Jean-Paul Virapoullé condamné à 6 mois de prison avec sursis

dans Actualités/Infos Réunion

le 29 septembre, Jean-Paul Virapoullé comparaît au tribunal correctionnel, aux côtés de deux anciens cadres. Il est soupçonné de négligence dans le cadre de détournement de fonds publics à l’association l’Amicale du personnel communal de Saint-André.

Le procureur a requis deux mois de prison avec sursis, ainsi que 15.000 euros d’amende, contre le maire de Saint-André, de la prison avec sursis et une interdiction d’exercer un travail dans le domaine social pendant 5 ans contre Noëlle Dugain et 2 mois avec sursis contre Abel Seychelles.

Le délibéré est tombé : Jean-Paul Virapoullé est condamné à 6 mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende pour « négligence ayant permis le détournement de fonds publics

8 Commentaires

  1. Mais qui paie les avocats pour JPV ? les contribuables saint andréens évidemment …
    Comme quoi quand nos juges péi veulent punir , ils y arrivent !
    Dans d’autres affaires concernant nos roitelets péi , les juges d’alors ont fermé leurs yeux …
    Comme quoi , je le dis et redis « Notre justice est à 2 vitesses » !

  2. « La justice humaine est pour moi ce qu’il y a de plus bouffon au monde ; un homme en jugeant un autre est un spectacle qui me ferait crever de rire s’il ne me faisait pitié, et si je n’étais forcé d’étudier maintenant la série d’absurdités en vertu de quoi il le juge. » (Gustave Flaubert ; Les pensées de Gustave Flaubert (1915)

  3. Tellement chose absurde ki se passe depui kil es la les employés diut etr fier la fête au village pour se ki chôme chez eux et payé pendant ke d autre travaille st André ou tou es permis profite 2020 fini tou sa virer vira

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*