VIDÉO / Assemblée plénière régionale : Didier Robert répond à l’opposition « Il y a des élus paresseux »

dans Actualités/Infos Réunion/Vidéos

Pour cette assemblée plénière au Conseil Régional ce vendredi, l’opposition était absente.

Joé Bédier avait prévenu, jugeant « anormale cette réunion d’élus après 6 mois de non-tenue et comme par hasard deux jours avant les élections législatives)

LIRE http://www.freedom.fr/actualites/infos-reunion/boycott-de-joe-bedier-assemblee-pleniere-a-region-apres-6-mois-de-vacances-hasard-2-jours/

Didier Robert avait alors donné sa version à Free Dom, accusant Joé Bédier d’être tout simplement un paresseux :

Pour l’opposition : seuls Karine Nabénésa et Jean-Gael Anda du LPA avaient fait le déplacement, mais n’ont pas participé au vote sur la décision modificative relative à la rallonge de 250 millions d’euros pour la NRL.

 

Joé Bédier de son côté, n’a pas apprécié la réponse que lui a donnée le  Président de région. 

« Vraiment grossière la réponse du président du conseil régional à mon communiqué dénonçant l’absence illégale de réunion plénière du conseil  depuis plus de six mois et à l’annonce de mon refus de participer à une réunion convoquée à la veille du second tour des législatives .
Traiter les élus qui n’acceptent pas de telles pratiques d’élus « paresseux » n ‘explique déjà pas d’une part pourquoi notre assemblée régionale a été en vacances la moitié de l’année alors que la loi prescrit au moins une réunion trimestrielle, d’autre part la tenue de la première réunion de l’année comme par hasard deux jours avant un scrutin important.
Mais il y a pire dans l’attitude de cet élu, qui n’hésite pas à mentir en alléguant mon absentéisme à la commission sectorielle dont je fais partie. J’affirme ici que je suis assidu  aux réunions de cette instance (commission éducation, formation, jeunesse et réussite) et je mets au défi M. Robert de rendre publique la liste de présences me concernant. Non seulement je participe régulièrement à cette commission mais souvent je suis le seul élu présent en dehors de son président.
Le président de notre conseil régional n’accepte visiblement pas les critiques, qui font pourtant partie  du débat démocratique et il tombe bien bas en pratiquant ainsi l’insulte. »

 

 

 

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*