/

58 affaires votées au conseil communautaire de la Cinor

10 min de lecture

Le mot du Président

« Merci pour votre présence cet après-midi, dans cette salle des fêtes Lo Rwa Kaf de Sainte-Suzanne qui rend hommage à notre zarboutan nout kiltir Gérose BARIVOITSE, dit lo rwa kaf.

C’est un réel plaisir de vous retrouver, en présentiel, dans le respect des gestes barrières bien sûr, après une période électorale marquée par l’élection de nombreux élus communautaires à de nouvelles responsabilités et je tiens ici en mon nom et au nom du conseil communautaire à vous adresser mes sincères félicitations et un très bon travail dans vos délégations et missions respectives.

J’espère ainsi, à travers vous, accentuer le partenariat nécessaire entre la CINOR et vos collectivités et organismes respectifs.

C’est ensemble que nous construirons le projet Réunionnais tant nécessaire au développement de notre pays et l’épanouissement de notre population.

Concernant notre projet de territoire, les équipes travaillent actuellement à sa déclinaison en plan d’actions concrètes. Après un conseil des maires spécial prévu le 7 octobre, je vous propose de nous retrouver en séminaire le vendredi 29 octobre afin de valider ensemble le plan d’actions.

De ce plan d’actions, va découler la PPI et la PPF de la CINOR qui seront validées avant la fin de l’année. Le prochain conseil communautaire se tiendra le jeudi 16 décembre 2021.

La CINOR est plus que jamais engagée dans une dynamique nouvelle et innovante. La mobilité interne positive a été une réussite et a permis l’émergence de nouvelles directions que vous avez pu voir sur le nouvel organigramme qui vous a été distribué.

Dans le même temps, et c’est une première, nous avons signé avec les organisations syndicales, l’agenda social. Des réunions de travail ont lieu régulièrement pour avancer sur les lignes directrices de gestion, la communication ou encore le télétravail.

Je remercie d’ailleurs l’ensemble des acteurs pour leur participation et implication dans cette démarche collective.

Notre réorganisation administrative s’est concrétisée le 16 août dernier par la mise en œuvre du nouvel organigramme de la CINOR qui repose désormais sur 4 pôles en cohérence avec les orientations de notre projet de mandature :

– Transition Ecologique
– Attractivité du Territoire
– Proximité
– Ressources et Réglementation

L’organigramme suppose également une nouvelle organisation des bureaux afin d’offrir un meilleur service public à nos administrés. Des services seront donc regroupés pour une meilleure accessibilité des usagers.
Enfin, le travail se poursuit dans les commissions thématiques. Sur les rapports de ce conseil, les débats ont duré plus de 18 heures, avec un record pour la commission administration finances qui a duré pas moins de 6H15.

Encore merci pour votre engagement et vos positions ont bien sûr été prises en compte par l’administration et les maires qui se sont réunis lundi dernier.

Des réunions de travail plus fréquentes ont lieu en dehors des commissions thématiques et l’ensemble des questions posées ont fait l’objet de réponses écrites qui vous ont été transmises.

Concernant maintenant notre conseil communautaire, c’est une cinquantaine d’affaires qui vont nous mobiliser avec une première partie consacrée aux dossiers financiers qui traitent de l’affectation des résultats pour l’exercice 2020 ainsi que des budgets supplémentaires pour l’exercice 2021.

Comme nous nous sommes engagés, ce conseil est le 1er entièrement dématérialisé. Du matériel performant vous a été transmis et vous avez pu participer à une formation individualisée. Après une période de transition, je demande que plus aucune liasse papier ne soit imprimée pour notre prochain conseil communautaire.

Pour l’essentiel des rapports, beaucoup de sujets sont consacrés à notre axe politique liée à la Transition écologique (Qualité de l’eau, assainissement, déchets, partenariat avec Fourmiz, convention cadre avec le SIDELEC ou encore l’AVERE).

De nombreux sujets sur l’axe attractivité du territoire également :
Au bureau communautaire, nous avons renouvelé notre convention SBA. Rappelons la réussite de notre journée économique du territoire organisée cette année en phygital où nous avons eu plus de 500 participants.
C’est l’occasion de rappeler également que pour 2021, près de 70% de la commande publique a été attribuée aux TPE/PME et nous sommes déjà à 20% des marchés qui intègrent une clause d’insertion sociale

Et au conseil de nombreux rapports sur notre accompagnement financier des structures qui interviennent dans les champs du développement économique et touristique

Enfin nous n’oublions pas la mise en œuvre d’actions liées à l’axe 5 du projet politique :
Un Budget supplémentaire responsable et maitrisé, avec une épargne nette préservée : L’objectif poursuivi pour l’exercice 2021, et qui est constaté dans ce budget supplémentaire est de limiter le recours à l’emprunt en section d’investissement en dégageant de l’autofinancement. Le second objectif est de dégager des marges de manœuvre sur la section de fonctionnement en 2021 et de façon pérenne sur la durée du mandat afin de permettre à notre collectivité de conserver son niveau d’épargne, et de dégager l’autofinancement nécessaire pour mener à bien notre projet politique.
Avec les crédits nouveaux inscrits aux BS, le budget consolidé de la CINOR s’élève donc à près de 289 millions d’euros. Nos investissements représentent une somme de plus de 122 millions d’euros et nous place dans les collectivités qui investissent le plus à la Réunion.

Une dotation financière aux communes maintenue malgré le contexte difficile. La CINOR reste la seule communauté à verser des dotations de solidarité aux communes à hauteur de 5,4 millions d’euros

Une recherche de financement toujours pro-active notamment sur les projets environnementaux (3 dossiers au bureau)

Et le redémarrage du conseil de développement qui permettra une meilleure proximité avec les administrés.

Puis nous votons les rapports relatifs aux prix et à la qualité du service public en matière de gestion des déchets, d’eau potable, d’assainissement, les rapports des délégataires des 2 stations d’épuration, celui du parc des expositions, du parc aquatique, de la Cité des Arts et des transports.

Pour conclure, une information relative aux groupes politiques. Un nouveau groupe « Forces territoires » composé de Eloise Nauche, Rémy Lagourgue et Stéphane PEROUMAL a été créé.

Je vous informe également que Monsieur Daniel ALAMELOU a fait le choix de rejoindre le Groupe de notre majorité « Ensemble Sainte-Suzanne ». Ces changements seront pris en compte lors de notre prochain conseil dans le cadre du rapport sur le budget des groupes politiques pour l’année 2022.

Comme vous avez pu le voir dans la presse, j’ai eu l’honneur de récupérer 2 labels auprès de l’ADEME la semaine dernière, qui place ainsi la CINOR comme la première intercommunalité de La Réunion à être reconnu « territoire engagé transition écologique ». Je tiens à remercier les élus, les équipes administratives et plus particulièrement le service Développement Durable pour leur travail et leur implication ».

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Projet de territoire : une rencontre très enrichissante avec les habitants de Ravine Daniel !

Article suivant

St-Paul : après-midi de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer ce samedi

Free Dom