crédit : CC1 Jimmy / 2e RPIMa

19 nouveaux réservistes dans les rangs de la 2e compagnie du 2e régiment de parachutistes d’infanterie de Marine

Après quinze jours de formation militaire initiale du réserviste (FMIR) à la caserne CBA Dupuis de Pierrefonds et au camp Paoli de Bourg-Murat, 19 nouveaux réservistes sont venus grossir les rangs de la 2e compagnie du 2e régiment de parachutistes d’infanterie de Marine (2e RPIMa) aujourd’hui. Héritière des « Volontaires de Bourbon » créés en 1758, puis intégrée au 2e RPIMa en 1973, « cette compagnie a toujours recruté localement des appelés, des engagés puis des réservistes, pour défendre notre territoire et protéger nos populations », a rappelé le colonel Geoffroy Rondet, chef de corps du 2e RPIMa, à l’occasion de la remise des bérets parachutistes cet après-midi.

Marquée par le respect des règles sanitaires liées à la crise COVID-19 (masques pour évoluer dans l’enceinte militaire et distanciation sociale sur les rangs), la cérémonie s’est déroulée sur la place d’armes du régiment en présence de représentants des associations d’anciens combattants et des familles, conviées exceptionnellement pour accompagner les nouvelles recrues dans leurs premiers pas en tant que militaires.

Une expérience à vivre

Après avoir découvert le milieu militaire lors d’une formation au RSMA-R comme agent de sécurité, le soldat
Damien Alexandre, originaire du Tampon, décide, 12 ans plus tard, de renouer avec les valeurs de l’armée de
Terre en parallèle de sa vie professionnelle civile et familiale. Marié et père d’un petit garçon de cinq ans, il prend un nouveau virage à 30 ans. « Au début, j’avais un petit pincement au cœur de le voir partir pour quinze jours, mais maintenant je suis fière de lui », confie Aurélie, sa femme. Durant la FMIR, il a eu un premier contact avec la rusticité du métier. « On a appris à marcher au pas, on a fait du tir, des exercices, on a dormi dehors… et il faisait bien froid à la Plaine-des-Cafres ! », souligne-t-il. « Mais finalement c’était bien, c’est une expérience à vivre ». Les réservistes représentent le lien physique entre la Nation et son armée, et le colonel Rondet a salué l’engagement des 19 de la promotion d’août 2020 : « Soyez fiers de ce que vous venez d’accomplir et fiers de ce béret rouge que vous portez désormais sur votre tête, signe d’appartenance aux troupes parachutistes. Je compte sur vous pour promouvoir, dans votre entourage, l’esprit de Défense qui vous a animé à votre engagement, pour susciter de nouvelles vocations ».

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

8
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
5 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
BakiMariefrancoise Michel2 ème REPSIDER -MANletocard Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Lobo
Invité
Lobo

Il en faut plus pour securiser les lieux rechercher les migrants mahorais et verbaliser ceux qui ne portent pas le masque

SIDER -MAN
Invité
SIDER -MAN

ceci n’est pas le rôle de deuxième mais de la PAF police air frontière .pas des parachutistes

Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Ils jouent à la guéguerre avec des balles à blanc !!! Pas crédibles sur un champ de batailles en vrai …

SIDER -MAN
Invité
SIDER -MAN

pourquoi n’y vas tu pas pour voir aurais tu la trouille ? Noé de l’ Arche ….va donc les retrouver au MALI là ce sont de véritable bales la preuve un para du premier R H P …..Hussard para Y A trouvé la mort

Mariefrancoise Michel
Invité
Mariefrancoise Michel

Avant de parler il faut y aller et partir au Mali pour voir si ils tirent avec des balles à blanc

Baki
Invité
Baki

Oui des balles à blanc bien sur, on tire sur une cible avec des balles à blanc

letocard
Invité
letocard

Ouais, mais c’est pas des vrais PARA !!! ni breveté commando !!!!

2 ème REP
Invité
2 ème REP

VA LES RETROUVER POUR VOIR …….SI ILS SAUTENT 5 SAUTS OBLIGATOIR J’étais leur moniteur . TOUJOURS VOLONTAIRE LES AMIS