/

24 Heures du Mans : le jeune réunionnais Reshad de Gerus était au rendez-vous

3 min de lecture

Il est très fier de son parcours même s’il a terminé en queue de peloton.

Reshad de Gerus a rencontré des problèmes techniques mais l’important dit il était de participer.

Son père aussi est fier de lui, indiquant que désormais, son fils a été repéré par « les grandes écuries », il a bon espoir de continuer sa carrière dans ce domaine si concurrentiel.

Reshad est un jeune prodige du volant réunionnais. Il n’a que  18 ans, , il est né à Sainte-Marie à La Réunion et c’était sa première participation à cette compétition.

En France, il a commencé par le Karting. Puis, il gravi un échelon pour arriver en Championnat de France Formule 4 où il fait ses armes pour finalement terminer 2e en 2019. Après une saison en Formule Renault Eurocup et une en Formule 3, il bascule en Endurance chez Duqueine Team au volant de l’Oreca 07 LMP2 n°30 qu’il partage avec Richard Bradley et Memo Rojas. Après près de 19h de courses, le Réunionnais a déjà réalisé 79 tours sur le circuit.

Le jeune pilote a commencé le karting à l’âge de 5 ans sur le circuit de la Jamaïque. Il s’installe au Mans à l’âge de 14 ans au sein de l’école manselle automobile et s’inscrit en sport étude avec la fédération française de sport automobile.

« Pour être un bon pilote, il faut avoir en soi du talent, mais cela ne fait pas tout. Cela demande beaucoup de travail que ce soit physique ou mental. Il faut que la carrière se déroule bien, connaître les bonnes personnes, avoir de sponsor pour fiancer la saison. C’est assez complexe, il n’y a pas mal de paramètres qui font que certains peuvent devenir professionnel et d’autres non », explique Reshad.

Représenter La Réunion

« Je suis le premier Réunionnais à participer aux 24H du Mans, pour moi c’est un plaisir. Le travail que j’ai fourni durant toutes ces années commence à payer. Je suis content, c’est un honneur pour moi de représenter La Réunion. J’espère que ça va pousser les plus jeunes à se développer et réaliser leurs rêves », conclut-il.

Le jeune pilote confie également que devenir pilote de formule 1 est un rêve qu’il garde dans un coin de sa tête.

Crédit photos: page Facebook officielle de Reshad De Gerus

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Football : résultats de la 10eme journée de Régionale 1

Article suivant

Plaine-des-Palmistes: les travaux de la piscine sont lancés

Free Dom