« Servir la population et non se servir »

dans Courriers des lecteurs

Le conseil municipal de mercredi dernier à Saint-Louis a révélé la vraie nature de certains adjoints saint-louisiens qui sont venus en politique pour se servir et non pas servir la population. Le budget présenté en équilibre pour la première fois depuis 2009 autoriserait-il à la majorité municipale de se voter une augmentation de leurs indemnités ?

A l’évidence non, car cette décision est indécente au regard de la pressurisation des contribuables de cette commune. En effet les artisans réels de cet équilibre sont ceux qui « bénéficient » d’un taux d’imposition insupportable depuis quatre années. Ce sont eux, qui en réglant leurs impôts locaux qui ont plus que doublé, ont fait les vrais sacrifices.
Les Saint-Louisiens et Rivièrois ont vu la valeur de leur patrimoine immobilier fondre sous

la chaleur de ces impôts ! Madame M’Doihoma , adjointe , membre de cette majorité, a élevé sa voix pour s’opposer à cette décision et proposer une mesure pleine de bons sens et de vrai partage à savoir de reverser l’enveloppe prévue de 73000€ au CCAS afin de permettre aux plus modestes de la commune de bénéficier d’un ptit coup de main pour payer leurs charges d’eau et d’électricité quand leur budget est exsangue.
Qu’a-t-elle fait ? Un CRIME au point de déclencher un procès en sorcellerie de la part de son collègue Mr Jean Luc Sandanom qui lui, s’estimait « mal payé pour le travail » qu’il faisait.
Il s’est alors érigé en procureur au point de réclamer la démission de Mme M’Doihoma car dit-il « un ministre ça ferme sa gueule et ça démissionne quand il n’est pas d’accord » et de plus « elle cumule aussi un poste d’adjointe et de conseillère régionale » !

Si l’on suit cette réquisition, il faudrait, Mr Sandanom,

  • que monsieur le Maire Malet qui est vice président du Conseil Départemental démissionne de cette fonction ainsi que de ses nombreuses autres fonctions au sein d’organismes publics bien rémunérées,
  • que madame la première adjointe Emmanuelle Sinacouty doive aussi démissionner car elle est aussi conseillère départementale,
  • que monsieur Louis- Bertrand Grondin doive aussi démissionner car cumulant aussi la fonction de conseiller régional.,
  • que d’autres adjoints mettent fin aussi au cumul d’indemnités pantagruelesques à la tête d’organismes comme la SPLA Grand SUD et la Fédération Régionale des Transports Routiers.

Mme M’Doihoma a répondu à ces attaques avec fermeté, en ne reniant pas ses convictions et ses valeurs qui sont celles du bon sens , de la mesure et de justice sociale.

Elle lui a donné une leçon de morale en politique. Elle a montré qu’elle était une ardente avocate de la cause de la population au point que sur les ondes radiophoniques les commentaires ont été nombreux pour la féliciter et souhaiter qu’elle prenne la tête de la commune en 2020 !

Un observateur politique de Saint-Louis

 

 

 

 

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "« Servir la population et non se servir »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Django
Invité
Django
Très beau titre mais ça ne se marche pas comme ça en politique . Les élus ont pour slogan  »ASSERVIR LA POPULATION POUR MIEUX SE SERVIR  » . Même celui qui vient avec de bonnes intentions apprend vite à se mettre plein les poches dès qu’il est élu . L’odeur de l’argent des autres aiguise tous les appétits et l’appétit vient en mangeant . Pourquoi à votre avis ,notaires , avocats , médecins et autres notables aspirent à être élus même s’il faut sacrifier honneur et dignité pour des indemnités. Combien d’élus ne doivent leurs richesses que par les votes… Lire la suite »
Le faucon maltais
Invité
Le faucon maltais

LA HONTE …….regardez bien . vous avez à la Réunion de nombreux MAIRES qui sont passé par la case PRISON …..ou honnête jusqu’aux poignets …( la porte de la prison )HORS , bande de crétins Quand ces maires ce représentent aux élections malgré leur malhonnêteté VOUS LES REELISEZ !!
pourquoi vous plaindre ….il en est de même pour le reste de vos politiques …conseil général ,régional ,chambre de commerce ….BEAU SLOGAN POLITIQUE VOTEZ POUR MOI POUR MIEUX ME SERVIR QUE DE VOUS SERVIR …….

Observateur
Invité
Observateur

C’est quand j’achère boudin chez Jean Claude que je vois ce slogan

pu bonbon pou nou
Invité
pu bonbon pou nou

Et c’est reparti a nouveau, les truands sont de retour.
Qu’attendent les députés pour voter une loi contre ce marasme.