Station d’épuration du Grand Prado: La gendarmerie ouvrira une enquête sur les odeurs insupportables

dans Actualités/Infos Réunion

Les habitants Duparc peuvent enfin respirer. Les odeurs émanant de la station d’épuration du Grand Prado se sont atténuées.

Vendredi, les responsables du site évoquent que 3/4 des boues ont déjà été évacuées et que leur retrait complet nécessitera deux jours de plus, c’est à dire jusqu’à dimanche.

En attendant, la gendarmerie ouvrira une enquête  sur ces odeurs.

Depuis plus d’une semaine, cette station d’épuration dégageait des odeurs insupportables incommodant les riverains.

Jeudi, l’école Duparc a dû évacuer les élèves à cause de ces odeurs de plus en plus fortes.

 

4 Commentaires

  1. Il faut punir ceux et celles qui jettent n’importe quoi dans les égouts (huile de vidange, herbicides, poisons divers, mauvais cacas, ….)

  2. Enfin une enquête sur ces odeurs , tout n’est pas clair dans les explications de véolia , alors que dans le même les factures du montant total à payer grimpe à chaque paiement sans aucune lisibilité des taxes à payer

  3. pierrot , l’enquete de gendarmerie va te confirmer que c’est pas moi et que je pue pas du bec. D’ailleur je gobe toujours un clou de girofle après le repas avec un ruhm orangine.

  4. Cet article reste mais celui sur le poulet rempli de vers est parti. Trop de commentaires a la la. Résultat : ne plus acheter de poulet cuit st gilles, vu que c interdit de dire qui a été désagréable en plus de laisser les mouches féconder les aliments à vendre. A moins d’un faux témoignage, ce qu’on ne sait pas.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*