Saint-André: signature d’un « protocole de participation citoyenne »

dans Actualités/Infos Réunion

Un protocole de participation citoyenne a été signé ce lundi à la mairie de Saint-André. Il s’agit d’ un dispositif qui associe la population à la sécurité de son propre environnement en lien avec les acteurs locaux de la sécurité notamment dans la lutte contre les cambriolages et la délinquance.

Les principaux objectifs de Cette démarche a pour objectif d’établir un lien régulier entre les habitants d’un quartier, les élus et les représentants de la force publique; d’accroître la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance d’appropriation et de renforcer la tranquillité au cœur des foyers et générer des solidarités de voisinages.

Cette démarche est mise en place à l’initiative des municipalités et s’appuie sur des habitants référents volontaires qui alertent les forces de l’ordre et la police municipale de tout événement suspect ou tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et des biens dont ils seraient témoins.

Sensibilisés aux phénomènes de la délinquance au cours de réunions publiques organisées par le maire et un représentant du commissariat de police, les habitants des quartiers concernés relient l’action de la police auprès de la population et favorisent ainsi la diffusion de conseils préventifs pour lutter plus particulièrement contre les cambriolages, les dégradations et tout comportement suspect.

Les protocoles de participation citoyenne signés par Christine Geoffroy, sous-préfète de Saint-Benoît, Jean-Paul Virapoullé, maire de Saint-André et Jean-François Lebon, directeur départemental de la sécurité publique de La Réunion s’inscrivent dans la démarche de police de sécurité du quotidien qui pilote une police et une gendarmerie partenariales renforçant la participation des élus et des citoyens à la production de sécurité.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar