210 heures de travaux d’intérêt général pour avoir conduit un scooter ivre

1 min de lecture
3

Le Saint-Paulois de 35 ans a été arrêté le 24 octobre 2020 à 16 h, car il conduisait un scooter non-conforme. Lors de ce contrôle, son taux d’alcoolémie est contrôlé à 1,42 g/l de sang.

« J’avais bu quelques bières. Depuis le début de l’année, j’ai arrêté l’alcool« , indique l’homme.

« Vous avez fait une prise de sang avant de venir, et le taux CDT* est élevé. Vous n’avez pas arrêté l’alcool depuis le début de l’année. C’est impossible« , réplique le Président du tribunal.

Le trentenaire a déjà été condamné à plusieurs reprises. « C’est inquiétant, monsieur ne veut pas s’avouer qu’il consomme, il doit faire un gros travail sur lui« , indique le procureur.

L’homme écope de 210 h de travaux d’intérêt général.

 

*Le dosage de la CDT est un marqueur de consommation chronique, régulière et excessive d’alcool. Ce test sanguin est demandé fréquemment par les alcoologues ou lors de visites médicales dans les commissions médicales pour une restitution de permis de conduire.

 

 

 

3 Commentaires

  1. J’imagine la peine de celui qui aura à le gérer pendant les 210 heures de travaux d’intérêt général…
    Il sera plus puni que cet alcoolo invétéré !

Répondre à 7AC Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Décès de deux étudiants au Piton de la Fournaise : les obsèques se tiendront cette semaine

Article suivant

Le Port : près de 150 batteries de voitures retrouvées dans une ravine (PHOTOS)

Free Dom