/

9 doctorants boursiers du Département présentent leur travail

5 min de lecture

L’Hémicycle du Palais de la Source a accueilli ce lundi 4octobre, 9 étudiants bénéficiant de bourses doctorales venus présenter un point d’étape sur l’avancée de leur projet aux représentants de la Collectivité, Sabrina Tionohoué, Conseillère départementale déléguée à la Vie Educative, accompagnée du DGA du Pôle Epanouissement, Ismaël Locate, et du responsable du service des Bourses, Thierry Maillot, ainsi qu’aux représentants de l’Université et de la Région Réunion.

Accompagnés pour certains de leur directeur de thèse, les doctorant sont exposé tour à tour leur travail, une synthèse orale de 15 mn, l’occasion de présenter également les prochaines étapes de leur projet jusqu’à la soutenance, et de faire une brève analyse des principales difficultés rencontrées (voir les sujets de thèse).

La Bourse doctorale

Le règlement départemental d’aides aux étudiants voté en août 2018 a instauré une nouvelle aide à ceux préparant une thèse : la bourse doctorale.

Celle-ci s’est concrétisée dès la campagne 2019-2020 et s’est attachée à financer au plus 5thèses menées par des doctorants inscrits à l’Université de La Réunion pour un montant annuel de 14 500 € par étudiant. Un financement qui permet de faire face aux frais divers relatifs aux recherches jusqu’à la publication de la thèse pour une période maximale de 3 ans.

Des sujets d’études en lien avec les compétences du Département

Sur la base d’une concertation avec le Président de L’université de La Réunion, le Département arrête une liste de bénéficiaires dont les sujets d’études sont relatifs aux domaines de compétences de la Collectivité : Social, Culture, Environnement, Sport, Education, Agriculture, Insertion ….

Les Bourses doctorales depuis 2019

2019-2020 : 4 candidats

2020-2021 : 5 candidats

Pour l’année universitaire en cours : 5 candidats potentiels sont déjà identifiés.

Les sujets de thèse présentés 2019 et 2020

• L’église catholique et les prisonniers de l’Ile Bourbon – La Réunion, De la période coloniale à la période départementale.

• Le vivre ensemble à La Réunion espaces privés, perspectives et réalités.

• Analyse de la constitution du vivre-ensemble dans l’espace réunionnais entre mythes et réalités, entre tradition et modernité, quel devenir ?

• La citoyenneté européenne dans la jurisprudence de l’Union européenne

•La réquisition en Droit français. Aboutir à une définition et une appréhension rationalisée de la réquisition.

•Langue créole et accessibilité au système judiciaire. Approfondir la réflexion menée sur les problématiques de communication entre magistrats francophones et de justiciables majoritairement créolophones.

•Intérêts et optimisation des techniques respiratoires dans la régulation autonomique cardiovasculaire du sujet âgé. Déterminer les exercices respiratoires optimaux permettant d’améliorer le contrôle cardiaque chez le sujet âgé (> 65 ans).

•Mobilités vertueuses et ségrégation sociale et territoriale. Un travail d’analyse prospective menée à l’échelle de La Réunion permettrait d’envisager le meilleur scénario de transition énergétique du secteur des transports et de la mobilité quotidienne.

•Le plurilinguisme des adultes en situation de handicap enjeux d’accompagnement et de professionnalisation en milieu protégé. Amener une prise de conscience de la richesse du plurilinguisme et possiblement améliorer l’accompagnement des adultes en situation de handicap, Lorsque l’on associe langues et handicap, il y a surtout des recherches médicales quant à la cognitivité et l’acquisition langagière.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Vente de fleurs aux abords des cimetières : Le Tampon lance un appel à candidatures

Article suivant

St-André : la municipalité va s’attaquer aux « dépotoirs »; Attention à la verbalisation ! (VIDÉOS)

Free Dom