USA – Une hôtesse de l’air demande à une maman de calmer son bébé, maxi 5 min de pleure !

dans Actualité Internationale/Insolite

Krupa Patel Bala, jeune maman qui voyageait à bord d’avion de la compagnie United Airlines a reçu des excuses et un remboursement après qu’une hôtesse lui ait dit qu’il était «absolument inacceptable» que son bébé pleure plus de cinq minutes dans l’avion.

Krupa Patel Bala, son mari et leur fils de 8 mois étaient en classe affaires pour un vol de Sydney en Australie à San Francisco aux USA, mardi, comme elle le raconte sur sa page Facebook, quand son bébé a commencé à pleurer dans son berceau au début du vol et une hôtesse est venue leur crier dessus.

L’hôtesse lui a alors demandé de tenir le bébé et de l’apaiser, puis a averti que certaines compagnies aériennes ne laissaient même pas les bébés faire la classe affaires pour ne pas déranger les autres passagers.

«On m’a dit que cela faisait partie du livre de règles que les bébés ne sont pas autorisés à pleurer pendant plus de 5 minutes», a écrit la maman sur Facebook. Mais elle a dit avoir connecté son téléphone au réseau Wi-Fi de l’avion, avoir lu les directives de United et constaté qu’il n’existait aucune limite de temps.

Plus tard, le capitaine de l’avion est venu avec l’hôtesse pour désamorcer la situation, mais la maman dit que seul le capitaine était désolé.

«Nous avons été en contact avec nos clients via les médias sociaux et les représentants de United ont rencontré la famille à leur arrivée pour s’excuser, offrir un remboursement et préciser que l’expérience qu’elle a relayée ne reflète pas notre engagement à servir nos clients, y compris nos plus jeunes clients. », A déclaré United dans un communiqué à Fox KTVU.

Krupa Patel Bala a écrit que sa famille «ne volera plus jamais sur United».

Mais mercredi, elle a publié un post sur Facebook: «Au cours de la dernière journée, nous avons parlé avec de nombreux représentants de United. Comme le capitaine et le reste de l’équipage de cabine, ils sont tous gentils, gentils et merveilleux… United gère la situation et veille à ce que personne d’autre ne connaisse une expérience comme la nôtre où un agent de bord établit ses propres règles.

Un représentant de United a déclaré à The Post que Bala avait accepté un remboursement.

 

Update: Good news: The captain just came over with Linda so she could apologize to us. Bad news: She refused to…

Publiée par Krupa Patel Bala sur Lundi 24 septembre 2018

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar