Seychelles des mesures drastiques suite à l’épidémie de peste à Madagascar

dans Actualité Internationale/Actualités

Les personnes qui ont visité ou qui ont transité par Madagascar, au cours des sept derniers jours, seront placées sous observation par les autorités sanitaires des Seychelles en arrivant à Mahé, a déclaré le ministre de la santé seychellois, Jean-Paul Adam, à l’Assemblée nationale seychelloise, ce mercredi.

Cette mesure intervient alors qu’un premier cas de la peste pulmonaire a été confirmé mardi aux Seychelles.

« Nous mettons déjà les seychellois et les touristes sous observation active chez eux ou dans les hôtels. Mais à partir d’aujourd’hui, tous ceux qui arrivent de Madagascar seront mis en isolation pendant six jours « , a déclaré le ministre de la santé seychellois Jean-Paul Adam.

L’académie militaire de la Garde côtière des Seychelles sera utilisée comme centre d’isolement situé à Persévérance, une île artificielle à la périphérie de Victoria.

Le patient atteint de la peste pulmonaire est un homme qui est retourné à Mahé, l’île principale, vendredi dernier, le 6 octobre à bord du dernier vol d’Air Seychelles en provenance de Madagascar.

Le ministre de la Santé a également confirmé que 258 personnes qui ont été en contact avec ce malade, sont actuellement sous observation et reçoivent un traitement.

L’homme atteint de la pste n’a pas respecté les instructions qui lui ont été données à son arrivée pour rester chez lui pendant un certain temps.

Le soir même de son arrivée, il s’était rendu dans une fête.

le ministre de la santé seychellois a déclaré que  » les 170 personnes qui étaient à la fête, y compris les 13 employés travaillant sur le site, sont également sous surveillance passive ». et il a expliqué que le résultat des tests effectués sur le malade a été envoyé à l’Institut Pasteur à Paris, qui a confirmé la peste pulmonaire.

©seychellesnewsagency

2 Commentaires

  1. J’espère que des mesures sont prises à l’aéroport de La Réunion comme l’ont fait les Seychellois.. Pouvez-vous vous renseigner à ce sujet les journalistes de Freedom? Moi ça m’inquiète car nous fréquentons les marchés forains et sur ces sites les gens font souvent l’aller-retour Entre La Réunion et Madagascar.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*