21ème Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la Greffe, et de reconnaissance aux donneurs

4 min de lecture

La coordination de prélèvement d’organes et de tissus est un service hospitalier du CHU  de La Réunion qui travaille en étroite collaboration avec l’Agence de la biomédecine pour améliorer l’accès à la greffe. L’équipe est composée d’un médecin et d’un infirmier/ère de coordination qui sont chargés de recueillir auprès des proches endeuillés le témoignage sur une éventuelle opposition du défunt au prélèvement de ses organes et tissus, dans un souci constant d’accompagnement, d’écoute et de respect.

Cette année la journée du 22 juin est marquée par une campagne de communication avec de nouveau une signature lancée par l’Agence de la Biomédecine (ABM) :

L’objectif est d’ancrer le sujet du don d’organes dans une nouvelle perspective qui permettra de valoriser davantage tous les acteurs mobilisés au quotidien sur ce sujet.
Cette campagne visera également, comme tous les ans, à faire augmenter la connaissance de la loi auprès de toutes les populations, qui dit :
« Nous sommes tous donneurs sauf si on s’y est opposé de notre vivant » .

On rappelle ainsi que 270 réunionnais se trouvent encore aujourd’hui sur la liste d’attente pour une greffe rénale, incluant des jeunes comme des seniors.
En parallèle, 6 prélèvements d’organes ont été réalisés depuis le début de l’année à La Réunion. Il s’agit d’un faible nombre de patients prélevés au regard du nombre de personnes en attente, dû entre autre au contexte sanitaire difficile que vivent les réunionnais Pour le bien de tous, mobilisons-nous et positionnons-nous car :

« Nous sommes tous concernés ». « Don’ out rein pou gref’ la vi » Ou « Donner pour aider, greffer pour sauver ».

Ces deux slogans ont été utilisés il y a deux ans lors de l’ascension du Piton des Neiges par des greffés rénaux et une équipe de soignants du CHU de La Réunion impliqués dans le processus du don et de la greffe.

Malgré la pandémie, l’activité de prélèvement et de greffe continue à La Réunion sans interruption ces 6 premiers mois de 2021. La greffe rénale reste une priorité de santé publique continuons à nous mobiliser malgré les difficultés, pour contribuer à améliorer la vie quotidienne des nombreux réunionnais en attente de greffe.
L’activité greffe, une activité ancrée dans les missions et le projet médical du CHU Le CHU, avec le soutien et la validation de l’ARS de La Réunion lancera également dans les prochains mois des activités de greffes de haute technicité : l’allogreffe de cellules souches hématopoïétiques dans le cadre du traitement de certains cancers, et le développement attendu de la greffe cardiaque.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le CHU de La Réunion célèbre la Fête de la Musique

Article suivant

Journée Olympique pour des élèves de l’académie : plusieurs activités au programme demain

Free Dom