Tribune de Thierry Robert : « n’y-a-t-il pas autre chose à faire que demander à Paris des renforts de forces de l’ordre ? »

dans Actualités/Courriers des lecteurs/Infos Réunion/Politique

L’ex député de la 7e circonscription et actuel conseiller municipal de la majorité à Saint-Leu sort de son silence via une tribune libre pour commenter la manifestation des « gilets jaunes » :

« La Réunion connaît son troisième jour de mobilisation, lancé par les « gilets jaunes », le mouvement a jailli hors des partis politiques, hors des syndicats, hors des associations. Des citoyens de tout âge et de toute situation qui revendiquent un ras-le-bol général au moment où leur quotidien devient de plus en plus insoutenable.

L’élément déclencheur, la hausse nationale du prix des carburants sur laquelle la Région Réunion a décidé de s’aligner malgré une situation locale totalement différente et marquée par les injustices qu’elle a elle-même créées.

Dans les fonctions qui ont été les miennes, à la tête de la Mairie de Saint-Leu, au Conseil départemental, à la Région, à l’Assemblée nationale, je n’ai jamais cessé de me lever contre ces situations insupportables. Certains m’ont ri au nez, d’autres ne m’ont pas pris au sérieux, quelques uns ont préféré s’attarder sur des questions de forme plutôt que sur les problèmes de fond qui étaient posés.

En face, il n’y a jamais vraiment eu d’écoute attentive, ils ont préféré concentrer leur énergie à tenter de m’intimider, à décrédibiliser, se moquer en me traitant de clown, au lieu de regarder les problèmes en face et tenter d’apporter des solutions réelles et courageuses, en faveur de l’intérêt général.

Il en a été de même au cours de ces dernières années, envers d’autres personnes ou organisations qui ont tenté d’élever la voix. Sale temps pour les dissidents : des élus, des syndicalistes, des journalistes envoyés au tribunal, intimidés, muselés, pour avoir oser se rebeller face au pouvoir en place.

« Arrive à La Réunion, ce qui devait malheureusement arriver »

La colère de la population est telle que ce qui ne parvient plus à être relayé par les intermédiaires traditionnels, finit par s’exprimer tôt ou tard, d’une façon ou d’une autre. Il est possible de parler de la forme encore mais cela n’enlève rien au fond plus que légitime.

Déplacements, pouvoir d’achat, emploi, santé, quel dirigeant local ignore la réalité de ces mécontentements ? Aucun, mais beaucoup d’entre eux les sous-estiment encore sûrement ou pensent pouvoir acheter la paix sociale avec l’argent public et toujours diviser les Réunionnais.

À nos problèmes locaux, les réponses seront avant tout locales, notamment sur le prix des carburants. Imaginons un instant que demain le gouvernement annonce revenir sur la taxation des carburants, elle ne sera pas applicable à La Réunion car c’est une décision qui appartient in fine, à la Région. À ce sujet, les vrais coupables ne sont pas toujours à 10 000 Km !

Cela ne dispense pas l’État de prendre lui aussi des mesures adaptées, qui prennent en compte nos réalités locales.

Une nouvelle fois, après la gestion catastrophique des évènements climatiques, après s’être assis sur l’opinion publique sur des dossiers environnementaux, il est difficile de se satisfaire de la position de l’État à La Réunion dans la crise que nous traversons actuellement. N’y-a-t-il pas autre chose à

demander à Paris que des forces de l’ordre supplémentaires ? La Préfecture de La Réunion ignore-t- elle à ce point les préoccupations des Réunionnais pour indiquer qu’ils sont prêts à discuter, voir où sont les problèmes, comme si elle ignorait de quoi il s’agissait ?

Malheureusement, les autorités du pays n’ont visiblement pas encore compris le ras-le-bol général qui s’exprime. Or, nous devons ensemble, réussir ce défi : nous faire écouter.

Relais de la population, j’en appelle à tous les élus de l’île, dans les communes, les intercommunalités, le Département, la Région. Solidarité avec la population réunionnaise ! Les usagers des collectivités sont en colère, les élus ont aussi des raisons de l’être et doivent le montrer. Il ne suffit pas de contester les baisses de moyens de la part de l’État pour ensuite refuser d’accompagner la population en lutte quand elle en a besoin. Aux opérations « villes mortes » pourraient s’ajouter des opérations « collectivités mortes ».

J’en appelle à la non violence au profit d’une détermination sans faille. Les Réunionnais, nous nous devons d’être solidaires, de réussir à nous rassembler et à agir peut-être sur des actions plus ciblées, pour faire avancer nos causes communes ».

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Tribune de Thierry Robert : « n’y-a-t-il pas autre chose à faire que demander à Paris des renforts de forces de l’ordre ? »"

avatar
plus récents plus anciens plus de votes
petitpeuple
Invité
petitpeuple

bé, thierry, je te croyais mort

Payet
Invité
Payet

Pourquoi devrait-on écouter le 1er soutien de macron à la réunion ?
Fraudeur et illégitime fais toi oublier

sceptique
Invité
sceptique

combien de fois ou la partie défendre les intérêts du peuple quand ou l’était député ?

Hoarau
Invité
Hoarau

On en a marre monsieur Robert en effet et les politiques on ne les écoute plus c est la révolution et ça devait arriver tôt ou tard !!!!

Hoarau
Invité
Hoarau

J ai eu un avis négatif sans commentaire souhate il n empêche que c est la réalité… Triste réalité mais fallait que ça pète !

Nini
Invité
Nini

Ct le premier à courir dans les jupons de macron et la faudrait l’écouter ! Non mais il se foutu que la gueule des réunionnais non !!

HiroshimaLy
Invité
HiroshimaLy
Et voilà! l’impécunieux ex-patron du préfet a trouvé un nouveau cheval de bataille pour tenter de revenir sur le devant de la scène comme le grand rassembleur de tous les politiciens pays. Des mesures locales aux problèmes locaux? Oh comme c’est bien dit! C’est vrai que SON président qu’il a soutenu et tenté de représenter n’est absolument pour rien dans la crise sociale qui touche la France aujourd’hui! Té patron! assé fé ton kouyon! crash pa dan l’rougail ou la tourn ek out kuyèr! ou lé mal plassé pou fer la lesson a ninport kel boug y dirig a nou… Lire la suite »
Unité
Invité
Unité

Au moins li la pas continuer à suivre comme un couillon . Et les autres politiciens lé ou?

Tribon 79
Invité
Tribon 79

Alors Thierry, Macron lé pu ton dalon !!!
Ouaf Ouaf

lolo
Invité
lolo

Ce monsieur est riche il n’a qu’à partager

Logique
Invité
Logique

Ben oui, il suffit d’attendre les premiers morts….

Wilfrid
Invité
Wilfrid

ENCORE UN DECU DU MACRONISME !

Bono
Invité
Bono

tu voulais dire un des culs

hamid
Invité
hamid

Quel clown, dalon à Macron quand ça l’arrange…

noé
Invité
noé

Force est à la loi ! Le préfet a raison : couvre-feu pour les mafieux !

Stdenis
Invité
Stdenis
Ah si c’était pour pondre un communiqué pareil autant se taire M.Robert. Les politiques accordent leur soutien aux gilets jaunes, très bien. Mais ce qui intolérable c’est qu’aucun ne s’émeut plus que ça des violences, rackets, incendies, menaces dont des centaines font preuve en marge des manifestations. L’étincelle est largement allumée, et qui pour condamner fortement ces débordements ? Où est M.Annette au fait? On n’entend pas parler de lui, lui qui s’était aussi terré comme un rat lors des violences d’Halloween. Et quand je lis certaines actions des gilets jaunes (« fermez votre boutique sinon on vient casser et distribuer… Lire la suite »
Riviere
Invité
Riviere

La politique Macron
Nous mène à une certaine mise en garde
L’incohérence sociale
Les renforts de forces de l’ordre
Ne vont qu’empiré
Je suis d’avis avec mrs Thierry Robert
On nous prend pour des cons

tizan
Invité
tizan

Oté ti bouz encor!! un repris de justice qui donne des leçons au préfet,c’est trop drôle!!!

Johnny
Invité
Johnny

Je suis d accord avec ces propos mais vous étiez militant pour le petit mac alors fermez la sv

la gitane
Invité
la gitane

devenu insolvable volontairement et en plus il la ramène ! hey…. quand on est fini en politique, on s’en va ….et pour toujours

Miss B
Invité
Miss B

Tu n’as pas honte de venir faire tes commentaires.. pour quelqu’un qui à fraudé et insolvable.. va te cacher dans ton trou doré.. tu étais un petit copain à Macron il y a quelques temps de cela!! Mdr

mascarine
Invité
mascarine

Tiens ! Il est toujours vivant ? Mais , il a quelques trous de mémoire semble t-il ! Vexé de sa déchéance politique, fraudeur, il a oublié qu’il espérait obtenir le poste de ministre des outre mers dans ce gouvernement qu’il dénigre maintenant… Aucun espoir pour qu’il change ce pauvre Thierry…. Allez, reste chez toi, compte tes billets et fais toi oublier une fois pour toute !

Billoute
Invité
Billoute

La Porsche de TITI consomme à mort ! Il sera bientôt en panne au bord de la route… nous pourrons lui jeter des bananes.

POULAYE
Invité
POULAYE

Thierry Robert – seul politicien à dire tout haut ce que les autres pensent tout bas- dites plutôt que ce leader vous manque deja- la preuve le mouvement de gilets jaunes nena ni queue ni tête. Prends la tête de ce mouvement la thierry !

laurent
Invité
laurent

le pro macron robert ! il est gonflé tout de meme ! cet ahuri pense vraiment représenter la population ? ce type est réellement dangereux svp ne pas l’écouter et meme le lire est une perte de temps. a mettre à la poubelle

Naze Didier
Invité
Naze Didier

Thierry. ….de grâce…..disparaît. …fais toi oublier !!!!…..et arrête de jouer au petit Calimero !!!!,..tu fatigue tout le monde….

lobill
Invité
lobill

les avions polluent , plus 1000 avions qui décollent par jours , ensuite c ‘est trop cher les produits divers à la réunion , ce que le gouvernement doit réglé .

lobill
Invité
lobill

il doit régler le problème de vie chère

Bruno
Invité
Bruno

Casses toi pauv con. Tu as oublié que tu as été le premier soutien du dictateur pour les présidentielles?

Stop !
Invité
Stop !
Rétablir la sécurité et la libre circulation des gens c’est la priorité et pour ça il faut des renforts ! Avez vous déjà tenté de négocier avec ces energumènes qui cassent et pillent en ne pensant qu’a eux ??? Moi oui ! Je suis infirmiere et il a fallu que je négocie , âprement malgré mon macaron, aux barrages de la riviere et de la ravine des cabris ! De quel droit une bande de qq personnes me disent si j’ai le droit de passer ou pas ?! Où est ma liberté de circuler ? Sans compter les patients qui… Lire la suite »
Anne Hoareau
Invité
Anne Hoareau

La population metropolitaine n’est pas au courant de la situation actuelle chez nous. Trop cool. Le préfet est intelligent. Merci vive la France.

olivier
Invité
olivier

Toi tu critique notre ministre , t’as oublié que t’as fait campagne pour eux MDR , la claque n’a pas de toi un homme réfléchi Dommage !!!!!

Bono
Invité
Bono

alala l’autre clown !!! mange m’a payé

Lili
Invité
Lili

On est fort pour critiquer… mais petit rappel la plupart a voté pour macron… l erreur est humaine. Au moins on entend un politicien de la reunion. Ou sont mes autres

Francoise
Invité
Francoise

A quoi bon de critiquer, il est vrai qu’il mangeait dans la main de Macron et peut être qu’il le fera encore avec un autre despote. L’erreur est humaine et la bêtise aussi.
Ce qui faut retenir c’est la solidarité envers les manifestants qui se battent pour tous les laissés pour compte de la société.