Street Workout : les jeunes de Saint-André vont pouvoir se défouler

dans Actualités/Collectivités/Infos Réunion/Saint André

Entouré des membres d’une délégation de l’ANDES (Association nationale des élus en charge du sport) présidée par Marc Sanchez, de Sylvie Moutoucomorapoullé, vice-présidente de la Région et de nombreux autres élus parmi lesquels celui des Sports Johan Idame, ainsi que des jeunes et de leurs parents, le maire de Saint-André, Jean-Paul Virapoullé a inauguré, ce matin, le « Street Workout » installé tout récemment sur le complexe sportif de Sarda Garriga. Il s’agit de toute une série d’équipements spéciaux qui vont permettre aux jeunes de la commune de s’exprimer dans leur discipline sportive favorite. Cette installation émane d’une demande de la part de l’association « My Barz » il y a un peu moins de deux ans. Deux jeunes précisément sont à l’origine de cette demande. Il s’agit d’Alexandre Vencatachelum et de Romain Prémont, 16 ans, qui pratiquent ce sport. Ils ont été rejoints par Teddy Nourry (Saint-Denis). Ce dernier, champion de La Réunion dans cette discipline a prodigué ses précieux conseils aux jeunes gens (filles et garçons) de Saint-André pour la pratique de cette gymnastique de rue qui a vu le jour aux Etats-Unis.

Si on vous dit « Full », « Straddle », « Front Lever », « Hand-Stain », « Back Lover », cela ne vous dira sans doute pas grand-chose. Normal, parce que vous êtes de ma génération. En revanche, face à de telles expressions, la bande à Romain, Alexandre et Teddy se mettront aussitôt en scène pour exécuter toutes sortes de contorsions sur les équipements flambants neufs de Sarda. Des équipements financés par la Région et par la municipalité de Saint-André. Il faut en avoir dans les bras et au niveau des abdos pour évoluer en Street Workout. Il suffit de regarder les jeunes qui le pratiquent pour comprendre. Leur musculature en dit déjà long sur leur savoir-faire dans ce domaine. Mais au-delà du Street Workout, les équipements inaugurés, ce matin, serviront également à d’autres sports comme le Cross Fit, le Fitness et le parcours de santé. Les personnes porteuses de handicap n’ont pas été oubliées.

Tant Jean-Paul Virapoullé, Sylvie Moutoucomorapoullé que Marc Sanchez se sont félicités de cette initiative émanant des jeunes et les ont encouragés à la pratique du sport, « parce que le sport est très bon pour la santé », a insisté le maire de Saint-André. Et « parce que le sport est également un vecteur de cohésion sociale », a souligné la vice-présidente de la Région. « En tant que dialysé, si j’ai pu tenir, c’est parce que, grâce au sport que j’ai beaucoup fait quand j’étais plus jeune, mon cœur a développé des capacités respiratoires », a précisé Jean-Paul Virapoullé, avant de conclure : « le sport est bon pour le corps et pour le cerveau ».

Y.M.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Street Workout : les jeunes de Saint-André vont pouvoir se défouler"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
kboplate
Invité
kboplate

gain pas dire : fair sport dans chemin!!!!

Clindoeil
Invité
Clindoeil

Kboplate voyons
Enterrons le kréol
Metropolise aou te mdr là cest de l’english la dalon
Bref ben bana connais pi kozer komela mdr