Tout vendeur d’alcool sans licence est hors-la-loi

dans Courriers des lecteurs

Selon les lois en vigueur sur le territoire de la République française, dont fait partie La Réunion jusqu’à preuve du contraire, toute personne qui vend de l’alcool doit être en possession d’une licence III pour les boissons peu ou moyennement alcoolisées et d’une licence IV ou Grande licence pour les alcools forts comme le rhum ou le whisky. Ces réglementations sont malheureusement peu respectées dans notre département. On trouve encore trop souvent des restaurateurs qui servent des alcools forts en dehors des horaires autorisés et des cadres légaux. De même, beaucoup d’associations, de services traiteurs ou d’organisateurs de soirées dansantes les mettent en vente sans être en possession de licence. Cette situation pourrait expliquer en partie les accidents et autres dégâts causés par la surconsommation d’alcool à la sortie des soirées arrosées ou des fêtes familiales.

Un meilleur contrôle de la part de l’Administration et une application plus stricte des réglementations contribueront à éviter les drames et à faire baisser le nombre des victimes. Il faut savoir que les titulaires de la licence IV ont suivi au préalable une formation obligatoire imposée par l’article L3332-1-1 du Code de la santé publique.  Le permis d’exploitation ne peut être délivré qu’à l’issue de cette formation.

Bref, pour être dans la légalité, les organisateurs d’événements occasionnels, familiaux, associatifs ou des soirées festives et autres karaoké, doivent être en possession de la licence IV qu’ils peuvent louer auprès de leurs titulaires. Parmi ces derniers, beaucoup proposent en location le précieux sésame dans les petites annonces ou sur les sites comme leboncoin à la Réunion. Nous savons tous que : « L’alcool est à consommer avec modération ». Mais il serait bon aussi de rappeler que : « Tout vendeur d’alcool sans être en possession d’une licence est hors la loi ». Les sanctions prévues sont lourdes pour les contrevenants. A bon entendeur.

Martin Hoarau

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Tout vendeur d’alcool sans licence est hors-la-loi"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
noe
Invité
noe

Il manque les grêlons dans ces verres !

roger
Invité
roger

Legalisons le zamal cela baissera le taux d alcooliques; c est prouvé et cela a fait diminuer la délinquance de 25% aux USA

antiFonctinnaire
Invité
antiFonctinnaire

bans zelus les pas hors la loi zot!

jppppp
Invité

viens à mafate la nouvelle je loue une licene4 a 600 euro par mois et je vend a peine un litre de rhume dans le mois.et y a pas de route ni de véhicule je suis contrôle tout les 3 mois pour nuisance sonore pour un kayan et un rouler.je vais fermé mon commerce et me mettre au rsa la seule solution