaux). Jusque là rien de nouveau. L’information a été révélée il y a deux jours par le site d’Imaz Press.

En revanche, sur le procès verbal du conseil d’administration de la SPL RMR, on peut lire que cette décision a été prise en moins de 30 minutes. Le CA a été réuni à 14h30, le 3 juillet dernier, à Kélonia à Saint-Leu. Comme le précise le PV, les administrateurs ainsi que les représentants du personnel avaient été individuellement  convoqués par courrier en date du 18/06/18. A l’ordre du jour de la séance : approbation du PV du CA du 16/04/18, présentation du bilan d’activités 2017 pour l’ensemble des sites de la SPL RMR (siège, Stella Matutina, la Cité du Volcan, le Madoi et Kélonia).

Etaient présents, les administrateurs suivants (la Région Réunion représentée par) : Didier Robert (Président Directeur Général), Aline Murin-Hoarau, Virginie K’Bidy, Vincent Payet et Olivier Rivière. Sans oublier la commune de Saint-Leu représentée par Pierre Henri Guinet et la commune du Tampon représentée par Pierre Robert. Autres participants : Thierry Suzanne, représentant le personnel (collège employés RMR) et Jean-François Malli, représentant le personnel (collège cadres RMR). Etaient également présents : Marie Line Sevai, directrice générale déléguée et Monique Latchimy, assistante de direction à la RMR. Les absents excusés sont : Nathalie Bassire, Lynda Lee Mow Sim et Alin Guezello.

Selon le PV du CA, le temps de procéder à l’appel etc…, le PDG Didier Robert a ouvert la séance de travail à 14h40 précisément. Elle a été levée à 15h10. Une demie heure pour examiner et débattre de l’ordre du jour. Concernant la rémunération accordée à Didier Robert en tant que PDG, il est précisé dans le PV qu’au terme du vote à main levée, cette décision a été validée par tous les administrateurs, qui ont donc voté comme un seul homme si on puis dire, à l’exception de Pierre Henri Guinet, représentant de la commune de Saint-Leu qui, lui, s’est abstenu.

Ce qui fait, si l’on ajoute l’ordre du jour complet, que la décision de s’octroyer une rémunération mensuelle nette de 6800 € par mois a été « pliée » en moins de trente minutes. Mais tout est, bien entendu, légal !

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "S’accorder 6 800 € net par mois en moins de 30 minutes, c’est possible !"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Filiao
Invité
Filiao

Comme quoi que la politique est très avantageuse

THOR
Invité
THOR

Pitié ou dégoût ? on ne sait plus qu’elle attitude à avoir ! pitié devant une telle voracité ? ou dégoût devant cet acte plein de mépris pour le peuple ?

Darnaudet
Invité
Darnaudet

Quand on est président de région, comment peut-on trouver encore du temps pour gérer une autre société ? La présidence de région serait donc une activité à mi-temps ? Et la direction des musées aussi du coup. Je ne parle pas des autres sociétés que ce monsieur fait semblant de gérer

Annie
Invité
Annie

Ben moi, 5 ans apres jattends toujours 20 euros d’augmentation. Desesperant…. Ça dégoûte d’avoir de la conscience professionnelle

noé
Invité
noé

Il mérite ce salaire pour son travail ! Où est le mal ??? des jaloux …

Le Roi Dodo
Invité
Le Roi Dodo

La fréquentation des musées régionaux n a augmenté que de 2,6% entre 2016 et 2017. Il n y a rien de méritant dans ce travail. C est une injustice de plus pour tous ceux qui s investisse à fond dans la culture.

Annie
Invité
Annie

Le mal ? C’est de licencier des gens pour raisons économiques et de s’auto adjuger une augmentation indécente et irrespectueuse dans la foulée. Si les musées se mettent à marcher ce n’est pas à cause de lui mais grâce aux petites mains qui travaillent dans l’ombre avec mérite. Ce n’est pas lui qui devrait être augmenté mais les employés anonymes qui patientent depuis des années

Alpha
Invité
Alpha

Noe tu est qui toi? Pour approuver de tels agissements

Koo2gle
Invité
Koo2gle

Et des employés ont été virés parce qu’ils coûtaient trop chers !!!

Momo
Invité
Momo

C la honte voit des gens qui vivre même pas avcec 500€ par mois qu’il en profite bien il na jamais traspiré pour merité sa mais ou va t’on mon dieux

Lucas
Invité
Lucas

Les réunionnais ont ce qu’ils meritent. Avant 2015 Didier Robert s’octroyait déjà de gros salaires, pourtant en 2015 ils l’ont réélu. En face il y avait une femme honnête, Huguette Bello. Personne ne peut douter de la droiture de cette femme, mais c’est Didier Robert qui a été choisi.

Robert
Invité
Robert

Bien dit, en espérant que le peuple ouvre les yeux

un réunionnais
Invité
un réunionnais

LES CHOSES CHANGERONT, LE JOUR OU LES JEUNES VONT COMMENCER A VOTER MASSIVEMENT ET NE LAISSERA PAS LE VOTE QU’AU PLUS VIEUX QUI VOTENT PARCE QUE ILS SONT SOIENT E DROITE OU GAUCHE.

Pansulbec
Invité
Pansulbec

6800 € net, ça faità la louche
9000 brut
13000 charges patronales incluses
153000 de coût salarial par an sans compter les gueuletons, les bat carés etc.

Ça fait le prix d’une tite case ça non ?

Et ben mon colon, il doit en générer du bénéfice pour se permettre une rémunération pareille.

A zot toute
Invité
A zot toute
D R et tous les élus n’ont rien à battre de vos critiques. Ils savent que l’on votera toujours toujours pour eux . Les électeurs ont une cervelle de moineau à tel point qu’ils oublient l’après midi ce qui s’est passé le matin . ILS rouspètent contre les baiseurs de paquets avant d’entrer dans l’isoloir , votent quand même pour ces mêmes BDP et quittent le bureau de vote en insultant de tous les noms ceux pour qui ils ont voté . Après ils n’arrêtent pas de râler contre ces mêmes élus en attendant les prochaines élections pour recommencer .… Lire la suite »
Le Roi Dodo
Invité
Le Roi Dodo

Cette décision est-elle vraiment légale alors que le CA est composé de la Région Réunion pour plus de la moitié des postes d administrateurs et que la Région détient plus de la moitié des actions de la SPL RMR ? De plus c est la Région Réunion qui subventionne la SPL. En réalité, il y a conflits d intérêts et détournement de fonds public.

Grosset marie martine
Invité
Grosset marie martine

Tout travail mèrite salaire, on ne change pas une èquipe qui gagne

fabie
Invité
fabie

j’ai 600 € et des poussières à vivre par mois pour 2 personnes…. Des fois il m’arrive d’aller demander un bon pour finir le mois… on me demande tellement de papiers pour avoir un bon de 80€ que je préfère laisser tomber…. et là en 30 mn il a 6 800 € ….. trouvez la faille, moi j’ai beau chercher je ne trouve pas….

Kaskavel
Invité
Kaskavel
Ce monsieur a tout compris: il se serre du pognon à la louche partout où il peut. Fait tout pour garder la continuité territorial qui lui rapporte les voix nécessaire à sa réélection… voilà tout. Il n’en a rien à foutre de la population. La continuité territoriale aide les grateurs d’ki À partir en vacances alors de nos jeunes étudiantes méritants ne peuvent pas quitter l’ile Par manque de moyens… Ce boug là est une honte! Il met en place des pions aux postes stratégiques, fait la pluie et le beau temps sur l’ile Et s’enrichît un Max sur le… Lire la suite »