Derniers chiffres réunionnais Covid-19 : 1206 nouveaux cas et 8 décès en 7 jours

7 min de lecture
18

Une circulation du virus toujours à un rythme soutenu mais avec des signes positifs qui permettent d’enclencher la troisième étape du plan de désescalade.

Les chiffres de la semaine précédente montrent une légère amélioration du taux de positivité sur l’ensemble des tests effectués, lesquels sont en augmentation. Avec 337 nouveaux cas comptabilisés du 12 au 14 juin, les chiffres des trois derniers jours témoignent d’un début d’inflexion de la courbe épidémique et donc d’une baisse du taux d’incidence. Au regard de cette tendance et après une analyse concertée des indicateurs, le préfet de La Réunion, en lien avec la directrice de l’Agence régionale de santé a décidé d’amorcer la troisième étape du calendrier de désescalade et ce à partir du 16 juin.

Situation sanitaire

 La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce mardi 15 juin 2021 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de 8 patients originaires de La Réunion (toutes âgées de plus de 75 ans).

 Du 5 juin au 11 juin, 1 206 cas ont été recensés en 7 jours, avec un taux de positivité en légère baisse à 4,2%, en dessous du seuil de vigilance et encore inférieure à celui 4,4% de la semaine passée et un taux d’incidence hebdomadaire en légère hausse à 141,6/100 000 habitants du fait d’un nombre de dépistages en augmentation passant à près de 28 500 tests par semaine. La nouvelle baisse du taux de positivité concerne exclusivement les personnes testées sans symptômes.

Parmi les 1 206 cas :

  • 1 201 cas sont classés autochtones,
  • 5 cas sont classés importés.

Le virus circule toujours à un rythme soutenu à La Réunion.

Nouvelle stratégie de criblage

La stratégie de criblage des tests positifs à la recherche des trois variantes préoccupantes sur le territoire (britannique, sud-africaine et brésilienne) est progressivement remplacée par une nouvelle stratégie de criblage, pour rechercher des mutations spécifiques du virus ayant un impact sur la transmission ou la réponse immunitaire.

 

Aussi, prochainement et d’ici le mois de juin, les laboratoires seront en mesure de procéder au criblage de l’ensemble des tests positifs pour détecter le variant Delta (d’origine indienne) tout en continuant à identifier les mutations d’origine sud-africaine ou brésilienne.

Du 5 juin au 11 juin, 1 237 tests positifs ont été criblés pour identifier une souche de variante. Sur ces 1 237 tests, on comptabilise 960 cas positifs à une mutation Covid-19, soit une proportion de 78%, en augmentation par rapport à la semaine précédente (73%).

 

Compte tenu des 26 333 guérisons et des 220 décès depuis le début de la crise sanitaire, 1 888 cas sont encore actifs à ce jour.

28 441 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 93,7% sont des cas autochtones.

 

Au 15 juin 2021, 42 clusters sont actifs et 281 clôturés.
Parmi les clusters actifs, on note :

  • 7 clusters à criticité élevée: à Saint-Paul (3), Saint-Pierre (3) et Plaine-des-Palmistes (1)
  • 14 clusters à criticité modérée: à Saint-Denis (6), au Port (5), Saint-Pierre (2) et Saint-Paul (1).

 

Ces clusters concernent principalement des rassemblements dans le milieu professionnel et lors des rencontres amicales ou familiales. Il est essentiel de maintenir les gestes barrières en toutes circonstances.

 

​Concernant les autres indicateurs, il est à noter :

  • Un nombre de dépistage qui augmente fortement: +6.9 % avec 28 453 tests réalisés (contre 26 606 la semaine précédente).
  • Une augmentation du taux d’incidence :
    • chez les 0-14 ans: + 28,3% (123.7/100 000),
    • chez les 35-44 ans: + 9,7% (169.8/100 000),
    • chez les 15-24 ans: + 1,4% (184.8/100 000).
  • Une diminution du taux d’incidence dans les autres classes d’âges:
    • chez les 65 ans et plus: – 14,8% (84.3/100 000),
    • chez les plus de 75 ans: – 12,2% (65/100 000),
    • chez les 25-34 ans: – 5,0% (168.3/100 000).
  • Une stabilisation du taux d’incidence chez les 45-64 ans (132,6/100 000).

 

La baisse du taux d’incidence chez les personnes plus âgées est à mettre en relation avec les progrès de la vaccination dans ces tranches d’âge.

Au 8 juin, 30 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19 sur les 117 lits de réanimation comptabilisés à La Réunion.

 

Le respect des gestes barrières, la vaccination, l’identification des cas contact et l’isolement sont des leviers majeurs pour lutter contre l’épidémie, car ils permettent de briser rapidement les chaînes de contamination. Lorsqu’on est positif à la Covid-19 ou cas contact, il faut respecter l’isolement pour protéger son entourage et freiner la diffusion du virus.

Les autorités appellent à la vigilance de chacun au quotidien et en toutes circonstances : maintenir les gestes barrières, limiter les contacts sociaux, respecter la mesure du couvre-feu et se faire vacciner.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18 Commentaires

  1. Taux d’incidence à 137/100 ce matin et 143/100 ce soir ( infos Antenne-Réunion )..tous va bien braves gens , vous pouvez même enlevez le masque pour aller voter Dimanche ! Après on referme tout ! .profitez du lesse…

  2. quelle que soit la façon de lire les diffèrents rapports de situation on ne parvient jamais aux mêmes résultats.
    les périodes ne sont jamais les mêmes et dans une même période donnée les indicateurs relèvent de périodes différentes.
    c’est de l’enfumage caractérisé.
    de 137 à 143 de taux d’incidence en moins de 24 h il y a tout de même de quoi se demander de qui se moque-t-on.

  3. GEKO visiblement tu es un spécialiste…. c’est drôle les personnes qui regarde 1 chiffre et en tire plein de conclusions…
    le % de personnes testés ? Ben oui si on test 1000 ou 5000 personnes c’est pas la même chose.
    Le R? il est presque à 1, à 1.04 pour être précis, je te rappelle le seuil ?
    alors oui c’est bien de commenter mais c’est bien de se renseigner complètement avant de faire des posts soit disant éclairés
    cordialement

    • C’est vous qu’on aurait du prendre pour remplacer le Dc Chieze , au lieu du Paris..( Jamais trop tard pour postuler, on n’a encore quelques années de covid devant nous )…

  4. trap – stop aux attaques sur les personnes.
    on a tous le droit d’avoir une opinion et nul ne détient la Vérité absolue.
    si tu as quelque chose à dire qui peut alimenter utilement le débat dis le ou tais toi cela ne fera pas de mal au dialogue

  5. YCDBSOYA il ne s’agit pas d’une attaque personnelle, mais comme ti le dis si on veut alimenter le débat il faut le faire avec TOUTES les données et non pas partiellement. Sinon ça devient de la désinformation justement, et c’est ca qui influence dans un sens ou l’autre car malheureusement les gens ne retiennent que ce qui les intéresse.
    donc en résumé si on veut donner son opinion on la donne objectivement et avec TOUTES les données. Mais je persiste à dire que oui majoritairement les gens ne prennent que le bout de linfo qui les intéresse.

  6. et c’est comme avec les avocats qui ont faient croire que les modalités de voyages étaient anticontitutionnelles et tout le monde a plongé, et ce parce que une fois de plus les informations données étaient partielles, et que personne n’avait parlé de la prédominance du conseil d’état, mais ça aussi ça arrangeait ceux qui voulait du buzz.
    donc oui chacun est libre mais si on veux comme tu le dis élever le débat, ce serait bien que ceux qui donne leur avis le donne de façon impartiale et avec TOUTES les informations mêmes celles qui ne vont pas dans leur sens.
    cordialement

  7. Et les chiffres de la dengue…on peut comparer?… 12 morts en une semaine…. Ah mince, y a pas de vaccin pour éradiquer çà!!!!

  8. Désolée, 12 morts c’est depuis le début de l’épidémie… j’ai mal compris ce qu’ils ont dit hier. Mais il n’en demeure pas moins vrai que les cas explosent!

  9. en ile de france la région Essonne à Evry plus exactement ,le variant Delta commence de nouveau à circuler un nouveau cluster en phase d’etre dépister

  10. ça continue à être du grand n’importe quoi et chacun a ses chiffres bien à lui.
    on nous demande d’utiliser touAnticovid et sur cette appli, le taux d’incidence Reunion au 12 juin est annoncé à 132,4 et le taux de positivité à 4.1%.
    quant au reste des chiffres on ne voit pas bien ce qu’on peut en tirer dans la mesure où on ne dispose pas des données nationales.
    quand les données étaient proches de zéro les infos tombaient tous les jours.
    aujourd’hui il faut attendre le bon vouloir du préfet ainsi ce que la disponibilité de l’ARS pour se voir bombardés de données parfaitement invérifiables car sans corrélation avec les données nationales.

  11. YCFBSOYA ben le taux R est le plus important et personne n’en parle, donc oui bien sur que les chiffres sont bons, sauf qu’ils ont TOUS leur importance et le R à 1 c’est la transmission qui baisse fort..
    Cekoisbins, arrête tous bins avec tes complots stp ça devient vraiment lourdingue, tu ignorés vraiment ce qu’est un pays de dictature, et bien sur les pauvres baboratins qui bossent pour le smic sont eux aussi des voyous qui trafiquant les tests….c’est chiant à force vos histoires de complots

  12. Le Dr Robert Kleinstäuber, anesthésiste, médecin de soins intensifs, médecin urgentiste et thérapeute spécialisé dans la gestion de douleur, nous donne ici ses observations et son avis sur la question de la vaccination Covid.

    « Après un ARN messager ou même après une vaccination vectorielle, bien qu’ils soient en fait censés être immunisés après la vaccination, comme on nous le fait toujours croire, et dans le cas le plus flagrant, de très nombreux patients sont morts récemment après une vaccination Corona. Quant à savoir s’il y a maintenant une relation de cause à effet, cela fera certainement l’objet de nombreuses enquêtes, qui commenceront certainement dans un avenir proche, car il y a tellement d’incohérences. »

    « Je ne me ferai en aucun cas vacciner, car compte tenu du fait qu’une vaccination a été lancée ici, qui prend normalement 8 à 10 ans – voire plus – pour être suffisamment vérifiée et considérée comme sûre… Je suis très surpris lorsque, par exemple, dans le cas d’une infection par le HFO, aucun vaccin ne semble avoir été disponible pendant 25 ou 30 ans, mais que soudain, dans le cas de Covid-19, où ces virus sont également connus depuis 30-35 ans, 4 ou 5 vaccins différents sont soudainement disponibles en l’espace d’un an. Cela semble un peu étrange. Et en tant que médecin, je ne peux pas le recommander à mon patient. »

    « Il faut vraiment se demander, en tant que médecin, ce qui est le mieux pour mon patient, en particulier pour les nombreux patients âgés qui présentent de nombreuses pathologies préexistantes, une vaccination de ce type à mes yeux, – et je revendique ici la liberté d’expression pour moi-même et mon expertise en tant que médecin – ne devrait pas être utilisée.

    Même avec les enfants, à mes yeux, il est totalement obsolète de penser à les vacciner. Il est tout à fait étrange que le groupe de population le moins touché par le Corona et présentant le moins de symptômes, et encore et encore propagé : « ils ne sont pas non plus porteurs ». Pourquoi les enfants devraient-ils également être vaccinés ? C’est une question que l’on doit se poser, à la fois en tant qu’homme politique, surtout en tant qu’homme politique responsable, mais aussi en tant que parent qui décide pour son enfant.

    Et c’est là que le bon sens entre en jeu lorsque vous dites : « Je ne ferai vacciner mon enfant que si l’on considère comme absolument certain que le vaccin ne lui fera pas de mal. » Personne ne peut donner cette garantie. Personne dans ce monde. »

  13. à bah alors si un anesthésiste est plus fort que l’ensemble des chercheurs, on peut pas lutter hein.
    quand à la rapidité pour trouver un vaccin c’est très simple, mais comme toujours on préfère chercher des mauvaises raisons.
    Pourquoi 10 ou 20 ans pour un vaccin? tout simplement parce que lors deq essais cliniques ils faut des volontaires, et sur un vaccin ” classique” les volontaires se bouscule pas…
    la c’est dans le monde entier que les gens se sont portes volontaires et pour ma 1ere fois dans l’histoire de la recherche il y a avait plus de volontaires que de besoin..
    quand à L’ARN messager pour info cela existe depuis 20ans et on soigné même les cancer avec ce procédé.
    Pareil c’est bien connu que les médecins chez qui vous allez tous les jours et qui recommandent le vaccins, et vous soignent et sauvent vos vie, sont d3venus du jour au lendemain des assassins.
    par contre quand un médecin sorti de nul par ramené sa fraise m’a vous plongez et écouter leurs conneries.. à pleurer.
    Et ce fameux médecin dont tu parles il est au chaux, qu’il aille au Brésil, en Inde, à Madagascar ou ailleurs et il verra ses belles théories, quand il faudra qu’il explique ça aux gens qui meurt faute de soins et de vaccins.
    vous êtes à pleurer bande d’enfants gâtés

  14. « L’Observatoire a été créé avec un groupe appelé “projets de bien public” (PGP) qui “conçoit et met en œuvre des programmes de changement de comportement à grande échelle pour le bien public”, en association avecl’UNICEF — qui a reçu 86,6 millions de dollars de la Fondation Bill et Melinda Gates depuis 2020 — et l’Institut Yale pour la santé mondiale, subventionné aussi par Gates.

    PGP (Public good projects) a été fondée par Joe Smyser, universitaire en santé publique ayant suivi une formation au CDC et associé à Google et Facebook. Des membres du conseil d’administration comprennent des dirigeants de Merck Pharmaceuticals, Pepsi, Lévi-Strauss, Advertising Council, Sesame Street, Campbell’s et TikTok. »

    Le site Web de PGP indique que grâce à « la surveillance des médias et les bots, l’organisation des médias sociaux de base ou le leadership de la pensée, nous déployons des ressources considérables et des connexions à la communication pour le changement ».

    Les bots — ou robots Internet, également connus sous le nom de robots d’exploration — peuvent numériser du contenu sur des pages Web partout sur Internet et créer des conversations et des commentaires automatisés.

    « PGP surveille les conversations avec les médias liés au coronavirus 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, afin de fournir aux organisations une expertise en temps réel en matière de santé publique et des conseils en matière de messagerie. »

    « Le danger supposé de la maladie doit être souligné, car si les gens perçoivent qu’ils sont à faible risque de contracter Covid-19, ou que les conséquences de l’infection ne seront pas graves, ils seront moins disposés à se faire vacciner. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Incendie du temple de Ravine-Creuse : les policiers retrouvent une des statues volée de Pandialee chez un voisin

Article suivant

Journées européennes de l’archéologie : du 18 au 20 juin 2021

Free Dom