500 ménages sensibilisés aux “éco-Zeste” de réduction de consommation d’énergie

7 min de lecture

Porté par Soliha Réunion sur le plan opérationnel, le programme Zeste se déploie actuellement sur l’ensemble des territoires de La Réunion et de Mayotte et ce jusqu’à 2023. L’objectif des médiateurs de terrain, par le biais d’éco-Zeste, est de sensibiliser et aider gratuitement les ménages à la réduction des consommations d’énergie au travers d’actions ciblées.

Un demi millier de personnes ont été sensibilisés jusqu’à ce jour dont Sheelaa, la 500e sur la liste, mise à l’honneur à l’occasion de cet échange.

Ce programme Zeste (Zones Outre-Mer Solidaires pour la transition Energétique) s’adresse à l’ensemble des ménages, locataires du parc privé ou public ou propriétaires, quelque soit leur niveau de ressources. En fonction du partenariat engagé, le dispositif de sensibilisation propose cinq actions gratuites : une animation de proximité sur des lieux publics, un atelier de sensibilisation collectif en mode familial, et une visite éco-geste contribuant à adapter les comportements et usages des ménages au quotidien.

Dans un second temps, un bilan éco-travaux est programmé pour identifier les travaux nécessaires et les aides de financements dédiées.

Enfin, un suivi eco-consommation est proposé sur cinq ans afin d’estimer l’impact de l’action d’accompagnement et d’optimiser les usages et les économies d’énergie du ménage concerné. Soliha Réunion déploie ce programme sur toute l’île au travers de conventions programmées à la signature dans le mois courant avec la Cinor, le TCO et la Cirest.

La 500e administrée sensibilisée au dispositif Zeste a été honorée par Soliha Réunion en présence des partenaires du dispositif (Sonergia, Total Énergies Marketing Réunion ) et des ambassadeurs Zeste de La Réunion et de Mayotte réunis en session de formation et de perfectionnement.

Aux côtés des familles modestes

Il s’agit là d’un volet nouveau de l’activité de Soliha Réunion. Depuis plus de 40 ans, cette structure de 40 employés accompagne en effet les ménages réunionnais à revenus sociaux ou modestes dans leur projet d’amélioration ou de construction, en lien avec l’Etat, le Département, la Région et la CGSS.

« Le développement progressif de l’association et son adhésion au Mouvement national Soliha en 2018 nous a conduit à mener une profonde réflexion sur la politique d’amélioration de l’habitat de ce public défavorisé en intégrant les nouvelles ressources énergétiques en émergence », explique Mickaël Sihou, directeur général de Soliha Réunion.

« Le but étant d’inciter et de permettre aux familles d’adopter des comportements économes en énergie dans leur logement ».

« Dans le même temps, dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, la France a pris des engagements forts en matière d’économies d’énergie, notamment celui de diminuer de 17 % ses consommations d’énergie à l’horizon 2030», explique à son tour Nicolas Rousseau, coordonnateur Zeste de Sonergia.

« Afin de concrétiser cette volonté, l’Etat a mis en œuvre le programme Zeste qui nous a délégué pour le rendre opérationnel dans les territoires ultra marins. Il s’agit d’un programme d’accompagnement Certificats d’Economies d’Energie (CEE), labellisé par l’Etatt en février 2020», complète notre interlocuteur.

Aussi, la fédération SOLIHA s’est d’emblée engagée dans la signature de cette convention cadre aux côtés de l’Etat, l’ADEME, Total Réunion, et Sonergia, en phase avec le comité de Maîtrise de la Demande d’Energie (MDE) de La Réunion.

De nouvelles niches pour nos entreprises péi

Dans le cadre de sa compétence d’amélioration de l’habitat, Soliha Réunion a comme objectif d’initier une dynamique de rénovation énergétique et de sensibiliser et accompagner les familles réunionnaises à la politique de performance énergétique conforme aux normes « bâtiment basse consommation ». Une politique de rénovation ambitieuse qui est source de développement économique. Elle contribue en effet à limiter la vulnérabilité du territoire, la facture énergétique, le phénomène de précarité énergétique et participe du développement de nouveaux marchés pour nos entreprises locales du secteur du bâtiment et de l’énergie.

Pour Michel Pelenc, directeur général de la Fédération Soliha, « le déploiement de ce programme va permettre d’aider les ménages sur le volet de la sobriété énergétique en complément du travail déjà accompli en partenariat avec le Ministère de l’Outre-Mer pour lutter contre l’habitat indigne »

Présentation par les équipes d’un appareil de suivi de consommations énergétiques.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

François Caillé boude la Présidente de l’USH Emmanuelle Cosse

Article suivant

Cérémonie de remise des prix du 18ème Startup weekend Réunion – 3ème édition #Women

Free Dom