Bagarre au lycée Patu de Rosemont à Saint-Benoit : « ce sont des gang rivaux qui viennent dans le lycée pour nous violenter ! »

6 min de lecture
40

Une altercation entre plusieurs jeunes a éclaté au sein du lycée professionnel Patu de Rosemont à Saint-Benoit. Il était 9h quand deux clans rivaux en sont venus aux mains pendant la récréation.

Une scène choquante pour les lycéens qui pour certains, comme le proviseur adjoint, ont reçu des jets de galets et des coups de béquilles.

Une vingtaine de gendarmes s’est rendue sur place très rapidement pour ramener le calme.

18 jeunes ont été immédiatement exclus de l’établissement, et  8 interpellés.

Jocelyn, lycéen, a été témoin de cette bagarre et dénonce cette violence qui vient de l’exétieur. « Les jeunes se prennent des coups de galets dans le lycée, je ne tolère pas ça. Nous n’acceptons pas ça. Ce sont des gangs rivaux qui rentrent dans le lycée pour nous violenter. Dans le lycée, on n’est pas en sécurité ! »

 

Jacques Billant, préfet de La Réunion, a hier condamné les actes de violences commis au sein du lycée professionnel Patu de Rosemont à Saint-Benoit. « Il n’est pas acceptable qu’un établissement scolaire, lieu d’apprentissage et de citoyenneté, devienne un théâtre de règlements de compte » explique t il avant d’annoncer qu’une  enquête judiciaire a été ouverte par le parquet de Saint-Denis. Le préfet a demandé aux gendarmes de maintenir sur place et dans la durée un dispositif de sécurisation. Le préfet a   témoigné à « tous les personnels et aux élèves de l’établissement son soutien face à ces actes de violence. »

La rectrice et la présidente de Région condamnent ces actes

Chantal Manès-Bonisseau, rectrice

Ce mardi 29 mars 2022, des bagarres entre jeunes se sont déroulées dans l’enceinte du lycée professionnel Patu de Rosemont à Saint-Benoît. Le chef d’établissement et son équipe ont immédiatement agi, en lien étroit avec la gendarmerie, pour mettre fin aux violences. Conformément à la politique de fermeté suivie par l’éducation nationale dans ces circonstances, les élèves ayant participé à ces violences ont été identifiés et font l’objet d’une mesure d’exclusion de 8 jours de l’établissement.

Par ailleurs, quatre élèves ont été placés en garde à vue par la gendarmerie. Ils feront l’objet d’une mesure d’interdiction d’accès à l’établissement à titre conservatoire et seront traduits en conseil de discipline.

La rectrice de région académique, Chantal Manès-Bonnisseau, affirme son entier soutien à la communauté éducative et condamne avec la plus grande fermeté ces actes de violences inadmissibles. L’équipe mobile de sécurité académique sera présente dans l’établissement au plus vite.

Huguette Bello, présidente de région

Un travail sur les valeurs de la République sera engagé par les équipes pédagogiques et éducatives de l’établissement pour promouvoir la fraternité et lutter contre toute forme de violence.

L’académie de La Réunion réaffirme sa solidarité envers tous ses personnels et ses élèves. Aucune agression à leur encontre ne peut être tolérée.

Les faits qui se sont déroulés ce matin au lycée professionnel Patu de Rosemont sont graves. La Région Réunion condamne avec fermeté ces violences inadmissibles.

En mon nom personnel et au nom de tous les élus régionaux, j’adresse notre plus vif soutien au proviseur adjoint de l’établissement blessé lors de ces incidents. Nous saluons également l’engagement de l’équipe éducative du lycée qui est intervenue avec
courage pour tenter de mettre fin aux troubles. Nous nous tenons aux côtés du personnel de l’établissement, du corps enseignant, des élèves victimes de ces agissements et de leurs parents. La collectivité régionale a pris des engagements forts pour la réussite éducative de nos enfants. Toute forme de violence au sein de nos lycées sera combattue avec la plus grande détermination.

40 Commentaires

  1. c est bien on importe de France les différents entre jeunes de quartier . ça devient craignos la réunion, après on s étonné pas pourquoi i bat créole en France et i fe venir zoreil la réunion. sa réseaux. avant t nave crêpage de chignon maintenant que nena réseau soce, i commande totochement comme si ou t commande chez uber kill ou please a terre .

  2. la prochaine fois m’a garé mon l auto neuve , et mi ve pi, mi va gagne indemnité du prix d achat car perte totale du véhicule .

  3. encore st benoit koi le maire i fe pour racailles la tjrs les mêmes bande je pense ke le maire tro occupe pour sa population le présidententiel i monte tro a la tête

  4. encore st benoit koi le maire i fe pour racailles la tjrs les mêmes bande je pense ke le maire tro occupe pour sa population le présidententiel i monte tro a la tête

  5. li peu mettre tout en place i fonctionnera pa le lieux ya pa ke bras fusil na la racaille ds d’autres quartiers st benoit le maire les bailleurs sociaux rien a foutre tout les soirs nuissance sonore bagarre alcool a gogo surtout pour les nuissance sonore ce st des créoles fortement alcoolisé

  6. li peu mettre tout en place i fonctionnera pa le lieux ya pa ke bras fusil na la racaille ds d’autres quartiers st benoit le maire les bailleurs sociaux rien a foutre tout les soirs nuissance sonore bagarre alcool a gogo surtout pour les nuissance sonore ce st des créoles fortement alcoolisé

  7. donne les sanctions fort pour que les gens croient en vous car franchement ou la pou gaspille l’argent ds ben l’association menteur ke ou la créer pou venir en aide a ces genre de populations le vivre ensemble o lieu de ça rénove ces écoles délabrées sale moisi sure

  8. Arrêtez de dire des co….ries. Ce n’est pas de la responsabilité stabilité du maire. Tout le monde sait très bien qui sont les responsables et ce qu’il faudrait faire. Mais on ne le fera pas. Et celà va empirer, rassurez-vous. Bonne chance.

  9. Bande de sauvages les habituer vivent en chien comme ça.
    Selly ou même le responsable tout.ca prend encore chauffeur majorées bonne et.chris mal bar.fou zot nez dans.mon ki

  10. Bandes sauvages même mahorais selly ou même la faute
    Avec.out chauffeur mahorais pic nic cuisse poulet pizza le gros laboukir fa parti amener nourri le ver.pou pic le cœur boina et Chris malabar fou zot nez dans mon ki

  11. a force de vouloir ressemble aux autres et faire comme le blanc au jour d’aujourd’hui la réunion la pou ni in grand poubelle ghettoéïsé par la violence venu d’ailleurs y dépeint su la réunion de moune veux fait comme les mounes la mette noute ancêtres en esclavage,a force de vouloir ressemblé aux autres zot mm Koné pu ki sa zot ilé, nous les déjà depuis des années dans le programme de ce ki appelle le grand remplacement né na la oublié zot origine créole et zot créolitude même le zoreil et le mahorais lé plus créolisé que nous parce que né na y préfère occupe zot voisin ou bien lé jaloux zot voisin,si déjà nous té solidaires entre nous n’aurai pas tt ces problématiques de effet de société et effet de mode,a force de vouloir immite la France la réunion la pu d’identité et inégalités sociales entre tous les habitants de l’île n’aura tjrs plus de délinquance et agressivité au sein de toute les communautés ici à la réunion et surtt ne pas oublier que les 1er délinquants de l’île c’est la classe dirigeante et politique de l’île qui fait tout pour maintenir et entretenir ce mal être de classe sociale et économique, avec la complicité de la presse locale et nationale qui manipule diffuse uniquement ce que la population doit uniquement savoir

  12. a force de vouloir ressemble aux autres et faire comme le blanc au jour d’aujourd’hui la réunion la pou ni in grand poubelle ghettoéïsé par la violence venu d’ailleurs y dépeint su la réunion de moune veux fait comme les mounes la mette noute ancêtres en esclavage,a force de vouloir ressemblé aux autres zot mm Koné pu ki sa zot ilé, nous les déjà depuis des années dans le programme de ce ki appelle le grand remplacement né na la oublié zot origine créole et zot créolitude même le zoreil et le mahorais lé plus créolisé que nous parce que né na y préfère occupe zot voisin ou bien lé jaloux zot voisin,si déjà nous té solidaires entre nous n’aurai pas tt ces problématiques de effet de société et effet de mode,a force de vouloir immite la France la réunion la pu d’identité et inégalités sociales entre tous les habitants de l’île n’aura tjrs plus de délinquance et agressivité au sein de toute les communautés ici à la réunion et surtt ne pas oublier que les 1er délinquants de l’île c’est la classe dirigeante et politique de l’île qui fait tout pour maintenir et entretenir ce mal être de classe sociale et économique, avec la complicité de la presse locale et nationale qui manipule diffuse uniquement ce que la population doit uniquement savoir

  13. Foudehors……tout temps bana même…à ou boina allé fe bour ou momon…….depuis kan zot la arrive la réunion….la réunion le comme ca….

  14. Merci àSarkozy d’avoir fait de Mayotte un département français , sa les as râle ici comme des mouches. Merci monsieur le maire il n’y a jamais eu autant violence au sein de la commune depuis votre arrivé, perso j’aurais cru en entendre que du positif malheureusement ce n’est pas du tout le cas. Le temps de ma jeunesse avec Mr Fruteau au commande en bonne santé me manque il n’y avait pas autant de violence à cet période.

  15. « La rectrice et la présidente de Région condamnent ces actes »
    Tout comme l’ONU a condamné la France pour la spoilation de Mayotte à l’Archipel des Comores !
    JE ME MARRE !

  16. Pff mi crois que moins les bien laver parce que moins la baigne avec out moment.
    Moins.les pas raciste mais.mi.aime.pas.do moule vilain manière si.ou les pas.content fou out nez.dans mon ki

  17. Pff mi crois que moins les bien laver parce que moins la baigne avec out moment.
    Moins.les pas raciste mais.mi.aime.pas.do moule vilain manière si.ou les pas.content fou out nez.dans mon ki

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Des rumeurs disent que ma fille, collégienne, est en couple avec son professeur »

Article suivant

Oscar 2022 : Will Smith s’excuse sur son compte Instagram

Free Dom