Viol et agressions sexuelles sur des gramounes: Quenny Metanire écope de huit ans de prison ferme

dans Actualités/Infos Réunion

Quenny Metanire écope de huit ans de prison ferme plus dix ans de suivi socio-judiciaire. Le verdict du tribunal est tombé pour  ce jeune homme de 25 ans, accusé de viol et d’agressions sexuelles sur des personnes âgées au  mois de mai 2015 dont deux sont déjà mortes.

Hier, lors de son procès à la Cour d’Assises, l’accusé s’est montré sincère et cohérent dans ses explications. Le rapport d’un psycho-criminologie qui a confirmé sa position de sincérité, mais aussi ses troubles, l’aurait également beaucoup aidé pour qu’il bénéficie de la clémence de la Justice. En effet, il explique avoir beaucoup bu et fumé du zamal, avant d’entrer dans la maison de la retraite où se trouvaient ses victimes.

Me Diane Marchau pense pourtant que Quenny Metanire est un « manipulateur, un prédateur qui nous manipule par son système de défense« . Mais les arguments ce que ce juriste a exposé ne semblent pas avoir convaincu le juge qui attribue au final une peine de prison ferme, suivie d’une prise en charge à la sortie.

2 Commentaires

  1.  » ce jeune homme de 25 ans, accusé de viol et d’agressions sexuelles sur des personnes âgées au mois de mai 2015 dont deux sont déjà mortes…. »

    Personnes âgées rappelons-le qui se trouvaient dans un EPHAD, et devaient logiquement s’y trouver en SÉCURITÉ !!!!!

    L’ETABLISSEMENT EST AUSSI RESPONSABLE QUE CE VIOLEUR QUI N’AURAIT JAMAIS DÛ POUVOIR ENTRER ET COMMETTRE CES ODIEUX FORFAITS (CRIMES) !!

    QUI DONC SONT RESPONSABLES DES EPHAD ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*