4ème circonscription : Génération Ecologie appelle à voter Emeline K/Bidi

2 min de lecture

Pour les élections législatives, Génération Ecologie appelle les électeurs de la 4ème circonscription de La Réunion à « voter en masse pour Emeline K/Bidi », députée sortante et candidate du Nouveau Front Populaire, afin de « défendre les valeurs démocratiques et les enjeux écologiques face au Rassemblement National ».

« Dans la 4ème circonscription de La Réunion, qui comprend les communes de Saint-Pierre, Petite-Ile et Saint-Joseph, le Rassemblement National doit être combattu, avec des valeurs et avec un projet. Il est donc de notre devoir républicain, pour défendre la démocratie et nos valeurs, d’appeler à voter pour la députée sortante Emeline K/Bidi investie par le Nouveau Front Populaire.

Face à quelques diviseurs, Génération Ecologie La Réunion assume ses responsabilités et appelle sans ambiguïté tous les électrices et les électeurs de ce territoire à voter en masse dès le 1er tour pour Emeline K/Bidi. Les écologistes font le choix de Emeline K/Bidi qui est une députée compétente qui a montré sa maîtrise de la technicité des dossiers parlementaires.

En effet, sur le plan écologique, en tant que membre du conseil d’administration du conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres, Madame K/Bidi a oeuvré activement en faveur de la préservation et du bon entretien du sentier du littoral et de la protection d’une espèce emblématique de notre biodiversité endémique: le gecko vert de Manapany, grandement menacé.

Un autre sujet écologique concerne la défense de la filière apiculture. Déjà fragile, elle a failli disparaître à cause de la présence du petit coléoptère des ruches. La député du sud a réagi promptement face au protocole extrêmement sévère mis en place par la préfecture avec une destruction des ruches et donc une perte financière sèche pour les apiculteurs. Grâce à l’action de la députée auprès des administrations ministérielles, le protocole a finalement été assoupli. Aujourd’hui les abeilles apprennent à coexister et à produire malgré la présence de ce ravageur. Emeline K/Bidi a donc participé activement au sauvetage de la filière apicole, source de fierté de La Réunion.

En ce qui concerne le dossier de la limitation de l’implantation des fast-food sur nos territoires, la députée a travaillé avec son équipe à l’élaboration d’une proposition de loi sur la junk food. Cette proposition vise à trouver des solutions juridiques pour restreindre l’implantation des fast-foods tout en encourageant ces établissements à proposer une alimentation plus saine à la population. La santé des Réunionnais ainsi que la préservation de la culture culinaire réunionnaise face à une homogénéité sont des sujets majeurs de préoccupations pour Madame K/Bidi.

Par ailleurs, en matière de mobilités, la question de l’attribution de la dotation ferroviaire pour La Réunion dans le cadre du lancement des réseaux Express métropolitains comme l’ensemble des régions de France Hexagonale se pose. Au nom de l’égalité entre les régions françaises, Emeline K/Bidi a mené la bataille pour qu’une dotation ferroviaire soit attribuée afin de financer la construction d’un réseau ferré réunionnais pour sortir notre île et ses habitants d’un coma circulatoire asphyxiant et pour mieux vivre à La Réunion.

Le 30 juin 2024, dès le 1er tour, électrices et électeurs de la 4ème circonscription, faisons le choix d’une députée capable d’agir concrètement à l’Assemblée en faveur des enjeux écologiques. Mobilisons-nous. Votons en masse pour Emeline K/Bidi, afin de renforcer la démocratie contre les idées de l’extrême droite. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

4ème circonscription : Martine Dijoux dénonce « l’impartialité des médias réunionnais »

Article suivant

Saint-Joseph : un millier de personnes au meeting d’Emeline K’Bidi (photos – vidéos)

Free Dom