[Alt-Text] [Alt-Text]

L'actualité de la Réunion en direct

Tribune libre du Parti pour l’Éducation et l’Unité Populaire (PEUP) sur St Louis

dans Courriers des lecteurs

« Le Préfet conforte les positions du PEUP »

Le PEUP prend acte de la décision de monsieur le préfet d’arrêter le budget primitif 2018 de la
commune de Saint-Louis. Cela fait plusieurs semaines que nous alertons la population sur
l’augmentation des élus à hauteur de 70 000 € et l’insincérité du budget primitif présenté. En effet,
le PEUP et ses élus, Philippe Rangama et Sonia Imanatche, ont été les premiers à pointer du doigt
les anomalies du budget et cela dès notre conférence de presse du 22 mai 2018. En outre, le 23
mai, lors du conseil municipal, malgré les moukatages de la majorité, nous avons eu l’occasion de
démontrer, chiffres à l’appui, que le budget présenté n’était pas sincère. Cela a été l’élément
déclencheur pour que l’on s’intéresse à la trajectoire budgétaire de notre commune.
Aussi, dans sa séance du 10 juillet 2018, La Chambre Régionale des Comptes (CRC) donne
totalement raison aux élus du PEUP.
Aujourd’hui, la préfecture reprend les recommandations de la CRC et conforte les positions
défendues par notre mouvement. Le préfet a donc entendu notre appel à ne pas céder aux
intimidations de la majorité !
Enfin, la population doit savoir que la reprise en main du budget par la préfecture n’augure pas des
lendemains qui chantent, il faudra donc s’attendre, malheureusement, à une possible hausse des
impôts locaux. La faute à qui ? Au maire, à sa majorité, aux services financiers de la ville qui ont fait
preuve d’amateurisme dans la présentation du budget primitif !
Nous disons aux saint-louisiens et aux riviérois qu’ils peuvent compter sur Le PEUP, et ses élus,
pour les informer et les défendre au mieux !
Le bureau politique du Parti pour l’Éducation et l’Unité Populaire (Peup)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar

Derniers de Courriers des lecteurs

Aller en Haut