[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Thierry Robert « Mise en danger des citoyens lors d’intempéries : ceux qui ont failli devront assumer »

dans Actualités/Infos Réunion

« La Forte Tempête tropicale Fakir a touché notre île ce mardi 24 avril. L’épisode bref fut néanmoins intense et non sans conséquence.

Mes premières pensées vont aux familles et aux proches des deux jeunes qui, à l’Etang-Salé, ont perdu la vie à la suite d’un glissement de terrain.

Je pense également à toutes les personnes qui ont vu leur habitation ou leur outil de travail endommagés parfois, une nouvelle fois.

Comme à chaque fois, j’interviendrai auprès du gouvernement en faveur de la déclaration de l’état de catastrophe naturelle dans les meilleurs délais.

Je salue la mobilisation des forces de l’ordre, des équipes de secours et des agents des collectivités qui comme à leur habitude sont mobilisés au service de la population.

Sans faire polémique, il nous sera nécessaire et notamment pour l’avenir de tirer toutes leçons de notre mode de prévention et de gestion des risques particulièrement ceux qui sont imminents.

Il est peut être nécessaire de rappeler que l’État a la charge d’assurer la sécurité des biens et des personnes ; que l’État agit ici par le biais du Préfet de La Réunion.

Pour la deuxième fois durant cette saison cyclonique, alors que les conditions climatiques sont extrêmement dangereuses, il n’est pas pris de mesures claires au niveau départemental pour restreindre la circulation des personnes et limiter ainsi les risques d’accidents. À chaque fois, se sont les citoyens qui sont mis en danger mais aussi l’ensemble des secours. À qui la faute ?

Pour la deuxième fois, nous échappons au pire, ici à La Réunion. Je vais demander au Ministre de l’Intérieur de diligenter une enquête afin de déterminer les responsabilités de chacun face à ces manquements à mon sens évidents.

Il devra être posée la question de l’application du principe de sécurité en cas d’évènement climatique dangereux imminent.

Nous avons la chance d’être sur une île qui dispose de différents moyens de prévision des catastrophes naturelles. Je souhaite que toute cette technologie puisse davantage orienter les choix humains de certains décideurs, des choix dont dépendent tant de vies » indique cet après midi Thierry ROBERT, Député de La Réunion (7ème)

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Thierry Robert « Mise en danger des citoyens lors d’intempéries : ceux qui ont failli devront assumer »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
Allouf
Invité
Allouf

Megalo de retour

Michel LI chiang yao
Invité
Michel LI chiang yao

C’est un clown ce mec futur président de la Réunion

Niko
Invité
Niko

Je ne partage habituellement pas son point de vue (TR), mais force est de constater que cette fois, il a tout à fait raison.
C’est la seconde fois que les autorités ne prennent pas la décision de mettre l’alerte rouge alors que les conditions le justifie. Le fait de demander aux gens « d’éviter de circuler » n’a aucune incidence pour ceux qui doivent se rendre au boulot (impliquant ainsi les chutes d’arbre sur les véhicules en circulation, le risque de traverser des radiers, etc.).
Donc pour une nouvelle fois, mauvaise gestion de la situation.

Naze Didier
Invité
Naze Didier

Ôté tête de zeuf, ferme un peu la g…..la si ou plaît!!

Greg
Invité
Greg

C’est pas lui qui gagne 900 000 € par an et qui doit 10 000 € et à demander un échéancier de 100 € / mois ? Ceci résume tout.

Johanna
Invité
Johanna

Merci encore une fois a notre chère préfet! Mon mari est parti travailler ce matin dans un temps pareil à cause de son irresponsabilité. Pas d’alerte obligé de se rendre sur son lieux de travail. Lui qui dit qu’il faut ce déplacer quand cas de nécessité.. bravo! Vivement le prochain prefet

Observateur
Invité
Observateur
Le préfet fait le tri Il ordonne la fermeture à temps des établissements scolaires, mais ne déclare aucune alerte officielle d’interdiction. On ne réagit pas si aucune alerte officielle n’est enclenchée. Est-ce que quelqu’un a pensé recevoir un tel ouragan à la veille du mois de Mai. Des pluies exceptionnelles ont détruit des ouvrages d’art surdimensionnés , des portions de routes, des maisons et des vies humaines dans un laps de temps exceptionnel. De toute façon ce n’est pas la faute du Préfet, il est couvert pas toutes les données de la météo France. A l’ile Maurice les données Météo… Lire la suite »
joachim
Invité
joachim

mr robert a raison nous ne sommes plus en 1980 les radas mesurent precisément les vitesses de vent, à partir de ca on peut savoir les degats qu’il va causer arrachements etc.. il y a une échelle pour ca et de meme pour la pluie.
le prefet est garant de l’ordre mais aussi de la sécurité il doit répondre de ses fautes de décision.
Nou lé pa moin.

loulou
Invité
loulou

Joachim il doit répondre de ses fautes mais devant qui? oui je sais devant la division

Derniers de Actualités

Aller en Haut