[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Semaine des mathématiques du 12 au 18 mars

dans Actualités/Infos Réunion

La Semaine des mathématiques a pour objectif de montrer à tous les élèves des écoles, collèges et lycées ainsi qu’à leurs parents, une image actuelle, vivante et attractive des mathématiques.

Cette semaine s’attache à sensibiliser le grand public à l’aspect culturel des mathématiques en montrant le rôle essentiel qu’elles jouent dans l’histoire de l’humanité, notamment du point de vue de la compréhension scientifique du monde. Elle entend ainsi valoriser les nombreuses actions mises en œuvre tout au long de l’année en faveur du rayonnement des mathématiques.

Cette opération est également l’occasion de souligner l’importance qu’ont les mathématiques dans la formation des citoyens (contribution à l’apprentissage du raisonnement, structuration de la pensée, etc.) et dans leur vie quotidienne (nombres, formes, mesures, sciences du numérique, etc.).

Cette semaine permet également de mettre en évidence la variété des métiers dans lesquels les mathématiques jouent un rôle majeur, ainsi que la richesse des liens que les mathématiques entretiennent avec d’autres disciplines, qu’elles soient scientifiques, techniques ou artistiques (musique, littérature, arts visuels).

S’inscrivant pleinement dans les orientations de la Stratégie mathématiques, la Semaine des mathématiques permet de faire découvrir à tous les élèves le plaisir de faire des mathématiques et favorise l’éclosion d’une véritable culture scientifique.

Dans l’académie, les actions prévues dans le cadre de la Semaine des Mathématiques débordent largement des dates nationales : la première, qui est le concours de calcul rapide pour les élèves de CM2/6e s’est déroulé le 6 mars et la dernière est la Conférence de mathématiques pour les professeurs de mathématiques qui se déroulera le 4 avril 2018.

Thématique 2018 : « Mathématiques et mouvement »

Regarder les étoiles qui tournent dans le ciel, une volute de fumée ou un oiseau qui passe, voir une pomme tomber, rêver, et prendre au sérieux ses rêves. C’est toute une histoire des noces entre les mathématiques, l’imagination et la nature que nous invite à redécouvrir cette Semaine des mathématiques 2018.

Bien avant de permettre à l’être humain de voir la Lune de plus près, les mathématiques du mouvement ont été avant tout l’occasion de calmer notre angoisse devant l’instabilité des mondes. Savoir que le jour se lèvera à nouveau dans six heures, que la crue du Nil reviendra dans un an, autant d’expériences de pensée qui changent la vie du petit enfant et le cours des civilisations. Prévoir et rassurer, mais aussi rendre l’univers plus familier en insérant la course des étoiles lointaines dans des cercles, en plaçant les planètes dans les solides platoniciens, en un mot célébrer l’harmonie géométrique et musicale de la nature. Évidemment, l’enfance n’a qu’un temps et les mathématiques elles-mêmes nous ont plusieurs fois chassés de ce paradis de sphères et de solides parfaits. Mais Galilée et Kepler, tout en rompant notre illusion première, ont en même temps renforcé le lien entre le mouvement et les mathématiques, en substituant peu à peu à l’intuition et à la sensibilité la pure abstraction des lois et des rapports. Newton, puis Einstein, ont poursuivi cette évolution jusqu’à atteindre ce moment où au travers de la relativité générale, la notion même de mouvement semble devenue simplement l’ombre portée par les équations mathématiques sur le monde.

Mais quittons un instant les étoiles pour revenir sur la terre ferme, où les trains circulent et les fusées décollent et où l’alliance entre mathématiques, physique et technologie ne cesse de faire rouler, glisser, déplacer, décoller les objets et les êtres. Les mathématiques modélisent, calculent, prévoient. Envoyer un être humain dans l’espace ? Newton et Euler devraient grandement vous aider ! Le faire revenir vivant ? Là, c’est plus difficile, mais un peu de trigonométrie, beaucoup de calculs devraient vous être utiles, et connaissez-vous cette nouvelle science qu’on appelle informatique ? Et le futur, dans tout cela ? Et le monde virtuel, où le mouvement est celui des données et des capitaux, de quoi ses mouvements sont-ils faits ? D’idées ? De rien ? De zéro et de un ? Et l’internaute qui circule sur la toile, et la rumeur qui se diffuse dans la ville, de quels types de mouvement s’agit-il ? À coup sûr de mouvements qui seront modélisés, calculés, prévus par les mathématiques d’hier et de demain.

Pour boucler la boucle, revenons au commencement, à ces cubes que l’on déplace, à ces objets qui apparaissent et qui disparaissent et que l’on compte à peine nés, au rythme et à la danse, à la sensation des nombres et des figures. Remettre le corps et la sensation au cœur des mathématiques, retrouver la joie de la compréhension, voilà l’un des objectifs de cette semaine. Et avant tout le plaisir de la surprise et du hasard. Car, et c’est l’un des nombreux paradoxes dont la science est coutumière, c’est là où le désordre est le plus grand, au sein des mouvements de particules, ou de l’évolution des nuages, que les mathématiques déploient le mieux leur capacité de prédiction et de modélisation. Alors faisons confiance au poète, suivons le coup de dé et invitons les élèves à entrer à nouveau dans la danse des mathématiques et du mouvement.

La semaine des mathématiques est organisée par l’académie de la Réunion en partenariat avec l’Institut de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques de la Réunion (IREM), l’Université, l’ESPE, le Réseau CANOPE, l’association Sciences- Réunion.

Elle repose sur l’engagement :

  • des professeurs de mathématiques, des professeurs de collège de toutes les disciplines ;
  • des professeurs des écoles ;
  • des personnels de direction des collèges et lycées, des directeurs d’école ;
  • des inspecteurs de l’éducation nationale de toutes les circonscriptions de l’académie ;
  • de Frédéric TUPIN, directeur de l’ESPÉ Réunion ;
  • de Dominique TOURNES, directeur de l’IREM de la Réunion et de ses

    membres ;

  • d’Estelle BADAT, professeure des écoles, coordonnatrice de réseau d’éducation prioritaire et de Marie-Astrid JACQUET, professeure de mathématiques en collège : responsables du rallye mathématiques de liaison CM2-6e « EUREKA REUNION » ;
  • de Matthieu BOBER, chargé de mission d’inspection auprès de l’inspection pédagogique régionale de mathématiques et de Jean-Marc LEPINOUX, professeur des écoles : responsables du concours de calcul rapide CM1/CM2/6ème.

LE PROGRAMME DE LA SEMAINE DES MATHEMATIQUES 2018 DANS L’ACADEMIE DE LA REUNION

Mardi 6 mars 2018 à 10h

Le concours de clcul rapide CM1/CM2/6ème

Mercredi 14 mars 2018

Olympiades académiques de mathématiques

Jeudi 15 mars 2018

Le Kangourou des mathématiques

Du mardi 27 mars au mardi 3 avril 2018

Le rallye mathématiques de liaison CM2/6ème « EUREKA MATHS REUNION » : phase finale

Du mardi 27 mars 2018 au vendredi 30 mars 2018

Le Rallye 974 Maths de liaison 3ème – 2nde

Le mercredi 21 mars 2018

Lycée de Bellepierre, Saint-Denis
Stage « MathC2+ – Spécial Geek » (algorithmique et programmation d’un jeu vidéo).
Le jeudi 22 et vendredi 23 mars 2018 Lycée Leconte de Lisle, Saint-Denis Lycée Roland Garros, Saint-Pierre Stages « MathC2+ », Groupe Nord et Sud

Les stages MathC2+ (élèves de la 3ème à la 1ère)

Lundi 26 mars 2018 : école Bois de Nèfles, Sainte-Clotilde
Mardi 27 mars 2018 : collège les Alizés, Saint-Denis

Jeudi 29 mars 2018 : collège Henri Matisse, Saint-Pierre
Vendredi 30 mars 2018 : école Myriam Maillot, Grand-Ilet

Les ateliers et animations mathématiques
de l’IREM de la Réunion
4 journées d’animation

Le mardi 27 mars 2018, 13h30-15h30

Lycée de Bellepierre, Saint-Denis

Action « Filles et maths » (filles de la 2nde à la Terminale)

Le mercredi 4 avril 2018 de 14h à 17h30

Parc Technologique Universitaire, Saint- Denis

Conférences de mathématiques pour les professeurs de mathématiques

Durant la semaine des mathématiques

Les animations de l’ESPE

Durant la semaine des mathématiques

Dans les collèges et lycées : diverses actions sur le thème « mathématiques et mouvement »

DES CONCOURS DE MATHEMATIQUES QUI PRIVILEGIENT LES DEMARCHES DE RESOLUTION DE PROBLEMES

LES OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES DE PREMIERE

Mercredi 14 mars 2018 de 8h à 12h

Ces 18e Olympiades de Mathématiques sont ouvertes aux lycéens de première de toutes les séries générales et technologiques, sur la base du volontariat. S’articulant autour de deux exercices nationaux et deux exercices académiques, l’épreuve a pour but de valoriser chez les élèves leur intérêt pour les mathématiques, la logique et les sciences. Pour la session 2017, 19 000 élèves avaient concouru dans la France entière. Cette année, 240 élèves se sont inscrits dans l’académie de La Réunion, et composeront sur un sujet de 4 heures. Trois lauréats représenteront l’académie au jury national.

LE KANGOUROU DES MATHEMATIQUES COLLEGES ET LYCEES

Jeudi 15 mars 2018

Le jeu concours Kangourou des mathématiques a été créé en 1991 par les éditions du kangourou, sur le modèle du concours national australien. Il est réservé aux élèves à partir du CE2 dans les écoles, à tous les élèves de collèges, de lycées ou de niveau supérieur.

Le jeu-concours comporte 24 questions (16 pour le CE2) à choix multiple de difficulté croissante, proposées le même jour dans tous les établissements scolaires. L’épreuve est individuelle, sans calculatrice et se déroule sous la responsabilité d’un professeur ou d’un membre de l’équipe éducative, qui en assure la régularité.

Le jeu-concours est assorti d’une distribution de documentation mathématique, apportant à tous les élèves, à la fois culture, amusement et connaissances. Il réunit plus de six millions de participants dans le monde, dans les lycées, les collèges et les écoles.

DES CONCOURS DE MATHEMATIQUES QUI ASSOCIENT DES ELEVES DE DIFFERENTS NIVEAUX, FAVORISANT LES LIAISONS ECOLE-COLLEGE-LYCEE

LE RALLYE MATHEMATIQUES DE LIAISON CM2/ 6ème « EUREKA MATHS RÉUNION »

Du mardi 27 mars 2018 au mardi 3 avril 2018

Le rallye mathématiques « EUREKA MATHS RÉUNION » remplace « Mathématiques sans frontières junior» depuis trois ans. Il est piloté par les inspections pédagogiques du primaire et du secondaire de l’académie de La Réunion. Celui-ci est, depuis deux années, conçu par une équipe de professeurs des écoles et de professeurs de collège afin de mieux prendre en compte les spécificités de l’académie. L’objectif est de permettre à toutes les classes de sixième et de CM2, associées dans des binômes, de s’engager dans des activités mathématiques ayant plus de sens car puisées dans le contexte local.

Un nombre important de collèges et d’écoles de l’académie (plus de deux cents de binômes) sont d’ores et déjà inscrits pour participer à ce concours dont l’objectif essentiel consiste à renforcer la continuité des apprentissages au sein du cycle 3 (CM1-CM2-6ème).

La participation de chaque école et collège de l’académie à ce concours est encouragée .

Cette compétition s’inscrit pleinement dans les objectifs d’apprentissage en mathématiques, notamment sur le plan des méthodes et des compétences développées.

Elle est l’occasion pour les enseignants d’enrichir les points d’appui d’un enseignement dynamique et motivant des mathématiques, fortement ancré dans la résolution de problèmes, l’activité réflexive des élèves, l’autonomie et l’initiative.

La transversalité nécessaire à la résolution de certains des exercices par les élèves s’ancre dans les objectifs du Socle Commun de Compétences de Connaissances et de Culture. Ainsi, des tâches complexes et problèmes ouverts permettent une réelle mobilisation de savoirs, de savoir-faire et d’attitudes essentielles en mathématiques.

Ce concours est une occasion de renforcer la continuité des apprentissages entre le premier et le second degré dans le cadre du cycle de consolidation CM1-CM2-6ème : échanges de pratiques entre enseignants, attitudes collaboratives au niveau des élèves, partage de méthodes, mutualisation. A ce titre, une équipe académique de professeurs des écoles et de professeurs de collège contribue chaque année, à l’élaboration des exercices du concours.

LE CONCOURS DE CALCUL RAPIDE CM1 /CM2/ 6ème

Le mardi 6 mars 2018 à 10h

L’académie de la Réunion et le Centre départemental artistique pour l’animation et la culture des enfants (CEDAACE) organisent le concours de calcul rapide.

S’adressant au cycle 3 (CM1, CM2, 6ème), ce concours revêt plusieurs objectifs :

• développer la liaison inter-degré et renforcer la continuité pédagogique en mathématiques au cycle 3 ;

  • promouvoir les mathématiques en développant sa dimension ludique ;
  • développer les pratiques de calcul mental au cycle 3.
    Le Concours de Calcul Rapide s’inscrit pleinement dans les axes de la Stratégie

    mathématiques ainsi que dans la réforme de la scolarité obligatoire.

    Il s’intègre par ailleurs totalement aux activités du Groupe académique Mathématiques Inter-degrés (GAMI).

    Le concours de calcul rapide comporte quatre phases, les quarts de finale ayant lieu lors de la Semaine des mathématiques, le mardi 6 mars 2018 à 10h. L’épreuve, composée de calculs mentaux, sera diffusée sur les ondes radios (Kréol FM et LFM pour la région Sud). L’épreuve finale aura lieu le samedi 16 juin 2018 et s’effectuera dans l’hémicycle du Département (avec diffusion sur Télé Kréol).

DES ACTIONS POUR DONNER UNE IMAGE RENOVEE DES MATHEMATIQUES AUPRES DES JEUNES ELEVES REUNIONNAIS, POUR SUSCITER DES VOCATIONS
DANS LES PARCOURS SCIENTIFIQUES

LES STAGES MATHC2+ – LIAISON COLLEGE – LYCEE – UNIVERSITE

Du mercredi 21 mars 2018 au vendredi 23 mars 2018

Les stages MathC2+ sont mis en place dans l’académie depuis 2014. Pendant trois jours, des élèves motivés de classes de fin de collège et de début de lycée sont volontaires pour participer lors des vacances scolaires à un stage de mathématiques.

Il ne s’agit pas de proposer des cours de soutien ou de remise à niveau, mais de donner aux élèves le goût des mathématiques et de la recherche, à travers la découverte des grandes thématiques de la recherche mathématique et la résolution de problèmes mathématiques, par l’utilisation de l’outil informatique et de logiciels. Un temps est également consacré à la présentation de l’organisation de la recherche mathématique en France, de l’université ou d’entreprises de recherche et développement (R&D), dans lesquelles sont impliquées les mathématiques.

Ces stages ont pour objectifs de favoriser l’émergence d’une nouvelle culture scientifique, de repérer et encourager les jeunes talents en mathématiques, plus particulièrement dans les zones d’éducation prioritaire, d’ouvrir à la perspective d’une carrière scientifique des élèves qui n’y sont pas familiarisés (filles, élèves issus de milieux sociaux où la science n’est pas traditionnellement un choix d’orientation, etc.), et de favoriser la rencontre entre le monde éducatif et le monde de la recherche.

Les interventions pédagogiques sont assurées par des professeurs de lycée, de collège ou de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et des universitaires, des chercheurs ou des doctorants.

Plusieurs autres stages de 2-3 jours ont lieu pendant les vacances d’octobre, afin d’en faire profiter à un maximum d’élèves, notamment ceux scolarisés dans les réseaux d’éducation prioritaire.

Ce programme est réalisé en collaboration avec la Fondation Sciences mathématiques de Paris et Animath. Les stages labellisés MathC2+ bénéficient d’un soutien financier de la Fondation sciences mathématiques de Paris.

DES CONFERENCES A DESTINATION DES PROFESSEURS DE MATHEMATIQUES

CONFERENCES DE MATHEMATIQUES Le mercredi 4 avril 2018 de 14h à 17h30

L’inspection pédagogique régionale de mathématiques, en collaboration avec Dominique Tournès (directeur de l’IREM), organise des conférences à destination des professeurs de mathématiques, données par des enseignants-chercheurs du LIM (Laboratoire d’informatique et de mathématiques) de l’Université de la Réunion.

Le Programme :

Conférences données par des enseignants-chercheurs du Laboratoire d’informatique et de mathématiques (LIM, EA 2525) de l’Université de la Réunion.

14h – Marianne Morillon : Équilibres dans un graphe orienté
15h – Dominique Gay : Classification supervisée à base de motifs

16h30 – Yves Martin : Introduction expérimentale et dynamique aux géométries non euclidiennes

LA CARAVANE DE L’IREM DURANT LA SEMAINE DES MATHEMATIQUES

VENEZ JOUER AVEC L’IREM !

Pendant la semaine des mathématiques, la « caravane de l’IREM » (jeux et animations mathématiques) se rendra dans quatre établissements :

  • lundi 26 mars 2018 (8h-15h) : école Bois-de-Nèfles, Sainte-Clotilde.
  • mardi 27 mars 2018 (7h25-16h10) : collège Les Alizés, Saint-Denis.
  • jeudi 29 mars 2018 (7h35-16h35) : collège Henri-Matisse, Saint-Pierre.
  • vendredi 30 mars 2018 (8h30-16h) : école Myriam-Maillot, Grand-Ilet.

L’ESPÉ ET LA SEMAINE DES MATHEMATIQUES

LES ANIMATION DE L’ESPÉ DURANT LA SEMAINE DES MATHEMATIQUES

Les ateliers animés par des stagiaires 1er degré :

  • Se déplacer « les yeux fermés ».
  • Repérages sur quadrillages.
  • Ateliers « Scratch » du cycle 1 au cycle 3.
  • « Dominogrammes « du cycle 2 au cycle 3.

    Avec accueil des écoles élémentaires du secteur de l’ESPE.

    Les ateliers animés par des stagiaires du 2nd degré :

    • Ateliers « Plickers ».
    Avec accueil des lycéens du lycée de Bellepierre.

    Les ateliers interdegrés

• Parcours d’orientation à la pause méridienne.

Ces ateliers sont organisés sous la coordination de Nathalie DAVAL et de Patrice PONGERARD, formateurs ESPÉ.

ACTIONS « FILLES ET MATHS »

Le mardi 27 mars 2018 de 13h30 à 15h30

Afin de combattre les stéréotypes sexués et de promouvoir les carrières scientifiques chez les filles, l’inspection pédagogique régionale de mathématiques organise cette action qui s’adresse aux filles de la seconde à la Terminale et permettra la rencontre avec de jeunes Réunionnaises qui ont réussi dans des parcours scientifiques.

Le programme

Horaires

Contenu

Intervenants

13h30- 13h50

Ouverture

Présentation du constat concernant les inégalités femmes-hommes dans les parcours scientifiques.

David MICHEL

IA-IPR de mathématiques

13h50- 14h20

Témoignage

Présentation du parcours d’une doctorante et de ses travaux de recherche en informatique.

Tahina RALITERA

Ingénieure informaticienne, doctorante, lauréate des bourses l’Oréal- Unesco 2017

14h20-15h

Conférence
« Femmes et mathématiques dans l’histoire » et témoignage d’une professeure de mathématiques
Conférence, présentation du parcours d’une professeure et docteure en mathématiques ainsi que ses travaux de recherche.

Martine BARRET

Professeure agrégée en CPGE Docteure en mathématiques

15h-15h30

Témoignage

Présentation du parcours d’une ingénieure et de son métier actuel.

Elsa LEGROS

Ingénieure généraliste spécialisée dans le domaine des énergies et de l’environnement

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Derniers de Actualités

Aller en Haut