/

4e édition Netoy Nout Vil : St-Denis renforce ses moyens !

5 min de lecture

Agir pour l’environnement de demain commence par prendre soin de notre territoire aujourd’hui. Saint-Denis, ville verte et engagée, renouvelle ce lundi 28 décembre son action de nettoyage dans les quartiers. 16 quartiers seront concernés par cette 4e édition de Netoy Nout Vil en partenariat avec Citeo. Pas moins de 156 agents et 27 engins seront mobilisés sur ces actions, qui se dérouleront jusqu’au jeudi 1er décembre.

Cette opération a toujours été force de son succès. Sur le dernier Netoy Nout Vil, près de 53 200 tonnes d’encombrants notamment pu être ramassées. L’élimination de ces centaines de kilos de détritus permettent également de lutter contre la dengue. Ainsi, renouveler l’expérience dans plusieurs quartiers de la ville en ce début de saison des pluies permettra d’avoir un impact sur l’épidémie et d’éviter la prolifération des moustiques.

Pour pouvoir multiplier les résultats, une vingtaine de collaborateurs ont été formés au tri sélectif afin de devenir ainsi référent pour chaque quartier. Des diplômes leur ont été remis à l’occasion du lancement de ce 4e Netoy Nout Vil. Afin d’accéder au stade supérieur de la propreté, la ville de Saint-Denis va faire l’acquisition pour 540 000 euros de nouveaux matériels, 60 chariots de tri et 4 camions de collecte, afin de pouvoir procéder à un ramassage trié dès l’année prochaine.

Saint-Denis ne cesse d’innover et d’être pionnière dans ses actions. Pour aller encore plus loin, elle a décidé de faire l’acquisition d’un « B:Bot », qui a été installé au Cœur Vert Familial. Saint-Denis, ville écologique et durable, sera ainsi la toute première commune a inauguré cette machine qui broie les bouteilles en plastique. Cette machine a certes un coût, 40 000 euros, mais elle permet, au-delà de de réduire considérablement la quantité de déchets, de reformer des bouteilles ou encore de transformer le plastique en fibre afin de créer des cahiers. Ces cahiers réutilisables plus de mille fois pourront aider un grand nombre de familles dionysiennes et pourquoi pas dans l’avenir des écolier.e.s des îles voisines.

L’idée est que chaque citoyen se sente concerné et participe ainsi à la préservation de notre environnement et de notre biodiversité. Le Be Bot a une double fonctionnalité, elle agit pour l’environnement, mais elle répond également à une problématique du pouvoir d’achat, le trieur y trouve son compte et chacun devient ainsi un maillon de la chaîne. En effet, en jetant des bouteilles dans la machine, les citoyens reçoivent un bon de remise chez l’un des quatre partenaires. Saint-Denis ne cesse d’être force de proposition pour renouer les collectivités et le monde économique. 3 prochains Be Bot vont prochainement être installés au Chaudron, au Centre-ville ainsi qu’au Barachois.

Éricka Bareigts, maire de Saint-Denis : « Le plastique est un énorme cancer, or tout ce qui est bien trié peut être recyclé, c’est pourquoi aujourd’hui nous sommes davantage dans la répression que la prévention. En poursuivant sa lutte contre la moketerie, la ville poursuit également sa lutte contre la dengue. Saint-Denis est la ville avec le taux de contamination le plus bas. J’espère donc qu’il y aura moins de déchets ramassés pour cette édition car cela veut dire qu’il y aura de plus en plus de gens propres. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La Ville de Saint-Joseph met en service sa Market Place!

Article suivant

Restauration, pâtisserie… : « les RDV métiers » de la Région, c’est aujourd’hui et demain à l’Afpar de St-André(VIDÉO)

Free Dom