1 Réunionnais sur 10 touché par la dépression

3 min de lecture

À La Réunion, 11 % des Réunionnais étaient dépressifs en 2019. L’ARS La Réunion et Aurélien Daubaire, Directeur interrégional de l’Insee La Réunion-Mayotte tiennent ce mardi 29 juin une web-conférence Santé, axée sur le thème de la dépression pour évoquer cet état dépressif.

Un mauvais état de santé perçu, une limitation importante des activités quotidiennes, un faible niveau de revenu et un manque d’intérêt de la part de l’entourage sont les déterminants les plus significatifs d’un état dépressif. Ces facteurs de risques concernent plus souvent les femmes et les personnes âgées qui sont de ce fait davantage touchées par la dépression.

Ce trouble de la santé mentale s’accompagne de comportements addictifs plus fréquents : les personnes souffrant d’un syndrome dépressif sont plus nombreuses à consommer quotidiennement de l’alcool ou du tabac. Si elles consultent par ailleurs plus souvent des professionnels de la santé que les autres, elles renoncent également plus fréquemment à des soins, que ce soit pour des questions financières ou pour d’autres raisons.

Davantage de syndromes dépressifs suite à la crise sanitaire

À La Réunion, comme au niveau national, la prévalence des syndromes dépressifs augmente en 2020 de façon significative, dans le contexte de la crise sanitaire et du confinement. En effet, certaines conséquences de la pandémie de Covid-19 s’accompagnent d’une détérioration de la santé mentale des personnes. Ainsi, le fait d’avoir vu sa situation financière se dégrader en raison de la crise sanitaire, d’être confiné en appartement, seul, ou en dehors de son logement habituel, ou encore le fait d’avoir présenté des symptômes de la Covid-19 font partie des facteurs significativement liés au fait d’être en dépression.

Source : ARS Réunion et INSEE

Les résultats de cette étude à laquelle l’ARS Réunion a contribué, permettront d’adapter la politique de la
santé mentale à La Réunion.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le dispositif “Volontaires Jeunes Cadets du Service militaire adapté” ouvert aux lycéens de l’académie

Article suivant

Campagne de grippe saisonnière : priorité pour les personnes à risque

Free Dom