7 étudiants réunionnais intègrent SciencesPo

Après des années de préparation, sept étudiants réunionnais ont été admis par le Collège Universitaire de Sciences Po via la procédure CEP. Sciences Po Alumni et la société Crowe Réunion ont organisé une cérémonie de remise des prix pour ces sept Réunionnais, qui ont reçu une dotation par Crowe ainsi qu’un bon d’achat de Corsair. Le thème de cette cérémonie est en plein cœur de l’actualité du moment puisque le combat pour l’égalité des chances mené par Sciences Po via cette procédure parallèle d’admission recoupe les thèmes d’égalité raciale abordés lors des récentes mobilisations en France et dans le monde.

Le Président de la République Emmanuel Macron a renouvelé récemment son attachement à « lutter contre le fait que le nom, l’adresse, la couleur de peau réduisent encore trop souvent encore l’égalité des chances que chacun doit avoir ». Ces propos font écho à l’élan mondial de dénonciation du racisme et plus généralement des obstacles rencontrés par les populations qui en sont victimes. Toutefois, cet engagement en direction de l’égalité des chances ne se limite pas à l’actualité et a déjà été entrepris par différentes institutions en France. Parmi elles, Sciences Po fait figure de pionnier avec les Conventions d’Éducation Prioritaire (CEP) conclues avec des lycées depuis 20 ans. Ainsi, de jeunes Réunionnais bénéficient de cette procédure d’admission post-bac à l’établissement parisien et ses campus délocalisés. Crowe Réunion a l’honneur d’accompagner ces profils brillants et méritants depuis huit ans. Cette année, sept jeunes Réunionnais ont été reçus à l’issue du concours d’admission. Accompagnés de leur professeur référent, les jeunes ont reçu une dotation financée par Crowe Réunion ainsi qu’un bon d’achat à faire valoir sur les vols de la compagnie Corsair.

MOUCHITALI Raïve, de Jean Hinglo
ARAYE Ludovic et BEGUE-LAVALADE Alexandre, de Trois Bassins
CHANE KUANG SANG Morinne et MEMMI Nina de Pierre Poivre
HOARAU Gwenaëlle et BOYER DE LARICHAUDY Harry de Georges Brassens
étaient émus d’assister à cette cérémonie avant de partir en métropole pour la rentrée universitaire. Lors de cette cérémonie, Amina Lala, dirigeante de Crowe Réunion, Abdoullah Lala, président des Alumni de Sciences Po Réunion, Dominique Rivière, président de la Ligue des droits de l’Homme, et Jules PERREAU, Directeur Général de la Compagnie Corsair, se sont succédés pour féliciter les lauréats. Chacun se félicitant du parcours effectué dans le cadre du dispositif des CEP.
Les premières conventions entre Sciences Po et des lycées réunionnais ont été conclues en 2012, soit dix ans après le lancement dispositif des CEP en France hexagonale, alors même que le contexte socio-économique de La Réunion est l’un des plus difficiles au niveau national. Ce retard avec lequel les jeunes Réunionnais ont pu prendre part à cette louable initiative témoigne des différences de traitement au sein même des luttes pour la diminution des inégalités.

La jeunesse réunionnaise a plus que jamais besoin d’être accompagnée dans son parcours jusqu’au marché de l’emploi dans ce contexte de pandémie du COVID-19. Rappelons-nous que le taux de chômage dans l’île chez les jeunes (42% chez les 15-29 ans en 2018) explose les moyennes nationales. La pandémie va entraîner une précarisation plus importante sur le marché du travail et il est évident que les jeunes paient déjà le plus lourd tribut de cette fragilisation du tissu économique. Martin Luther King rappelait que « injustice anywhere is a threat to justice everywhere ». En appelant de nos vœux que les décisionnaires à l’échelle nationale gardent à l’esprit cette formule, il nous incombe d’agir localement pour l’égalité des chances à La Réunion. La signature de conventions d’éducation prioritaire entre Sciences Po et certains lycées réunionnais ont été un premier pas vers l’égalité des chances pour les jeunes Réunionnais. Cette initiative de Sciences Po met en avant que la qualité de chacun est indifférente à l’origine sociale ou la couleur de peau. La CEP permet en effet de déceler depuis huit ans le talent de jeunes Réunionnais pour des études de haut niveau, dont les débouchés professionnels n’ont rien à envier à ceux de leurs camarades de promotion admis par les procédures dites « classiques ». Au final, cela est de bon augure pour le futur des Outre-Mer.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
priyavenyabosLavalade Michel et Marie Geneviève Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Lavalade Michel et Marie Geneviève
Invité
Lavalade Michel et Marie Geneviève

Merci beaucoup à tous ceux qui vous ont aidé pendant ce parcours et encore félicitations aux élèves en particulier notre fils Alexandre bègue Lavalade de la chaloupe st leu C’est une bonne revanche pour tous ceux qui t’on pourri la vie au collègue de la chaloupe. Tes parents

yabos
Invité
yabos

Bravo à ces jeunes et bonne chance.

priyaven
Invité
priyaven

bravo les jeunes, rayoné renioné